Mutuelle entreprise – Convention collective des cadres du bâtiment – IDCC 2420

Pour les cadres du bâtiment, l’identifiant de la convention collective est le 2420. A noter que le Ministère du Travail fixe tous les ans la liste des IDCC. La Convention collective des cadres de bâtiment a été promulguée le 01 Juin 2004. Lors de la signature, du côté des organisations d’employeurs, étaient présents : CAPEB, FFB, FFIE, FNSCOP et du côté des organisations syndicales des salariés : Fédération BATMAP-TP CFTC, Fédération générale force ouvrière du bâtiment et des travaux publics et ses activités annexes CGT-FO. On a enregistré l’adhésion de FNCB CFDT le 06 février 2014.

L’Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013, mise en application le 1er janvier 2016, a amené beaucoup de changements dans le monde de la santé en entreprise. En vertu de cette loi, toutes les entreprises de la convention collective nationale cadres du bâtiment sont obligées d’offrir dès le premier salarié une mutuelle entreprise respectant ladite convention. Les tarifs de mutuelle de cadres de bâtiment commencent aux environs de 18 € euros, et les cotisations les plus chères peuvent aller jusqu’à 150 euros par salarié par mois. Les prix sont fortement reliés avec les garanties choisies. Si l’entreprise de bâtiment est en province, la mutuelle peut bénéficier dans certains cas de tarifs avantageux. Si l’entreprise dans la convention collective cadres du bâtiment est jeune, la mutuelle va également avoir des tarifs préférentiels par rapport aux tarifs des entreprises Ingénieurs et cadres du bâtiment ayant une moyenne d’âge des salariés plus élevées. Comparer les mutuelles santé entreprise est important pour tout employeur qui souhaiterait choisir un contrat adapté à ses salariés.   

En effet, la formule et l’assiette de cotisations déterminent les tarifs de la mutuelle Santé des cadres de bâtiment. Le tarif change suivant certains critères tels que : l’âge moyen des salariés, le lieu d’implantation de l’entreprise, le niveau de garanties, etc. Les tableaux suivants affichent ces tarifs et remboursements à titre indicatif.

Tarifs des soins médicaux convention collective des cadres du bâtiment

Dépenses moyennes Remboursement Sécurité sociale Remboursement Mutuelle Minimum
Consultation généraliste avec Dépassement d’honoraires 40 € 16,50 € 100 % BRSS, Soit 25 €
Consultation spécialiste avec dépassements d’honoraires maitrisés 60 € 16,50 € 100 % BRSS, Soit 25 €
Pharmacie remboursée par la Sécurité Sociale 100% des frais réel
Médecine douce (ostéopathe, kiné etc..) 50 €/séance 0 € 0 €

Montants des remboursements optique convention collective des cadres du bâtiment

Dépenses moyennes Remboursement Sécurité sociale Remboursement Mutuelle Minimum
Verres simples avec monture pour adulte 278 € 7,42 € 100 €
Verres progressifs avec monture pour adulte 568 € 17,48 € 200 €
Lentilles 300 €/an 47,38 € 100 % BRSS, soit 39,48 €

Montants des remboursements dentaire convention collective des cadres du bâtiment

Dépenses moyennes Remboursement Sécurité sociale Remboursement Mutuelle Minimum
Couronne Paris 590 € 75,25 € 125 % BRSS, soit 150 €
Inlay Core 400 € 85,78 € 125 % BRSS, soit 112,50 €
Détartrage 35 € 20,24 € 100 % BRSS, soit 28,92 €
Orthodontie 800 € 193,50 € (maximum 6 semestres) 125 % BRSS, Soit 241,88 €

Montants des remboursement hospitalisation convention collective des cadres du bâtiment

Dépenses moyennes Remboursement Sécurité sociale Remboursement Mutuelle Minimum
Chambre individuelle 61 €/jour 0 € 0 €
Frais de séjour : Secteur conventionné 828 € 80% des dépenses d’hospitalisation 20% des dépenses d’hospitalisation
 

Travailleurs indépendants

Les TNS qui évoluent dans le secteur cadres de bâtiment peuvent bénéficier d’une protection à la carte en cas de maladie. Ils bénéficient également des indemnités journalières en cas de perte de revenus due à une maladie invalidante ou à un accident. Comparer les mutuelles travailleur-non-salarié est de mise pour trouver les garanties les plus intéressantes à son profil.

Seniors retraités anciens salariés

L’indemnité de départ à la retraite pour salariés cadres de bâtiment est calculé en fonction d’une formule ben précise. Ceux qui partent avant le 1er janvier 2022 peuvent choisir entre les dispositions antérieures à la convention collective des cadres de bâtiment et du régime général. Pour la mutuelle Collective Santé de cadres de bâtiment, le senior retraité a droit à la portabilité des droits suivant certaines conditions. Quand la retraite commence à pointer son nez, le salarié doit commencer à chercher une nouvelle mutuelle senior s’il ne souhaite pas garder la mutuelle entreprise.  

Entreprises

L’entreprise doit vérifier 5 points sur les frais de santé, à savoir : la mise en œuvre par un acte juridique, la formalisation de l’engagement auprès des salariés, la couverture de tous les salariés, le panier de soins minimum, et la contribution de l’ordre de 50% sur les cotisations. L’entreprise doit prendre une complémentaire santé ayant des remboursements supérieurs à ceux imposés par la convention collective cadres du bâtiment. L’entreprise encourt un risque prudhommal à ne pas le faire.