Comparateur mutuelles santé travailleurs non salariés ( TNS )

L’Assurance maladie ne rembourse pas intégralement les dépenses en soins du travailleur non salarié ou TNS. Afin d’éviter de payer un reste à charge très élevé, il leur est suggéré de souscrire à une mutuelle santé adaptée. Cette assurance complémentaire offre de multiples intérêts au TNS. Elle couvre, par exemple, en partie en ou  totalité les remboursements des frais de soins non pris en charge par l’assurance maladie.

Une mutuelle santé TNS s’adresse particulièrement aux indépendants qui travaillent pour leur propre compte sans aucun lien hiérarchique. Parmi les TNS, on catégorise :

  • Les professions libérales comme les avocats, les dentistes, les architectes, les experts-comptables, les notaires ou encore les médecins ;
  • Les artisans et les commerçants tels que les fleuristes, les maçons, les bijoutiers, les coiffeurs, les plombiers, les boulangers-pâtissiers, etc. ;
  • Les travailleurs freelances ;
  • Les gérants majoritaires d’une société à responsabilité limitée (SARL) ;
  • Les gérants d’une entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) ;
  • Les entrepreneurs individuels comme les auto-entrepreneurs ;

En outre, il faut savoir que la mutuelle santé TNS ne couvre pas seulement le travailleur non salarié, mais également les membres de sa famille. Selon les termes prévus dans le contrat, il est possible que le conjoint et ses enfants bénéficient aussi de la couverture santé. Pour souscrire à une mutuelle santé TNS, le travailleur non salarié a, par ailleurs, la possibilité de contacter une compagnie d’assurance, une mutuelle santé ou une institution de prévoyance.

Il faut comprendre que la souscription à une mutuelle santé TNS est facultative. Toutefois, elle est fortement recommandée pour plusieurs raisons. Le régime général de l’Assurance maladie ne prend pas en charge à 100 % la totalité des frais médicaux. De plus, sur certains postes de soins comme l’optique, le montant des dépenses en soins est souvent élevé. Ainsi, afin d’éviter de payer un reste à charge considérable, il est conseillé de souscrire à une mutuelle santé. La souscription à cette dernière permet de mieux faire face sereinement aux frais médicaux, mais aussi de bénéficier des soins de qualité.

Il ne suffit pas de comparer les formules et les offres disponibles sur le marché. Pour être sûr de faire le bon choix en la matière, étudier en amont vos besoins s’impose. En fonction de vos dépenses les plus courantes en termes de santé, les postes de soins les plus sollicités et le nombre de bénéficiaires qui devrait profiter de l’assurance : la parfaite mutuelle santé peut changer d’un profil à un autre.

La phase suivante consiste à être très attentif sur certains éléments dans le contrat de mutuelle santé TNS. Il s’agit des garanties nécessaires ou adaptées à sa propre situation. Bien évidemment, vous devriez aussi comparer la qualité des couvertures proposées par les différentes mutuelles. On vous conseille notamment de choisir une formule qui rembourse un peu plus les soins optiques et dentaires et faites attention aux « exclusions de garanties ».

C’est un terme technique pour lister simplement les postes de soins qui ne seront pas du tout pris en charge par ladite mutuelle. De même, vous devez prêter attention à un éventuel « délai de carence ». C’est le laps de temps pendant lequel les garanties ne sont pas encore applicables. Pour votre sécurité et votre confort, prenez le temps de comparer la rapidité des prises en charge et l’importance des remboursements que peuvent vous proposer un assureur ou une autre.

À titre d’information, les mutuelles de santé en ligne sont de nos jours incontournables. C’est grâce notamment à la facilité d’accès à leurs offres . Il suffit de quelques clics sur leurs sites officiels pour y souscrire.

La réforme reste à charge zéro ou la réforme « 100 % santé » a été mise en place par l’État pour que tous les Français puissent accéder plus facilement à des soins de qualité. Elle propose le remboursement total des frais médicaux sur trois types de postes de soins, à savoir :

  • Le dentaire ;
  • L’audiologie ;
  • L’optique.

Pour être éligible à cette réforme, le contrat de mutuelle santé souscrit par le TNS doit être responsable. Il l’est notamment lorsqu’il respecte plusieurs critères comme la prise en charge du ticket modérateur, du forfait hospitalier sans limitation de durée, etc. L’objectif principal d’un contrat responsable consiste à inciter les adhérents à suivre le parcours de soins coordonnés.

Le travailleur non salarié peut profiter de multiples avantages avec la loi Madelin s’il le souhaite et s’il remplit aussi les conditions requises. La loi Madelin est un dispositif s’adressant plus spécialement aux TNS afin de leurs inciter à se constituer une retraite supplémentaire et de bénéficier de garanties de prévoyance (maternité, maladie, incapacité de travail, décès…).

Elle offre, avant tout, la possibilité de déduire des impôts sur le revenu sur les cotisations versées dans le cadre de la mutuelle santé TNS ; dans la limite, toutefois, du plafond de déductibilité. En outre, avec la loi Madelin, le travailleur non salarié peut éviter le questionnaire de santé et les délais de carence. Elle donne également au TNS le moyen d’accéder à un réseau de professionnels de soins pour obtenir des tarifs négociés, surtout dans le domaine de l’optique et de l’audioprothèse.

Pour profiter de avantages offerts par la loi Madelin, le travailleur non salarié doit notamment :

  • Justifier du paiement des participations aux régimes obligatoires des non-salariés ;
  • Être soumis à l’impôt sur le revenu concernant le bénéfice non commercial (BNC) ou les bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ;
  • Avoir souscrit une complémentaire santé responsable.

Deux catégories de TNS sont non éligibles à la loi Madelin. Il s’agit des travailleurs non-salariés exerçant dans le domaine agricole et des auto-entrepreneurs.

Le coût d’une mutuelle santé TNS est influencé par de multiples facteurs que le travailleur salarié doit prendre en compte pour savoir le montant de la prime. Parmi ces paramètres, il est cité :

Les garanties souscrites
Il s’agit, d’une part, des prestations principales qui nécessitent les dépenses en santé : les consultations chez des médecins généralistes et spécialistes, l’achat de médicaments sur ordonnance, les soins dentaires, auditifs et optiques. Les garanties souscrites peuvent, d’autre part, s’agir des garanties supplémentaires qui prennent en charge les cures thermales, les soins en médecines douces (ostéopathie, acupuncture, mésothérapie, réflexologie…), les divers programmes et services de préventions (sevrage tabagique, pédicurie, service d’accompagnement individuel en ligne ou sur application mobile…), les aides à domiciles, etc.

L’âge
Plus le TNS est âgé, plus ses besoins en santé sont nombreux, sa prime sera en conséquence plus importante.

Le lieu de résidence
Les prix des mutuelles santé TNS varient notamment selon les départements du territoire. En effet, il est remarqué que les tarifs sont plus élevés dans les grandes villes par rapport à ceux pratiqués dans un village ou à la campagne. Outre ces critères, le coût de la mutuelle santé TNS dépend également du sexe et de la catégorie socioprofessionnelle de l’assuré, ainsi que le nombre des bénéficiaires de l’assurance.

3 bonnes raisons de souscrire une mutuelle santé TNS

Les TNS ou les Travailleurs Non-Salariés ont droit à un équivalent de la mutuelle d’entreprise. C’est la mutuelle santé TNS. Il importe de souscrire à ce genre de couverture, et ce, bien que ce ne soit pas obligatoire. Voici pourquoi.

Une couverture des risques du métier
La mutuelle santé est surtout conseillée pour les artisans et les TNS qui travaillent dans les secteurs à risque : construction immobilière, etc. Cette couverture prend en charge les soins après les accidents liés à votre métier. La prévoyance sociale est aussi une assurance santé à part entière. C’est-à-dire qu’elle prend en charge les soins et consultations médicales classiques. Les garanties peuvent notamment s’étendre aux membres de votre famille, ce qui est pratique. Choisissez bien toutefois votre assurance pour une prise en charge optimale. En effet, le ticket modérateur varie d’un assureur à un autre et en fonction des formules que vous aurez choisies.

Une réduction des dépenses à couvrir en cas d’imprévues
L’assurance complémentaire santé peut être cumulée avec la prise en charge de la Sécurité sociale. Ce qui minimise notamment les imprévues santé pour les TNS. Le remboursement concerne notamment les consultations médicales, l’hospitalisation, les soins dentaires et les soins optiques, les frais de médicaments, etc. Il est possible de personnaliser votre couverture en fonction de vos besoins et des risques de votre métier.

Une charge déductible
À l’instar des mutuelles de groupes, celle pour les TNS est déductible. Les primes feront partie de votre charge patronale. L’assurance santé ne vous coûtera donc pas aussi cher que vous ne l’imaginez. Toutefois, il convient tout de même de comparer les offres avant de souscrire. Ceci vous fera profiter d’une couverture optimale au meilleur prix. Les comparateurs en ligne peuvent vous aider gratuitement en ce sens. Il suffit de quelques clics pour trouver la meilleure prestation.

ACTUALITES MUTUELLES TNS

Pour préserver les activités et les sources de revenus des travailleurs indépendants qui risquent de subir les effets néfastes de la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid 19, un accompagnement spécifique est prévu en leur faveur par l’Assurance Maladie. La période d’accompagnement va s’étaler entre le mois de Décembre 2020 et le mois de Juin 2021. L’accompagnement est destiné aux travailleurs indépendants présentant un risque de désinsertion professionnelle.

Lorsque l’arrêt de travail constaté est dû à Covid 19 et les statistiques confirment une multiplication vertigineuse de ces artisans, commerçants, chef d’entreprise, professionnels libéraux, etc. – l’Assurance Maladie intervient pour concrétiser le dispositif d’accompagnement. Ce dernier est nommé « Prévention de la désinsertion professionnelle des travailleurs indépendants » ou PDP TI. Il s’agit, dans la pratique, de détecter précocement les TNS qui risquent l’inaptitude de reprendre leur ancienne activité professionnelle. La suite des interventions est de proposer un accompagnement médico-socio-professionnel, notamment durant l’arrêt de travail.

Ce sont surtout les TNS confrontés à des problèmes de santé ou des maladies invalidantes qui sont ciblés par le dispositif, surtout s’ils sont en arrêt de travail ou en usure professionnelle pouvant entraîner des incidents sur la continuité de leur activité. Ainsi, pour bénéficier de l’accompagnement, le TNS peut se manifester afin que l’Assurance Maladie puisse prendre le contact et procède aux démarches pour un accompagnement serein.

Dans la pratique, lorsque le TNS est identifié, suite à son accord, une évaluation de sa situation est réalisée par un assistant de service social qui établit un plan d’actions à réaliser durant l’arrêt de travail. Les différents dispositifs réalisables durant cette période sont par exemple : la formation, l’adaptation, l’aménagement du poste de travail, le bilan de compétences, l’essai d’un autre emploi, le reclassement professionnel, etc. En outre, le TNS identifié peut bénéficier de consultations médico-professionnelles, dont les objectifs sont d’évaluer ses aptitudes professionnelles et de suivre son parcours.