Trouver une bonne mutuelle santé pour l’optique

Sans mutuelle complémentaire, les charges en optique risquent d’être onéreuses puisque que le taux de remboursement du régime obligatoire est très faible. De plus, on ne peut espérer aucun déboursement sur les lentilles de sa part.

Faible contribution de la Sécurité sociale

Le recouvrement du régime social est très faible car il applique le taux défini dans leur convention. Toutefois, le montant octroyé par ce dernier n’est pas fixe : il peut varier selon le cas du patient. Avant de payer, l’organisme consulte le dossier personnel de l’assuré afin de connaître son âge et le type de correction recommandé par son opticien. Le montant du remboursement d’une monture pour enfant est 30,49 euros en moyenne. Pour les adultes, le prix d’une monture s’élève à 2,84 euros. En ce qui concerne les lentilles, l’acquittement n’est possible que lorsqu’elles sont recommandées par un ophtalmologue. Or, ce professionnel prescrit seulement les lentilles en cas de strabisme accommodatif ou d’aphakie. Lorsque la personne est victime de l’une de ces maladies, la Sécu propose un recouvrement à hauteur de 65%.

Un remboursement selon votre âge

•          Pour les enfants moins 6 ans

La sécu accorde annuellement un acquittement s’élevant à 19,82 euros pour chaque monture. Pour les verres correcteurs, les tarifs sont variables : 7,82 euros pour les verres blancs simples et 43,30 euros pour les verres progressifs.

•          Pour les enfants entre 6 et 18 ans

Le montant octroyé est le même que pour les enfants de moins de 6 ans mais le régime primaire ne rembourse qu’une paire de lunettes.

•          Pour les personnes plus de 18 ans

L’assurance couvre les paires de lunettes lorsque la maladie devient plus grave. Elle peut accorder une somme de 1,85 euros par monture. Concernant les verres, le remboursement est entre 1,48 euros et 15,95 euros. Les verres ayant un degré entre -8,00 à +8,00 ne sont pas considérés.

En cas de perte ou de vol, le patient sera couvert par le régime social. Seules les personnes âgées plus de 16 ans peuvent bénéficier de ce remboursement. En outre, il faut disposer d’une prescription médicale de moins de 3 ans pour en profiter.

Ainsi, pour alléger vos charges en optique, trouvez une assurance qui peut vous recouvrir convenablement.

Une mutuelle optique pour couvrir les charges

La souscription à une mutuelle complémentaire est recommandée étant donné que le recouvrement effectué par la Sécu est insatisfaisant. Avant d’en choisir, il est important de connaître les forfaits proposés. Il est conseillé d’opter pour les assurances proposant des remboursements sur les frais en optique. Entre autres, l’assuré doit faire des simulations au niveau de la garantie proposée par les mutuelles. Si elles assurent un remboursement à hauteur de 100%, elles procurent dans ce cas une garantie de 100%. Par contre, il faut se méfier des assurances qui offrent des remboursements de 500%  car le montant octroyé par ces types d’organisme n’excédent même pas les 100 euros pour les verres correcteurs et les montures.

Pour ne pas se tromper, l’intéressé peut aussi faire appel à un conseiller en mutuelle ou effectuer des simulations directes en ligne.