Quels organismes de mutuelle adaptée aux travailleurs non salariés ?

En général, la catégorie des travailleurs non salariés peut comprendre les commerçants, les artisans, les personnes exerçant une profession libérale et également les auto-entrepreneurs. Pour pouvoir disposer d’une bonne couverture concernant la santé, ces derniers sont incités à choisir une mutuelle santé qui répond entièrement à leurs besoins en santé. En effet, l’acquisition d’une mutuelle est importante puisque celle-ci sert de complémentaire à la part du remboursement du régime obligatoire.

En quoi consiste l’offre de la Sécurité sociale ?

Ces travailleurs indépendants sont bien entendu affiliés à la Sécurité sociale comme tout citoyen français. Mais ce qui les différencie des salariés, c’est qu’ils sont dépendants au RSI et cela, à partir du moment où ils commencent leur activité non salariale, “non salariale” dans le sens que ces indépendants ne sont pas salariés dans une entreprise, c’est-à-dire qu’ils sont leur propre employeur. Le remboursement que propose la Sécurité sociale pour cette catégorie est la même que celui proposé aux salariés. Ce qui implique qu’il est bien plus que nécessaire pour ces derniers de souscrire à une mutuelle qui convient à leur statut ainsi que leurs besoins en santé.

La couverture santé destinée aux travailleurs non-salariés

D’autant pour les non-salariés que pour les travailleurs salariés, une mutuelle santé est nécessaire pour pouvoir jouir d’une bonne prise en charge  des frais de consultation et/ ou d’hospitalisation sans être limité par le budget. De plus, ces indépendants ne peuvent pas bénéficier des mêmes avantages que disposent les salariés à l’aide d’une mutuelle d’entreprise. Ainsi, les non-salariés ont intérêt à choisir judicieusement leur contrat, vu le fait que les contraintes générées par les activités non salariales peuvent entraîner divers problèmes de santé spécifiques et récurrents.

La loi Madelin

Depuis la date de mise en exergue de la loi Madelin, plus précisément, le 11 février 1994, il a été possible pour une fois pour ces travailleurs indépendants de disposer d’une assurance santé complémentaires dont les offres et les conditions s’avèrent très avantageux. Comme aperçu, on peut citer par exemple, qu’ils ont la possibilité de déduire leurs impôts de la somme des cotisations que ces derniers doivent payer pour l’assurance santé. S’il se trouve qu’un salarié décide volontairement ou pas de devenir un travailleur indépendant, il vaut mieux que celui-ci pense de même à ajuster son assurance à ce nouveau statut. En effet, les offres sont différentes pour chaque statut et systématiquement les tarifs. C’est pourquoi il est nécessaire de penser à adapter sa mutuelle à la circonstance présente pour éviter tout gaspillage.

Outre les différents avantages qui sont disposés par la loi Madelin, les mutuelles ont aussi leurs offres à proposer. En effet, elles ont établi des formules spécifiques, telles que les indemnisations préférentielles destinées aux prothèses auditives et les dépenses optiques. Les offres de couverture prévues pour l’invalidité ou l’arrêt maladie sont également très intéressantes.

Afin d’avoir une idée concernant la formule qui semblerait la plus adéquate au profil des travailleurs non-salariés, il serait mieux de procéder à une comparaison de toutes le offres d’assurances professionnelles en utilisant un comparateur d’assurances sur internet.