Le TNS et les soins dentaires : problèmes et solutions

Un TNS ou un travailleur non salarié a réellement très peu de chances de bénéficier d’un remboursement des frais dentaires. Pour pouvoir faire la comparaison des bonnes mutuelles TNS dentaires, le mieux est de connaître en détail toutes les garanties disponibles chez les mutuelles. En général, le taux de remboursement des prothèses dentaires est fixe en fonction du tarif de convention ou de la base de remboursement de l’assurance maladie.

Remboursement des prothèses dentaires

Contrairement aux consultations et aux soins dentaires qui sont remboursés intégralement, le montant du tarif conventionné des mutuelles et le tarif pour les prothèses dentaires sont très variables. Plus précisément, un TNS ne bénéficie que d’un taux de remboursement de 70% pour ces prothèses dentaires par l’assurance maladie. Et ceci n’est encore possible que si les prothèses dentaires sont parmi les prestations remboursables. Le patient doit savoir aussi que le remboursement est en fonction des tarifications fixes qui sont apparemment inférieures au forfait des prestations dentaires (exemple pour la pose de la prothèse dentaire). Pour cela, selon les spécialistes en assurance maladie, les TNS sont conseillés de se renseigner sur les différentes tarifications auprès de quelques dentistes. En effet, le tarif de chaque chirurgien-dentiste est aussi variable. Malgré l’effort de la mutuelle santé en prenant en charge de la pose de prothèse dentaire ou autres soins buccaux, il est tout de même nécessaire de compter un taux de 600% du TC sans limite en quantité ou tarifaire. Mais vu que c’est rarement le cas pour les TNS, accompagné des cotisations conséquentes, les mutuelles proposent désormais un produit intermédiaire de taux qui s’élève de 100 à 300% du BR. Egalement, les nombreux contrats d’assurance maladie sont aussi à l’origine de la limite de dents soignées par an, en excédant le montant remboursé chaque année. En effet, le taux de remboursement des soins dentaires effectués par la complémentaire santé constitue principalement la valeur de la cotisation du contrat. C’est pourquoi il est impossible de dire qu’il y a certaine mutuelle qui n’est pas chère et qui offre en même temps une bonne garantie pour les soins dentaires.

La meilleure solution : la mutuelle progressive

La solution adéquate concernant les mauvais payeurs qui souscrivent une garantie très élevée pour pouvoir bénéficier des remboursements également élevés et qui quitte soudainement sa mutuelle en laissant ses dettes aux autres, est de choisir une mutuelle qui propose des améliorations progressives de couvertures et de bonus. C’est le meilleur moyen d’éviter de payer à la place de ceux qui abusent et profitent seulement du système. Ainsi, avec ces mutuelles appelées « progressives », il est tout à fait possible de bénéficier d’un remboursement pour les frais post dentaires, pour n’importe quelle circonstance.

Pour avoir quelques idées concernant les tarifications de base relatives aux remboursements du régime maladie des soins dentaires, voici quelques exemples :

  • Appareil dentaire (1 à 3 dents) 64,50€
  • Appareil dentaire complet (14 dents) : 182, 50€

C’est plus qu’une évidence que le comparateur d’assurances est l’outil le plus adéquat afin d’aider à choisir la meilleure mutuelle qui propose le meilleur remboursement.