Bénéficier d’une complémentaire santé par la mutuelle obligatoire

Une mutuelle prenant en charge les employés

Des son embauche dans l’entreprise, le souscripteur doit adhérer à la mutuelle obligatoire. En effet, ce type de mutuelle permet à ses adhérents d’obtenir une couverture santé à un tarif intéressant. Par ailleurs, la couverture offerte par la mutuelle obligatoire peut être étendue à toute la famille des adhérents.

La mutuelle est une contrainte aux employés au moment de leur embauche car elle est incluse conventionnellement dans l’entreprise. Les nouveaux employés doivent se conformer à la nouvelle mutuelle à laquelle s’est souscrite son entreprise et résilier le contrat auxquels ils se sont attachés précédemment.

Le fonctionnement d’une mutuelle obligatoire

Généralement, une personne ne peut être souscrite à la fois à deux mutuelles différentes. Donc, en s’intégrant au sein d’une nouvelle entreprise, l’employé est obligé d’annuler sa mutuelle pour souscrire de nouveau à celle qui adoptée par son nouvel employeur. Il est tenu de remettre à son employeur un document certifiant la résiliation de son contrat auprès de sa précédente mutuelle.

Notamment, les niveaux de garanties proposés pour une mutuelle obligatoire sont identiques pour toutes les catégories d’employés confondues. En effet, les ouvriers obtiendront une couverture santé exactement comme celle des cadres. Par ailleurs, les besoins de chacun ne sont pas forcément les mêmes, il est donc possible donc d’équivaloir les garanties en optant pour le surcomplémentaire santé en vue d’optimiser la complémentaire santé obligatoire.

Les avantages d’une complémentaire santé par mutuelle obligatoire

Pour ce type de mutuelle, une part de cotisation est à la charge de l’employé, mais la cotisation est assumée en grande partie par l’employeur. Avec cette mutuelle, l’employé peut faire plus d’économie par rapport à la mutuelle individuelle. Et étant donné que la formule est conçue pour les groupes, il est évident de bénéficier de bons niveaux de garantie avec un prix plus que raisonnable.

Le salarié a le droit de garder sa mutuelle obligatoire, même s’il quitte l’entreprise, suite à un renvoi, une démission ou un départ à la retraite. Ainsi, il continue à jouir de la même couverture, selon son choix. En contrepartie, il doit payer lui-même la totalité des cotisations, car tous ses frais médicaux ne seront plus à la charge de son employeur.