Aide aux travailleurs indépendants dans le choix des mutuelles

Le statut du travailleur indépendant ne dispense pas la souscription à une mutuelle santé qui peut offrir une couverture santé optimale en complément du régime général. D’autant plus que ce professionnel ne bénéficie pas d’une mutuelle entreprise alors qu’une altération de sa santé risque de se répercuter sur son activité et sur ses revenus. Ces professionnels sont répartis en trois catégories : les professions libérales, les artisans et les commerçants. Leur couverture sociale varie en fonction de leur régime obligatoire. Quelle mutuelle choisir pour les travailleurs indépendants ? Nos réponses.

Une mutuelle TNS a pour rôle de rembourser le ticket modérateur, c’est-à-dire, le reste à charge de l’assuré après la prise en charge des dépenses santé du régime général. Cela inclut le forfait hospitalier, les dépassements d’honoraires, les médecines douces etc. Elle va aussi prendre en charge les postes de santé selon le niveau de garantie indiqué dans le contrat souscrit. Voilà pourquoi, il est nécessaire de faire un état de lieu de ses besoins réels ou de ses habitudes de dépenses en santé avant la souscription.
Chaque travailleur indépendant a ses besoins propres en matières des frais médicaux courants (médicaments, consultations chez le spécialiste…) frais dentaires, frais optiques ou encore hospitalisation. Il faut aussi prendre en compte des éventuels problèmes de maladies chroniques, de recours aux médecines alternatives et d’une éventuelle prise de contraception. Le fait qu’on respecte ou non le parcours de soins coordonnés est également un critère de choix car le remboursement des mutuelles varie entre un professionnel de santé DPTAM ou non-DPTAM.
Il ne faut pas cependant souscrire à la mutuelle moins chère qui ne répond pas à ses besoins santé. Mieux vaut passer par le comparateur de mutuelles, comme l’outil en bas de ce site pour dénicher l’assurance santé complémentaire qui propose un bon rapport qualité-prix en fonction de ses contraintes budgétaires.
Remarque : les TNS ayant une faible ressource peuvent percevoir la CMU-C ou l’ACS pour financer leur assurance complémentaire santé.

Devant les nombreuses offres de mutuelle en ligne, il n’est pas souvent facile de faire son choix même si on recourt à un comparateur de mutuelles TNS . Pour éviter le mauvais choix, il convient ainsi de bien comprendre les garanties proposées du contrat et comparer les mutuelles en fonction de la prise en charge souhaitée. Les contrats proposent souvent une prise en charge exprimée en pourcentage qui repose sur le tarif de base de la Sécu. Une prise en charge de 100 % ne rembourse pas ainsi les dépassements d’honoraires tandis qu’une prise en charge de frais réels rembourse la totalité des sommes versées par l’assuré. Certains contrats prévoient également de bonus en dentaire ou en optique après quelques années d’adhésion.
Les autres éléments importants à vérifier avant la souscription sont l’existence du délai de carence, la présence du réseau de partenaires santé et les prestations d’assistance en cas de coup dur. Enfin, les professionnels libéraux peuvent également souscrire à un contrat Madelin qui leur offre des avantages fiscaux.