Mutuelle TNS apte à répondre aux besoins en santé

Qu’est ce qui composent les TNS ?

Cette catégorie est formée par les personnes dont elles sont elles-mêmes leur propre patron, telles que les commerçants, les artisans, les chefs d’entreprises, et également ceux qui travaillent dans une profession libérale. Il est à noter que les travailleurs Non Salariés gardent ce statut même à la venue de leur retraité, soit, durant toute leur vie.

À quoi consiste le RSI où le Régime Social des Indépendants ?

Les TNS sont classés parmi une catégorie très spéciale. Ainsi,  l’assurance santé adéquate pour ces derniers est spécifique. En effet, l’assurance santé destinée aux TNS sont soumis au régime obligatoire nommé RSI où Régime Social des Indépendants. Ce régime est représenté par le CNAM ou la Caisse Nationale d’Assurance maladie des non-salariés, pour toute la France. Pour chaque région, la CMR ou Caisse Maladie Régionales est tenue de représenter le RSI. La prise en charge fournie par les assurances maladie aux indépendants et professions libérales n’est en aucun cas en totalité. En effet, le niveau de remboursement varie en fonction du statut du travailleur. Pour cela, un tarif de convention est fixé, une fourchette de remboursement y est également indiquée.

Qu’en est-il de la mutuelle TNS destinée aux travailleurs indépendants ?

Tel le cas de tous salariés. Les non-salariés ont évidemment le droit de souscrire à une mutuelle santé dédiée aux indépendants, pour pouvoir réduire les dépenses sur les soins médicaux. Dans ce cas, deux options se trouvent face à ces derniers, soit d’opter pour une assurance santé. Toutefois, il est à savoir qu’ils ont également le droit de souscrire uniquement à un contrat destiné spécifiquement à leur statut. Les offres adéquates proposées à ces derniers sont très diverses et assez pour avoir un large choix, et elles sont toutes destinées à répondre aux besoins de chaque travailleur indépendant. Si un cas d’arrêt de travail se présente, les professions libérales jouissent de la prise en charge indiqué par la loi Madelin. Cette loi implique que ces derniers ont l’opportunité de déduire leurs cotisations mensuelles de leurs bénéfices imposables, sous réserve qu’ils signent un contrat de retraite.