Mutuelle pour profession libérale : bien choisir

A la différence des salariés du secteur public ou privé, les personnes œuvrant dans la profession libérale et les travailleurs non salariés connus sous le sigle TNS incluant les commerçants, les artisans, les auto-entrepreneurs, les gérants de SARL et EURL ainsi que les travailleurs Freelance ont le droit de souscrire la mutuelle santé qu’elles souhaitent sans contrainte. Même avec la couverture de base donnée par le RSI ou le régime social des indépendants, il s’avère que ces personnes nécessitent d’autre source de couverture en surplus pour pouvoir couvrir leurs dépenses médicales dans son intégralité. Voici un guide pour faire le choix de sa mutuelle profession libérale .

Le frais médicaux non remboursés par la Sécurité Sociale est prise en charge par la mutuelle santé, c’est-à-dire : le ticket modérateur. Pour souscrire une mutuelle santé, il est primordial de savoir quels sont les soins médicaux dont vous aurez réellement besoin d’être couverts : soins dentaires, optiques, hospitalisation, etc.

Généralement, les professionnels libéraux et les TNS ont le choix de souscrire ou non une mutuelle santé mais il y a des cas où la mutuelle devient obligatoire. Dans une situation où le professionnel libéral est le bénéficiaire unique du régime général de la Sécurité Sociale, la mutuelle santé n’est pas impérative mais vivement conseillée car ce dernier complétera le remboursement des frais de santé de la Sécurité sociale. Si le professionnel libéral travaille en plus de son activité libérale dans une autre entreprise, il est obligé de souscrire une mutuelle collective comme tous les autres salariés de la société où il travaille. Et s’il estime que les garanties de la complémentaire santé collective ne couvrent pas assez, il peut encore souscrire une surcomplémentaire santé.

Grâce à la loi Madelin, il est possible pour les TNS d’adhérer à une complémentaire santé aux garanties larges. Les travailleurs qui sont relevés du régime réel d’imposition ont le droit de profiter de cette loi Madelin. Par le biais de cette loi, ces derniers peuvent déduire les cotisations payés de leurs revenus mais la déduction ne doit pas dépasser 3, 75% du revenu imposable avec 7 % du plafond annuel de la Sécurité sociale, l’ensemble ne peut dépasser 3% de 8 fois le PASS. Avec ce système, il existe deux genres de contrats possibles qui sont les contrats de groupe adressés aux entrepreneurs majoritaires d’une société ainsi que les contrats individuels qui couvrent les TNS et leurs familles.
Mais la question qui se pose pour ces professionnels libéraux et TNS est la suivante : « Que faire pour avoir l’assurance de faire le bon choix de mutuelle santé ? »

Tous les TNS sont soumis au régime général de la Sécurité sociale. Le pourcentage du remboursement des frais de santé pour les TNS est fixé par l’état. Pour une consultation chez un docteur généraliste par exemple, le travailleur est remboursé à 70 % de la base de remboursement de la sécurité sociale ou de la BRSS. Le travailleur doit en sus suivre les démarches de soins et consulter un médecin traitant car dans le cas contraire, le remboursement baisse de 30 % de la BRSS. Les taux et la base de remboursement sont différents selon le type de soins à effectuer. Avec ce régime général, le remboursement des soins dentaires et optiques sont faibles par rapport aux autres soins. Il est mieux d’opter pour une mutuelle profession libérale.

Certains offres sont non intéressants, mais afin de pouvoir bénéficier d’une bonne couverture, il faut opter pour des garanties qui remboursent le mieux possible vos dépenses de santé. Afin de faire le bon choix de mutuelle profession libérale, il est nécessaire de comparer les remboursements des postes de santé les plus fondamentaux tels que les soins courants comme le remboursement des médicaments, la consultation chez un médecin généraliste, remboursement des médicaments et autres, il y a aussi les soins optiques et les soins dentaires, les soins auditifs, les prestations d’assistance ainsi que les prestations de médecine douce.

Il n’est pas très évident de trouver la meilleure mutuelle santé TNS avec la prolifération de ces derniers. Qui propose les meilleures garanties ? Qui propose les meilleurs tarifs ? Le mieux est d’utiliser un outil d’aide, d’opter pour un comparateur mutuelle santé en ligne. Ainsi, il sera plus facile pour vous de faire la comparaison des différentes propositions et d’obtenir des offres intéressantes. Il suffit que vous remplissiez un formulaire en ligne pour obtenir les devis. Visualisez le rapport qualité/prix, ensuite, vous n’aurez plus qu’à choisir celle qui vous convient le mieux.

Pour payer un contrat de mutuelle TNS moins cher, il est primordial d’effectuer la comparaison les offres du marché. Il ne faut pas se précipiter à la souscription, la première chose à faire et de mettre en concurrence les compagnies d’assurance potentielles. Vous pouvez également opter pour un contrat Madelin et être bénéficiaire de nombreux avantages fiscaux. Si cela ne couvre pas assez vos dépenses de santé, vous pourrez envisager à trouver des aides ! Voici deux exemples de dispositifs qui pourront vous aider :

      La Couverture maladie universelle complémentaire ou CMU-C : avec cette aide, la part complémentaire des dépenses de santé est pris en charge gratuitement mais dans la limite d’un tarif fixé par la Sécurité sociale. Avec ce système, vous serez délivrés de l’avance de frais. En somme, pour une consultation chez un médecin, vous ne versez rien.

Il y a aussi l’Aide au paiement de la complémentaire santé ou l’ACS : avec ce système, vous obtiendrez une aide financière pour payer une mutuelle santé individuelle. L’aide que vous pourrez obtenir varie selon votre âge et vos revenus. Avec cette aide, vous serez dispensés de l’avance de frais et du paiement du forfaitaire de 1€ lorsque vous faites une consultation.

 

Avant d’effectuer la souscription, il va falloir que vous vérifiiez bien si la mutuelle en question pourrait bien vous couvrir dans une situation d’arrêt maladie ou d’un accident de travail. Vérifiez aussi le délai de carence qui s’applique aux différentes garanties surtout celle de la garantie concernant l’hospitalisation. Dans le cas où vous êtes aidés par votre conjoint dans la réalisation de votre travail, vous devez également penser à sa couverture santé. Pour ce faire, vous devez souscrire une mutuelle santé TNS qui intègre le conjoint comme étant associé. Mais vous pouvez également opter pour un contrat familial.

En résumé, rien n’oblige les TNS à la souscription d’une mutuelle santé, comme ils sont indépendants, ils sont libres de choisir la mutuelle qui réponde le plus à leurs besoins. Cependant, sachez que les professions libérales et les travailleurs non salariés bénéficient moins de protections sociales que les personnes salariés, c’est pourquoi il est fortement recommandé pour ces TNS de souscrire une mutuelle santé. Que vous soyez commerçant, artisan, architecte ou autre, ce n’est que pour votre bien, c’est également nécessaire pour préserver votre famille. Une mutuelle santé vous permettra donc de compléter le remboursement de frais médicaux provenant de la Sécurité sociale.