Médicaments génériques et médicaments de marque : le principe de remboursement

Beaucoup ne savent pas différencier les médicaments de marque des médicaments génériques, aussi bien sur le plan scientifique (composition) que sur le plan social (remboursement). Par contre, ces deux produits ne se ressemblent pas du tout et il est nécessaire de bien savoir les distinguer.

La présente permet de comparer les conditions de remboursement des médicaments de marque et celui des médicaments génériques.

Quels sont les points communs et les différences entre les génériques et les médicaments de marque ?

Si les médicaments authentiques ou princeps portent le nom de la marque, les génériques, eux, sont nommés différemment. Souvent les médicaments génériques sont présentés sous sa dénomination commune internationale (DCI). Leur nom est tiré de la molécule ou de la substance active du médicament.

Bien que ces deux produits portent des noms différents, les deux traitements ont exactement les mêmes effets thérapeutiques.

Les deux médicaments se présentent seulement sous des apparences différentes. Il en  est de même pour les excipients et le montant qui sont susceptibles de changer.

Les deux produits devraient présenter les mêmes effets secondaires indésirables, les mêmes intérêts dans le traitement du patient et les mêmes contre-indications. Ils « devraient » être identiques car certains médicaments génériques présentent des dosages différents de la substance active et les excipients utilisés peuvent être de qualité inconvenable.

Princeps et génériques : qu’en est-il du remboursement par l’Assurance Maladie ?

Les princeps et les médicaments génériques sont vendus à des tarifs différents. Les princeps coûtent nettement plus chers que les génériques. Ainsi, lorsque les patients récupèrent des génériques ou des princeps en pharmacie, la Sécurité sociale en prend charge par des différentes conditions.

• Le remboursement des médicaments de marque se base sur le tarif conventionnel

– Vignette blanche barrée : si les médicaments ne peuvent pas être substitués et coûtent chers. Le remboursement est de 100%.

– Vignette blanche : si le médicament a un SMR (Service Médical Rendu) élevé. Le remboursement est de 65%.

– Vignette bleue : si le médicament contribue dans l’homéopathie et a un SMR modéré. Le remboursement est de 30%.

– Vignette orange : si le médicament a un SMR faible. Le remboursement est de 15%.

• Le remboursement des médicaments génériques

Les conditions de prise en charge des médicaments génériques sont les mêmes que celles des médicaments de marque.

Toutefois, les conditions de remboursement sont régies par des règles selon les mesures économiques de la Sécurité sociale.

Tarif Forfaitaire de Responsabilité ou le TFR

Le montant des médicaments génériques sert de base au TFR, un tarif de référence, que l’Assurance maladie utilise dans le remboursement des médicaments à efficacité identique mais qui coûtent moins chers.

Pour ainsi dire, il est préférable d’opter pour les médicaments génériques qui coûtent moins chers que les princeps.

Ainsi, en optant pour un princeps à la place d’un médicament générique, l’on s’engage à payer plus cher alors que les effets de traitement sont les mêmes. Le patient n’aura pas la possibilité de privilégier du tiers payant même si le médicament est pris en charge sur la base du Tarif Forfaitaire de Responsabilité.

La présentation d’une Carte Vitale auprès d’une pharmacie permet, d’habitude, de privilégier du tiers payant. Ainsi, le patient n’aura pas à payer l’avance les dépenses qui seront prises en charge par l’Assurance Maladie. Par contre, si celui-ci refuse que le pharmacien lui propose un générique, il ne pourra pas bénéficier de la couverture de l’avance de dépense.

Mutuelles : comment rembourse-t-elle les médicaments ?

La mutuelle santé couvre la part non remboursée par l’Assurance Maladie, comme elle le fait avec les autres frais de santé. Il en est donc de même pour les médicaments.

Le ticket modérateur est à la charge de la mutuelle.

En fait, les médicaments et les autres produits délivrés en pharmacie constituent les plus gros postes de remboursement des complémentaires santés.

Pour éviter de se retrouver face à un problème financier, il est recommandé de choisir au mieux le contrat proposé par la mutuelle santé, vu que les produits délivrés en pharmacie constituent un important poste de dépense.

De nombreux sites comparateurs de mutuelles sont à la disposition des clients afin de mieux choisir la meilleure offre.

En consultant ce site, l’internaute pourra obtenir rapidement un devis mutuelles santés en effectuant quelques clics. Cet outil lui permettra également d’effectuer en un seul coup d’œil, une comparaison d’offres de garanties.

En optant pour la formule santé au meilleur rapport qualité prix, l’on pourra bénéficier d’une bonne condition de remboursement tout en préservant la santé de son portefeuille !