Mutuelle entreprise : meilleure couverture des salariés en assurance santé

Au moment où des grands changements surviennent dans les procédures de remboursement fourni par les assurances santé sur les dépenses de leurs assurés, nombreuses entreprises françaises bousculent à offrir une mutuelle entreprise à leurs employés.

La mutuelle entreprise: bénéficier d’une complémentaire santé ou pas

La plupart des Français commencent à se poser des questions sur l’accès aux soins, suite à la décision prise par le gouvernement, dans le but de réduire largement les dettes de la Sécurité sociale. En tenant compte de ce fait, les chefs d’entreprises ont choisi de préserver leurs employés, tout en leur proposant une opportunité de souscrire un contrat mutuelle santé entreprise. Tout comme une mutuelle santé individuelle, la mutuelle santé entreprise sert également à offrir une assurance santé à prix raisonnable à tous les salariés.

La mutuelle proposée est à titre soit obligatoire ou facultatif. Cela dépend de ce que l’organisme de la mutuelle et l’entreprise ont convenu lors de la signature du contrat. La mutuelle santé entreprise assure le remboursement des frais de santé des salariés, notamment ceux qui ne sont pas pris en compte par la Sécurité sociale. A savoir que l’entreprise contribue au paiement des cotisations pour la mutuelle santé proposée. Cela permet ainsi aux salariés de jouir d’une bonne couverture suffisante à moitié prix. Pour que l’employeur puisse offrir une mutuelle entreprise autant optimale en garanties qu’en tarif, ce dernier peut faire usage des comparateurs de mutuelles. Cet outil sert à cibler la mutuelle offrant des garanties haut de gamme.

La mutuelle entreprise: ce qui se passe après un licenciement ou un départ à la retraite

Comprise dans les manœuvres pour fidéliser les employés, la mutuelle entreprise offre sans aucun doute des avantages d’autant plus pour les employés que pour les chefs d’entreprise. Que ce soit pour les frais optiques, dentaires, les frais d’hôpitaux ou en orthopédiques, les employés peuvent gérer sans difficulté leur budget santé en étant souscrit à une mutuelle entreprise. A noter que celle-ci présente beaucoup plus d’avantages que la mutuelle individuelle. Il est possible de garder la mutuelle entreprise après un licenciement ou un départ à la retraite. Par la loi Evin, proclamée le 31 décembre 1989, dans l’article 4, un droit est réservé pour les salariés.

Toutefois, certaines conditions doivent être remplies par les salariés afin de pouvoir conserver le contrat de la mutuelle entreprise après un licenciement. Plus précisément, le salarié licencié doit être parmi les bénéficiaires des indemnités de chômage et disposer d’une ancienneté d’1 mois au minimum. Cependant, la couverture n’est valable que durant les 9 mois qui suivent le licenciement. Pendant cette période-là, l’employeur continue à contribuer au paiement de la cotisation. Indiqué par la loi Evin, les employés retraités ont toujours le droit de garder leur mutuelle entreprise. Toutefois, étant donné que l’employeur ne contribue plus à la cotisation au moment de la retraite, le montant de cette cotisation peut légalement subir une majoration. Le maximum autorisé est de 50% de la cotisation d’avant, comprenant la contribution de l’employé et l’employé retraité.