Mutuelle santé senior : le cancer

En France, le cancer se trouve au premier rang des pathologies responsables de décès de centaines de personnes par jour. Même si les substances cancérogènes entraînent le développement de cette maladie mortelle, les habitudes de vie, l’alimentation, les facteurs héréditaires sont aussi des facteurs favorisant son apparition. Le traitement de cette pathologie est coûteux et requiert un suivi régulier et prolongé. L’Assurance-maladie le classe parmi les 30 ALD qui bénéficient d’une prise en charge à 100 % sur la BRSS. Tour d’horizon sur les symptômes, les causes, le traitement et les mesures préventives pour éviter cette maladie.
 

Les seniors sont les plus à risques face au cancer. En effet, à cause de leur faiblesse et de leur âge avancé, les personnes de plus de 50 ans sont plus nombreuses à être touchées par le cancer. Certaines maladies sont bien sûr plus fréquentes que d’autres. Le point.

Le cancer de la prostate
Chez les plus de 65 ans, on enregistre plus 30 000 nouveaux cas de cancer de la prostate ces dernières années en France. C’est un cancer qui touche uniquement les hommes, avec un taux de survie qui est tout de même de 61% sur 5 ans. C’est une maladie qui touche l’appareil reproducteur mâle.

Le cancer du sein
Le cancer du sein est aussi l’un des cancers les plus fréquents en France chez les femmes de plus 50 ans. Il a un taux de survie de 87%. Il n’en demeure pas moins que 1 cas sur 10 décède de cette maladie. Celles qui fument et qui boivent sont notamment les plus à risque. Toutefois, les médecins ne sont pas encore en mesure de préciser l’origine de ce cancer. Outre la chimiothérapie, le cancer du sein se traite par l’enlèvement du sein malade.

Le cancer de la peau
Touchant aussi bien les femmes que les hommes, le cancer de la peau arrive en troisième position chez les plus de 50 ans. En France, on enregistre chaque année 80 000 nouveaux cas. Il peut s’agit d’un mélanome ou d’une excroissance sur la peau selon le cas. Ce cancer est dû généralement à une trop forte exposition aux rayons UV.

Le cancer du poumon
Enfin, en 4e position, vous avez le cancer du poumon. C’est également le cancer le plus mortel chez les plus de 65 ans avec 14 000 cas de décès tous les ans en moyenne.
 

Le cancer se réfère à une centaine de pathologies différentes qui peuvent survenir dans le tissu ou les organes du corps. Dans le cours normal des choses, le développement et la reproduction des cellules du tissu humain se font de façon régulière, mais dans le cas d’un cancer, les cellules se multiplient de façon désordonnée. Les cellules cancéreuses anormales qui ne disposent d’aucune régularité dans leur disposition pénètrent dans les tissus voisins et l’envahissent. D’autres se détachent de la masse formant des tumeurs ou des grosseurs et vont se greffer un peu plus loin, formant la métastase. A noter que toutes les tumeurs ne sont pas cancéreuses. Certaines sont bénignes.

Seul un médecin ou un chirurgien est apte à déterminer si une grosseur est cancéreuse ou non, en faisant un diagnostic ou un prélèvement de la masse tumorale. Comme c’est aussi une maladie silencieuse qui évolue sur de nombreuses années, elle pourrait ne pas montrer des symptômes.

Cependant, lorsque les signes cliniques suivants apparaissent, il est préférable de faire une consultation médicale :

  • un nodule (concrétion arrondie) dans le sein ou sous la peau qui augmente de volume.
  • du sang dans les selles ou les crachats. Pour les femmes, des pertes sanguines après la ménopause pourraient aussi indiquer l’apparition de cette pathologie.
  • des toux persistantes de plus de 4 semaines accompagnées de nausées ou de vomissements.
  • une difficulté à avaler de liquide, une plaie qui met plusieurs semaines à guérir, une constipation pendant plusieurs semaines.
  • une tâche de la peau ou un grain de beauté qui commence à se développer ou à changer de couleur
  • un écoulement du mamelon.
  • une sensation de fatigue extrême qui peut être accompagnée ou non de violents maux de tête ou d’un amaigrissement rapide.

Lorsque de tels signes apparaissent chez une personne ayant un membre victime de cancer dans sa famille, il est recommandé d’aller voir rapidement son médecin traitant.

Cette pathologie est une maladie apparaissant chez les sujets âgés de plus de 50 ans. Les jeunes femmes de moins de 30 ans ne sont que rarement atteintes de cette affection.

Les gênes
En premier lieu, on retrouve l’antécédent génétique. Les gênes prédisposées au cancer sont transmises d’une génération à une autre. C’est notamment le cas du cancer de sein, du colon, de l’ovaire.

La consommation de tabac et de l’alcool
La consommation de tabac et de l’alcool est également évoquée dans l’apparition de cette affection. 85 % des cancers de poumons apparaissent chez les fumeurs. Le tabac peut causer aussi des tumeurs malignes dans le larynx, la bouche, l’œsophage, les reins, la vessie. Selon les estimations, 5 % des cancers dans le monde sont attribués à la consommation de l’alcool.

 

La pollution de l’environnement
La pollution de l’environnement (air, sol, eau) est aussi susceptible de développer l’apparition de 1 à 4 % des cancers. Les échappements, la mauvaise utilisation de charbon et du bois, l’exposition à l’amiante ou à un niveau d’émission élevé du radon contribuent au développement des affections respiratoires et des cancers pour les personnes à risque.

L’alimentation
Le régime alimentaire mal équilibré composé d’aliments trop riches en calories, avec de la viande rouge, des charcuteries, du sel et des saveurs sucrées couplé avec une habitude de vie sédentaire sans pratique d’exercice physique est néfaste. Cela pourrait provoquer le développement d’un cancer du côlon, de l’endomètre, du sein, etc. La surcharge pondérale peut aussi provoquer le cancer de l’endomètre.

Les virus
Les virus sont aussi responsables de cancer comme le virus de l’hépatite B et C pour la tumeur maligne du foie. Les personnes séropositives développent également ces tumeurs malignes.

La médication
L’administration de médicaments à forte dose pendant une certaine durée peut provoquer un effet cancérogène.
 

Tous les traitements liés à cette pathologie sont remboursés à hauteur de 100 % par la Sécurité sociale puisqu’elle figure parmi les 30 ALD exonérantes. Cela signifie que le patient bénéficie d’une exonération du ticket modérateur pour les actes liés aux soins.

En revanche, la prise en charge n’inclut pas le forfait hospitalier, le reste à la charge du patient, les frais des traitements liés aux maladies associées. Concernant l’appareillage de la prothèse, l’assurance maladie prend en charge à hauteur de 100 % cet appareil s’il est inscrit dans le tarif interministériel de prestations sanitaires (TIPS). A noter aussi que l’Assurance-maladie ne couvre pas tous les actes et examens médicaux ou biologiques qui n’ont pas un lien avec le cancer.

Pour bénéficier d’une prise en charge plus satisfaisante, il est recommandé de souscrire à une mutuelle individuelle. Cette assurance santé complémentaire rembourse les soins non pris en charge par l’Assurance maladie. Il existe des mutuelles santé proposant des tarifs pas chers accessibles aux seniors. Ils peuvent passer par l’outil de comparateur mutuelles gratuit pour dénicher rapidement le contrat adapté. Après avoir trouvé l’assurance santé proposant le tarif le plus abordable, il reste à vérifier les autres options comme le tiers payant, la garantie proposée pour les postes de soins ainsi que la rapidité du remboursement.

Si le diagnostic lors d’une biopsie indique la présence d’un cancer, le professionnel de santé pourrait orienter le patient vers la radiothérapie, la chimiothérapie ou l’opération chirurgicale. Tout dépend du stade d’évolution de cette pathologie. Le médecin traitant peut également prescrire une hormonothérapie. Ces traitements visent à éliminer la prolifération des cellules cancéreuses tout en conservant les plus possibles les cellules normales. La radiothérapie est mise en place après l’opération chirurgicale. Elle permet d’éliminer les cellules cancéreuses restantes, mais elle peut avoir des effets secondaires dus à la destruction des cellules normales. Le médecin a recours à la chimiothérapie lorsque le cancer a envahi le courant sanguin ou lorsqu’il n’arrive pas à localiser le siège de la tumeur. Quant à l’hormonothérapie, elle se fait par administration des injections ou des cellules pour réduire la masse tumorale.

L’adage dit mieux vaut prévenir que guérir. Les mesures préventives consistent à manger d’une façon saine (beaucoup de légumes, de fruits et de fibres), à éviter l’alcool et le tabac et la lumière directe du soleil. L’exercice physique et la conservation d’un poids de santé proportionnel à son âge et à sa taille sont également utiles pour les seniors.

Pour bénéficier de bons remboursements et d’un service d’assistance en cas de traitement de pathologie comme le cancer, les personnes âgées auront à souscrire à une mutuelle senior adaptée à leur âge et à leurs besoins. Apivia fait partie des mutuelles qui proposent une complémentaire santé dédiée aux seniors de plus de 55 ans.

Apivia exclusive santé se décline en 4 niveaux de garantie en fonction du budget de l’assuré (bronze, silver, gold et platine). Cette couverture se démarque par la couverture du niveau de base avec un taux de prise en charge de 200 % pour les honoraires des médecins adhérents à l’OPTAM. De même, les assurés hospitalisés en chambre particulière peuvent bénéficier d’un remboursement de 70 à 100 euros par jour pour une durée illimitée.

La garantie prévoit aussi une prise en charge des honoraires des auxiliaires médicaux avec un taux de remboursement intéressant selon le niveau. Le forfait des médecines douces peut aussi atteindre jusqu’à 100 euros par an et le remboursement de prothèse dentaire jusqu’à 270 % du BRSS.Les avantages de cette mutuelle santé senior résident dans le fait qu’elle propose une adhésion sans remplissage de questionnaire médical et sans délai d’attente. Le tiers payant est aussi gratuit pour les postes de pharmacie, laboratoire d’analyses, radiologie, soins externes optique. De plus, le remboursement se fait sous 48 h et un service d’assistance accompagne le contrat.