Les procédures d’une hospitalisation et prise en charge par les mutuelles

L’hospitalisation requiert de nombreuses procédures à suivre, entre autres, la présentation de pièces justificatives pour pouvoir disposer d’un remboursement par l’Assurance maladie. Ce dispositif est valable autant pour les patients d’un établissement public que pour les patients d’une clinique privée.

Les différentes formes d’hospitalisation sont variées pour des raisons budgétaires, mais aussi pour apporter plus de confort aux patients. Il existe plusieurs types selon vos besoins et en fonction de vos soins. Toutefois, il revient à votre médecin de décider du type d’hospitalisation qui vous convient selon votre pathologie. Ces formes peuvent varier du séjour à l’hôpital à l’hospitalisation à domicile. En général, il existe 4 types d’hospitalisations : l’hospitalisation complète (ou l’hospitalisation à temps complet), l’hospitalisation à temps partiel (ou les séances de soins), l’hôpital de Jour (HDJ) ou la chirurgie ambulatoire, l’hospitalisation à Domicile (HAD).

L’hospitalisation complète ou l’hospitalisation à temps complet
Le patient est en hospitalisation complète lorsqu’il séjourne à temps complet, jour et nuit, pendant la semaine et le weekend à l’hôpital. La prise en soin peut prendre quelques jours ou plus jusqu’à son rétablissement.

L’hospitalisation à temps partiel ou les séances de soins
Une hospitalisation à temps partiel peut être de jour ou de nuit. Tous les soins hospitaliers peuvent donc être dispensés sur une seule journée ou encore de manière successiveet sous forme de séances de soin. Tels est le cas de la réadaptation, des séances de dialyses, etc.

L’hôpital de Jour (HDJ) ou la chirurgie ambulatoire
L’hôpital de Jour consiste à une admission et une sortie du patient dans la même journée. Ce type d’hospitalisation concerne une prise en charge médicale de plusieurs disciplines et dédié aux soins qui ne peuvent être effectué en consultation externe. Aucun hébergement à l’hôpital n’est indispensable. Si une opération chirurgicale est effectuée durant cette journée, on parle alors de chirurgie ambulatoire.

L’hospitalisation à Domicile (HAD)
L’HAD est habituellement réservée aux patients atteints de pathologie aiguë, chronique ou instable. Toutefois, le patient bénéficie des soins et de suivi médical à domicile identiques à ceux dispensés à l’hôpital.

Le taux de remboursement de l’Assurance maladie est convenu à 80%, pour les personnes hospitalisées dans des hôpitaux publics ou pour les personnes hospitalisées dans une clinique privée conventionnée, sauf pour des cas exceptionnels. Le patient est libre de choisir s’il veut être évacué dans l’établissement public ou privé, mais ce qu’il faut savoir c’est que ce choix a un impact sur le niveau de remboursement.

Il est à savoir que tous les frais en excès, soit les dépassements d’honoraires lors de l’hospitalisation sont entièrement à la charge du patient. Grâce à la souscription d’un patient à une bonne mutuelle santé, il sera exempt de cette lourde charge et pourra ainsi bénéficier d’un complément de remboursement des frais qui ne sont pas pris en charge par l’Assurance maladie.

L’enregistrement des dossiers auprès des responsables de l’hôpital est obligatoire en présentant les pièces citées ci-dessous. Cependant, cette procédure peut se faire ultérieurement en cas d’urgence. Les pièces exigées sont ci-après : une carte vitale actualisée, une attestation de droits, un certificat de mutuelle, de complémentaire santé ou de CMU (couverture maladie universelle).

Au cas où le motif de l’hospitalisation du patient est lié à un accident de travail, il est nécessaire de se procurer en supplément de la feuille d’accident de travail délivrée par l’employeur du patient ou par sa caisse d’assurance maladie. Pour les chômeurs indemnisés, ils sont tenus de fournir leur dernière attestation Pôle emploi.

Généralement, le taux de remboursement des mutuelles complémentaires santé est de 20% de ce qui n’est pas pris en charge par la Sécurité sociale, soit ce qui est du être la part du patient. A part les frais d’hospitalisation, d’autres dépenses sont aussi prise en charge entièrement ou en partiellement par la mutuelle santé hospitalisation. Il s’agit, entre autres, des dépenses de confort qui sont négligés par l’Assurance maladie, puisque ce sont des frais qui ne sont pas liés directement à la santé. Citons entre autres les frais pour la chambre individuelle, la télévision, etc. Il faut aussi prendre en compte les frais en excès, soit les dépassements d’honoraires, qui ne sont pas pris en charge pas la Sécu, du ticket modérateur, du forfait journalier.

De toute façon, pour avoir plus d’informations sur le niveau de remboursement concernant l’hospitalisation, il serait mieux de se rendre auprès des organismes mutualistes concernés.