Tarif moyen des mutuelles santé entreprise

Les employeurs du secteur privé doivent se conformer à l’obligation de la souscription à la complémentaire santé entreprise selon la disposition de la loi Ani depuis le 1er janvier 2016. Pour pouvoir bénéficier des avantages fiscaux et sociaux, les chefs d’entreprise doivent ainsi proposer des contrats qui respectent la prestation minimum. Il est convenu également que les employeurs auront à payer la moitié du financement. Le coût d’une mutuelle de groupe dépend de plusieurs facteurs à savoir le contenu et les couvertures sur les différents pôles de dépenses, les garanties facultatives, les services annexes etc.
Le tarif moyen d’une complémentaire santé de groupe avoisine 55 à 65 euros par mois. Le salarié aurait donc à payer une trentaine d’euros par mois si la participation est 50/50. Mais la taille de l’entreprise et l’effectif des salariés ainsi que leur âge moyen peuvent également influer sur le coût de la cotisation. Plus l’âge moyen est bas, moins la cotisation est élevée. Ainsi, pour un âge moyen de 42 ans, le prix sera en moyenne de 27 euros. On remarque également que la cotisation mutuelle des salariés dans la région parisienne, du Nord-Pas-de Calais, île-de France est également plus élevée que la moyenne nationale. Si le tarif de la complémentaire santé dans le Val d’Oise environne 23 euros, la participation d’un salarié dans les Haut-de-Seine peut coûter jusqu’à 29 euros, voire plus. Cette différence de coût est dû au fait que la population urbaine consomme beaucoup plus de médicaments. Et, selon une enquête, les médecins pratiquent beaucoup plus de dépassements d’honoraires dans les régions Ile-de-France, Rhône-Alpes. D’autre part, en province, on remarque un tarif de mutuelle entreprise plus bas autour de 18 à 25 euros par mois pour la participation du salarié. Ce coût s’explique par la proportion insignifiante des patients ayant des sur garanties mais aussi par le fait que les médecins en zone rurale ne pratiquent pas les dépassements d’honoraires.
Ainsi la taille de l’entreprise et sa localisation, le nombre des effectifs, le secteur d’activité pourrait aussi influer sur le tarif de la complémentaire santé obligatoire. Pour une couverture correcte avec un meilleur remboursement des dépassements d’honoraires, cela pourrait coûter plus cher. A noter que le remboursement des soins peut osciller entre 100% à 400% selon la priorité du salarié pour les risques les plus graves. Quoi qu’il en soit, le marché se prête à la rude concurrence depuis l’obligation de la mise en place de la mutuelle entreprise. Bon nombre d’assureurs préfèrent proposer un appel très compétitif pour le panier de soins minimum obligatoire et se rattraper sur les garanties facultatives. Les entreprises qui sont déjà équipées d’un contrat haut de gamme avant l’application du décret de contrat responsable bénéficient ainsi d’une économie modérée. La généralisation de la couverture santé à tous les salariés ont d’ailleurs peu d’impact sur les entreprises qui ont déjà instauré ce dispositif. Elles ont tout simplement à ajuster leur contrat suivant les conditions des dépassements d’honoraires, le remboursement des soins optiques. Il se peut même qu’elles revoient à la baisse leur prestation car elles ont souvent un niveau d’assurance plus élevé. Bref, le coût d’une mutuelle santé entreprise dépend de plusieurs facteurs. Il est conseillé de recourir à un comparateur mutuelle en ligne pour dénicher l’assurance qui propose un rapport tarif/garanties satisfaisant.