Compagnies d’assurances : de plus en plus d’offres de garanties destinées aux étudiants

Actuellement, les prestations d’assurance proposées par les mutuelles et autres types de compagnies d’assurance s’orientent de plus en plus vers les étudiants. Vu que les contrats collectifs des mutuelles santé prend un l’élan, voire se généralise prochainement, la réponse aux éventuels besoins des étudiants devient une stratégie nouvelle des compagnies d’assurance. Le « pack » constitue la nouvelle offre des complémentaires santé, destinée aux étudiants, comprenant la prise en charge de certaines pratiques de soins et de certains médicaments dont l’Assurance maladie rembourse mal ou même ne rembourse pas.

Les étudiants franchissent de nouveau le seuil des universités. De ce fait, les mutuelles et d’autres compagnies d’assurance font tout leur possible pour détourner l’attention des étudiants à se laisser séduire par la souscription d’un complément d’assurance santé ou d’une formule de garantie. Souvent accompagnés de gadgets technologiques, tels qu’ordinateurs portables, iPad, iPhone, les étudiants constituent généralement la cible idéale pour l’assurance de leurs biens. En revanche, si cette catégorie de public ne dispose pas suffisamment de moyens pour se couvrir, cela signifie qu’elle fera certainement sujet d’assurance, donc elle constitue une clientèle potentielle dans un futur proche. Ainsi, les compagnies d’assurance préfèrent « battre le fer tant qu’il est encore chaud », donc séduire les étudiants tant qu’il est encore temps.

D’ailleurs, cette catégorie de population est encore devenue une clientèle stratégique des complémentaires santé d’après la loi sur la sécurisation de l’emploi. Prenant effet le 14 juin 2013, cette loi prévoit, entre autres, qu’à partir du début janvier 2016, un contrat collectif de complémentaire santé devra être proposé aux salariés de toutes les entreprises opérant dans le territoire français. Ainsi, aux alentours de 400 000 travailleurs salariés bénéficieront d’une mutuelle d’entreprise. Cela fera objet d’une réduction de la population souscrivant des contrats individuels. Au fur et à mesure, cela va toucher les non salariés, comme les commerçants, les artisans, bref ceux qui exercent leurs activités dans le secteur libéral, ainsi que les chômeurs et les retraités, y compris les étudiants.

Quelles sont les offres ciblées : bouquets et/ou packs ?

Les compagnies d’assurance et les mutuelles étudiants travaillent en collaboration afin d’acquérir sans difficulté les étudiants, dont leur cible. Pour pouvoir profiter des privilèges offerts par la Sécurité sociale, l’affiliation à ces institutions est obligatoire pour les étudiants. Par exemple, la Matmut travaille en partenariat avec la LMDE. Leur but est d’assurer par une complémentaire santé, l’assistance à l’étranger et d’assurer le remboursement des frais de santé pour une participation mensuelle de 18,75 €.

Pour les mutuelles santé et les compagnies d’assurance, ce genre de partenariat est une opportunité pour séduire les étudiants, et en même temps de leur procurer des assurances dommages. Ainsi, pour une participation annuelle de 16 €, les clients de la MEP peuvent jouir d’un « pack » incluant les activités sportives et la responsabilité civile pour les stages et la vie universitaire, grâce à l’offre de l’Axa. De son côté, la compagnie de courtage de la mutuelle étudiante Smeno Assurances met en place une offre de bouquets services comprenant la couverture des PC portables, des papiers d’identités volés, des livres scolaires ou encore des achats en ligne en associant des propositions de Juridica, Europ Assistance et Ace Europe.