Comment choisir une mutuelle pour les travailleurs non salariés

Si vous êtes employé non salarié – ouvrier, vendeur, indépendant ou autonome, votre mutuelle complémentaire santé doit être conforme à votre cadence de travail, et aux inquiétudes que ce dernier met en cause.

Les TNS ( travailleurs non salariés )

Ouvriers, marchands, indépendants, administrateurs de société et auto-entrepreneurs sont les plus souvent rassemblés dans le type des « travailleurs non salariés » ou TNS .

Si vous vous occupez d’une tâche de cette catégorie, vous dépendez de l’administration de Sécurité sociale TNS : le Régime Social des Indépendants ou RSI… Aucune mutuelle entreprise  ou de convention collective pour les employés indépendants, étant donné que vous êtes vous-même « votre chef » et ne dépendez pas de l’administration des salariés.

Pour une meilleure sécurité sanitaire, le mieux c’est de vous fournir un contrat additionnel personnel, qui peut, si vous désirez, vous aider entièrement à mettre hors des dangers. A savoir, si vous êtes un employé non salarié, vous pourrez bénéficier des tarifs préférentiels.

Loi Madelin et conditions préférentielles

Avant la loi Madelin, les TNS ne vous suggèrent pas de payer des impôts et vous libèrent de la cotisation mutuelle à l’administration imposée de leurs revenus. De nos jours, la loi Madelin aide à rendre économique l’adhésion d’une mutuelle TNS, qui est heureusement à la défiscalisation des cotisations de mutuelle pour le régime complémentaire, c’est-à-dire facultatif.

Les quotes-parts de mutuelle santé, assurance santé et santé subsidiaire peuvent également être retranchés du bénéfice disposé à l’impôt BNC ou BIC. Depuis sa création en 1994, la loi Madelin envisage toujours une bonne qualité et est toujours à côté de l’entreprise personnelle en rendant meilleur le chemin menant au santé pour les TNS.

La mutuelle TNS : une protection dédiée

Un grand nombre d’organisations autres que celles dédiées ont rédigé des contrats de protection spécialement aux TNS vis-à-vis des manques au niveau des employés non salariés. Ces contrats assimilent les préoccupations fondamentales des travailleurs autonomes, à des prix intéressants.

Pour une solution de mutuelle adéquate, les importants postes de mise en œuvre vont bien avec les premières nécessités des travailleurs non salariés : frais optiques, prothèses auditives, protection en cas de cessation maladie ou d’infirmité.