Caisse d ‘épargne : garanties  complémentaires d ‘entreprise

Au sein de la Caisse d’épargne sont regroupés 4200 agences qui proposent des produits d’assurance comme l’assurance habitation, l’emprunt immobilier, la mutuelle pour animaux et la complémentaire santé salariés entre autres. L’obligation de la mise en place de la mutuelle du groupe à partir du mois de janvier 2016 a en effet incité cette banque mutualiste à créer des contrats de couverture spécifiques pour les employés de droit privé. Les offres santé collective de cette banque se déclinent en 6 couvertures : essentielle, essentielle+, médiane, confort, étendue, performance. La différence de tarif entre les différentes formules se justifie au niveau du remboursement des équipements optiques simples ou complexes, de la prise en charge des honoraires chirurgicaux, de la chambre particulière, des appareils auditifs etc. Certaines garanties sont comprises dans le contrat entreprise à adhésion obligatoire, d’autres sont facultatives selon le besoin du salarié.
Pour les employeurs, la complémentaire santé entreprise Caisse d’Epargne a l’avantage d’être facile à mettre en place. La part employé, quant à elle bénéficie d’exonérations de cotisations sociales. Par ailleurs, la couverture des salariés peut être maintenue dans les 12 mois suivant la démission d’un employé dans une entreprise. L’ayant droit, le conjoint et les enfants du souscripteur peuvent également être couverts par cette garantie complémentaire santé. Comme on l’a dit, l’assuré sera remboursé suivant la formule qu’il a choisie ou le tarif mensuel qu’il a payé. A titre d’exemple, pour une dépense de 500 euros de prothèse dentaire, le reste à la charge de l’adhérent est 365 euros environ pour la garantie essentielle (celle-ci correspond au socle minima du panier ANI). Pour l’option essentielle+, c’est toujours le même montant. Pour la formule médiane, l’assuré aurait à prendre en charge 285 euros, et 177,50 euros pour l’option confort. Mais pour la garantie étendue, l’assuré aurait à payer seulement 70 euros et pour la dernière formule performance, il ne paie rien du tout car la Caisse d’épargne rembourse la totalité de ses dépenses.
L’intéressé peut faire la souscription en se rendant dans l’agence de la Caisse d’épargne la plus proche de lui. Il peut également se souscrire par téléphone sur le numéro non surtaxé de cette banque pendant les heures de bureau. La demande de devis peut également se faire en ligne. D’ailleurs, le site dispose d’un simulateur permettant d’avoir une idée de la cotisation à payer. Les prestations santé de cet assureur sont accessibles sans avoir à remplir un questionnaire, et sans délai de carence. En outre, les salariés ne sont pas obligés de faire l’avance des frais lors de la consultation chez le médecin, l’analyse au laboratoire, l’achat de médicaments au pharmacie ou même lors de l’hospitalisation. La caisse fait bénéficier en effet du tiers payant. Si la carte n’est pas acceptée par le professionnel médical, il suffit d’envoyer la prescription du médecin traitant et la facture à la Caisse d’épargne, et cette dernière fera le virement dans le compte bancaire de l’assuré. L’espace client du site permet aussi d’ailleurs de faire le décompte de ses remboursements. Notons enfin que cet assureur fait bénéficier de 2 mois gratuits lors du premier renfort et extension de l’ayant droit du salarié.