Quelles sont les meilleures complémentaires santé pour les professions libérales ?

Souscrire à une complémentaire santé est important pour ceux issus de la profession libérale. C’est un excellent soutien face au remboursement de la Sécurité sociale qui ne prend pas en charge à 100% les dépenses santé. De plus, cela permet aussi de profiter des avantages fiscaux présentés par la loi Madelin. Seront notamment prise en charge par ce genre de couverture : l’arrêt de travail, la retraite complémentaire, la prévoyance, etc. On retrouve sur le marché quelques mutuelles proposant ce contrat spécifique. Tour d’horizon sur les spécificités de ces contrats.

La création de ce groupe remonte en 1985. Il est issu de la fusion de plusieurs mutuelles. Au fil des ans, il a réussi à étendre son réseau à l’international en s’implantant dans une soixantaine de pays avec plus de 100 millions d’assurés. Cet assureur propose des solutions d’assurances santé, prévoyance, retraite et épargne aux particuliers, aux sociétés et aux professions libérales. Pour les professions libérales, il propose le contrat Modulango AXA modulable en fonction de ses besoins. Ce contrat est éligible à la loi Madelin et il propose des tarifs négociés grâce au réseau de partenaires optique et dentaire du groupe. De plus, il récompense la fidélité des souscripteurs avec la prise en charge qui augmente dans le temps. Il permet également aux professions libérales de percevoir 10 % de remise au-delà de 3 assurés et une couverture santé gratuite à partir du troisième enfant. La profession libérale peut effectuer une demande de devis sur le site pour avoir une estimation du coût de cette mutuelle santé.

Fort de sa présence de 110 ans dans ce secteur d’assurance santé, cet acteur important de la protection sociale dispose de plus de 114 agences en France et enregistre 5 millions d’assurés. Il distribue des solutions de prévoyance et de complémentaire santé pour les professions libérales. On peut souscrire à ce contrat éligible à la loi Madelin en ligne ou en agence. Celui-ci se décline en 10 formules avec des garanties modulables dont 3 proposent une prise en charge pour les postes de santé essentiels. 3 autres formules sont conçues pour les professions libérales qui souhaitent une protection optimale. Le tiers payant, le service d’assistance en cas de séjour hospitalier ou maladie complètent la couverture. La mutuelle propose également un remboursement rapide sous 2 jours grâce à la télétransmission. Pour savoir le coût de cette assurance qui dépend entre autres de l’âge et des garanties souscrites, il est conseillé de faire une demande de devis sur le site.

Ce groupe mutualiste issu du rapprochement de Malakoff et de Médéric il y a plus d’une décennie met en vente 9 formules éligibles à la loi Madelin dédiés aux professions libérales. La gamme appelée « PEPS Pro » est un contrat solidaire et responsable qui permet de profiter d’un réseau de soins partenaire (audio, optique) afin de réduire le coût des soins. Le niveau 9 de ce contrat permet de bénéficier, par exemple, d’un remboursement à hauteur de 300 % de la BR des consultations chez les spécialistes dans le cadre du contrat d’accès aux soins, d’une prise en charge de cure thermale de 600 euros par an, d’un remboursement de soins dentaires et de parodontologie non remboursés par la Sécurité sociale de 300 euros et d’un remboursement de l’orthodontie à 700 euros. La prise en charge des garanties optiques ainsi que des appareillages et prothèses médicales est également optimisée. Les formules 2, 4 et 6 de cette complémentaire santé profession libérale de Malakoff Médéric peuvent être également complétées par le pack bien-être. Par ailleurs, le contrat propose également un service d’assistance en cas de maladie ou d’hospitalisation. Pour savoir le coût du tarif géolocalisé de cet assureur, il faut effectuer une demande de devis sur la plateforme.

La fusion entre groupes de protection sociale a formé cette structure, désormais connue à l’échelle nationale. Actuellement, il enregistre 10 millions d’assurés, 70 000 entreprises clientes et plus de 12 milliards d’euros en gestion d’actifs. Le contrat dédié aux professions libérales de cet assureur est baptisé HumanisSafe pro. Celui-ci fait bénéficier des avantages de la loi Madelin. Il se décline en 6 formules de prestations.

Cet assureur dispose également un réseau de professionnels de santé qui propose des tarifs attractifs pour les prestations optiques, dentaires et audioprothèses. Des services comme la carte de tiers payant, l’assistance, la téléconsultation, l’espace client et l’appli-santé complètent ces prestations. Pour une demande de devis personnalisé, consultez son site. Il est également conseillé de passer par l’outil de comparaison de mutuelles afin de mieux comparer les devis de ces assureurs.

L’origine de cette société mutualiste remonte en 1938, mais elle n’a commencé à distribuer des produits d’épargne, d’assurance et de couverture santé qu’à partir du 21ème siècle. Elle enregistre actuellement 1,7 millions de personnes protégées. Le contrat conçu pour les professions libérales de ce groupe propose des avantages fiscaux de la loi Madelin. Le coût des garanties commence à partir de 22 euros environ par mois. L’assureur propose le tiers payant et un 15 % de remise pour les professions libérales. Le remboursement optique de ce groupe peut atteindre 850 euros selon la formule choisie. Par ailleurs, cet assureur propose également un service conseil en cas d’urgence. La demande de devis et la souscription peuvent être faites en ligne sur le site.

Cet acteur majeur de l’assurance-vie de Suisse basé à Zurich a un effectif de 8 000 salariés avec un chiffre d’affaires de plus de 18 milliards de CHF. Le contrat éligible à la loi Madelin de cet assureur se décline en 7 niveaux de garanties sans délai de carence ni de franchise pour l’hospitalisation de moins d’un jour. Le remboursement du poste d’hospitalisation peut être amélioré jusqu’au niveau 3. Swiss life propose le tiers payant, des remboursements sous 24 heures et un réseau de professionnels de santé partenaires (opticiens, chirurgiens-dentistes et audioprothésistes). Le contrat fait aussi bénéficier d’un forfait prévention santé. Parmi les détails de ce contrat, on peut citer la prise en charge du dépassement d’honoraires jusqu’à 400 %, des soins dentaires et prothèses jusqu’à 500 %. L’intéressé peut contacter directement le conseiller pour un devis personnalisé. Il peut également faire la mise en concurrence de ces offres via le comparateur.

Ce groupe paritaire fondé en 2002 est issu des institutions de retraite complémentaire comme ANEP, IRNIS et d’une fusion avec Bayard et Arpège. Plus d’une décennie après sa création, il se rapproche d’AGR2 la Mondiale. Cette mutuelle propose des formules de couverture pour les professions libérales. Il est possible pour le souscripteur de bénéficier d’un remboursement optimal des soins courants, soins dentaires, appareillages, hospitalisation médicale, chirurgicale et maternité à hauteur de 500 % de la BR. La chambre individuelle, quant à elle, sera prise en charge à hauteur de 100 euros par jour. Quant à la cure thermale, elle sera remboursée à hauteur de 100 % de la BR + 500 euros. Cette mutuelle propose un tiers payant et la souscription ne nécessite pas de remplissage de questionnaire médical. Elle n’impose pas également un délai de carence. La demande de devis sans engagement peut se faire sur le site.

L’origine de cette mutuelle remonte en 1905, mais c’est en 1997 qu’elle a reçu l’appellation de Miel mutuelle. 17 ans plus tard, elle se rapproche d’Apicil et adhère à Unalis. Actuellement, elle a un effectif de plus de 174 000 assurés. La gamme profession libérale de cette mutuelle est éligible à la loi Madelin. Elle est répartie en 7 niveaux de garanties avec une couverture optimale qui permet entre autres de percevoir 570 euros de forfait lunettes et lentilles, 300 % BR pour l’orthodontie et 500 % BR pour les chirurgiens signataires de l’OPTAM. En outre, elle propose un tiers payant, un remboursement sous 48 heures, un espace en ligne sécurisé et un service d’assistance 24h/24. La souscription n’exige pas de questionnaire médical ni de délai d’attente. Le devis personnalisé peut se faire en ligne sur le site.

L’origine de cette société d’assurance mutuelle avec un chiffre d’affaires de 13,6 milliards d’euros remonte au début du 19ème siècle. Sa couverture santé pour les professions libérales propose différents niveaux de remboursement selon les garanties et le budget du souscripteur. Le contrat éligible aux avantages de la loi Madelin fait aussi bénéficier du réseau d’un partenaire de soins, du tiers payant, d’un remboursement sous 48 heures et de l’assistance en cas de séjour hospitalier. Le niveau 1 ne propose que le minimum du remboursement, mais dès le niveau 2, les dépassements d’honoraires, la chambre particulière, les soins d’ostéopathie sont pris en charge par l’assurance. Il est conseillé de faire une demande de devis gratuit sur le site pour avoir une idée de la tarification de cette couverture. N’hésitez pas aussi à utiliser un comparateur pour mettre en concurrence les tarifs appliqués par les assureurs.

Cette mutuelle a vu le jour il y a plus d’un demi-siècle. Actuellement, elle assure la protection santé de 40 000 indépendants et professions libérales. Sa gamme santé dédiée à ces derniers est déductible Madelin, sans délai d’attente ni questionnaire de santé. Elle fait bénéficier aussi de la carte du tiers payant, de l’assistance à domicile en cas de maladie et d’une assistance Mondiale et d’un remboursement sous 72 heures. Le pack est réparti en 4 formules. La demande de devis de ces garanties modulables peut se faire en ligne sur le site d’Ampli.

Ce grossiste multi-spécialiste qui a vu le jour en 1996 distribue des solutions d’assurance deux-roues, auto, animaux de compagnie, habitation et mutuelle santé. Son offre de mutuelle santé pour les professions libérales se déclinée en 4 formules selon les garanties choisies par l’adhérent : 100, 150, 175 ou 250. A titre d’exemple pour le niveau élevé, il propose un remboursement maximal de dépassements d’honoraires des chirurgiens fixés à 250 % du BR et un forfait optique de 470 euros. La prise en charge des garanties 100 et 150 est logiquement moins élevée que les autres niveaux. Cette mutuelle propose un tiers payant. Les intéressés peuvent effectuer une demande de devis personnalisé ou demander des détails sur cette couverture santé sur le site.

Le champ d’intervention de ce groupe fondé en 1947 s’articule autour des assurances des personnes. Il enregistre plus de 1,5 millions de protégés dans le monde car, il étend aussi ses activités en Asie Pacifique. Le contrat dédié aux professions libérales de cet assureur entre dans le cadre de la loi Madelin. Il est réparti en 5 niveaux de garanties sans délai de carence. Dans le niveau 5 haut de gamme, par exemple, la prise en charge des dépassements d’honoraires dans le cadre de l’OPTAM, le remboursement des appareillages dentaires, optiques, auditifs, capillaire sont fixées à 500 % de la BR, tandis que l’assureur propose un remboursement des chambres particulières à 120 euros. Le contrat se démarque aussi par le forfait médecine douce allant jusqu’à 110 euros et le forfait maternité jusqu’à 350 euros. La demande de devis gratuite et la souscription sans remplissage de questionnaire de santé peuvent se faire sur le site. A noter que les assurés peuvent avoir accès à un large réseau de praticiens qui accepte le tiers payant.

Ce courtier multi-spécialiste est présent sur le marché depuis une vingtaine d’années. Il propose des contrats d’assurances santé, dommages aux particuliers, solutions de prévoyance, etc. Sa gamme d’assurance complémentaire santé professions libérales et TNS se décline en 7 garanties modulables, responsables et éligibles à la loi Madelin. Chaque formule propose une couverture spécifique. Par exemple, pour les formules 3 et 4, l’assuré bénéficie d’un meilleur remboursement du dépassement d’honoraires avec un forfait pour les médecines douces. Tandis que la prise en charge optimale pour les soins dentaires peut atteindre 500 % du BR. La demande de devis peut se faire sur le site de SollyAzar.

Cette mutuelle centenaire propose aussi une assurance complémentaire santé pour les professions libérales. Son contrat éligible à la loi Madelin se répartit en 3 modules de soins (soins courants, optique, dentaire, audio et bien-être et confort) et 7 niveaux de remboursement. La profession libérale peut composer la garantie en fonction de ses besoins et son budget. Cette complémentaire santé inclut l’accès au réseau Santéclair, le tiers payant, la téléconsultation, le coach santé et MAPA assistance. Un extrait de garantie pour le niveau 7 : la prise en charge des frais de séjour, des honoraires et salle d’opération et les appareillages autres que les prothèses dentaires est fixée à 400 % du BR. Tandis que dans le module de soins bien-être et confort du niveau 7, l’assuré peut percevoir un forfait de 300 euros et 65 % du BR pour la cure thermale. La souscription et la demande de devis peuvent se faire sur le site internet de Mapa.

La mutualité société agricole est au cœur de la création de ce groupe de mutuelles. Pour les professions libérales, les artisans et commerçants, elle met en vente 5 formules santé modulables avec différents remboursements s’échelonnant entre 100 à 400 % de la BR. Le contrat bénéficie des exonérations fiscales dans le cadre de la loi Madelin. Les personnes intéressées peuvent faire une demande de devis personnalisé et sans engagement sur le site de Mutualia.

Cette mutuelle issue du partenariat entre le SMAM et la SMIP détient désormais plus de 610 000 assurés. Elle met en vente un contrat responsable éligible à la loi Madelin. Celui-ci est réparti en 5 niveaux. Le niveau optimal propose un remboursement de prothèse auditive et mammaire de 250 % du BR et une prise en charge de la chambre particulière à 100 euros. Tandis que les actes en séjours hospitaliers sont remboursés à hauteur de 400 % pour les médecins et auxiliaires médicaux signataires du CAS. Les détails sur les remboursements ainsi que le devis peuvent être demandés sur le site. Enfin, pour dénicher le contrat proposant un coût intéressant et des garanties les plus performants, n’hésitez pas à vous servir d’un outil de comparaison en ligne.

Le choix d’une mutuelle Santé ou complémentaire santé est un choix personnel, et pas du tout un choix standard. Pour les professions libérales, il faut connaître avant tout les besoins de santé et aussi le budget y afférent avant de procéder aux recherches d’une complémentaire santé. Pour trouver la meilleure complémentaire santé, le futur adhérent doit comparer les offres en toute objectivité. A noter que la complémentaire santé est très importante pour les professions libérales, sachant que les remboursements des frais de santé effectués par le régime obligatoire, dont la SSI, s’avèrent insuffisants pour couvrir toutes dépenses, surtout s’il s’agit d’un traitement à long terme.

Ainsi, les professions libérales doivent faire attention aux garanties proposées. Il faut absolument méditer sur les montants des forfaits, les remboursements des soins dentaires et optiques et surtout les frais d’hospitalisation qui sont multiples et compliqués. En choisissant une complémentaire Santé, il faut également poser des questions à propos des ayants droit. A leur endroit, il faut faire également un bilan pour bien déterminer leurs besoins de santé, dans le présent et à l’avenir.

Les professions libérales peuvent choisir une mutuelle profession libérale, mais ce n’est pas obligatoire. Connaissant les avantages proposés par le contrat Madelin, les professions libérales y sont éligibles et leurs cotisations sont déductibles de leurs impôts sur le revenu lors de la déclaration annuelle.

L’unique point commun de la profession libérale et des salariés est le remboursement des frais de santé par l’assurance maladie, sinon la profession libérale ne bénéficie pas de la même couverture sociale que les salariés. En sa qualité de travailleur indépendant, la profession libérale a intérêt à avoir une mutuelle profession libérale afin de combler les remboursements de la Sécurité sociale. Cependant, le complément de remboursement est fonction du niveau de couverture retenue sur le contrat de mutuelle afin de bénéficier en partie ou en totalité les frais réels engagés.

Pour commencer, la meilleure couverture est celle dite de « contrat responsable » ou « contrat éligible Madelin ». C’est une condition sine qua non pour profiter des susmentionnés avantages fiscaux proposés par la loi Madelin. Pour les artisans, les commerçants et les travailleurs indépendants, une mutuelle Madelin permet de déduire une partie des mensualités des charges patronales.

Connectez-vous au site Madelin .fr pour faire la comparaison des offres. Pour les professions libérales en effet, le choix d’un complémentaire santé doit aussi prendre en compte la catégorie de la professionnelle qui doit être BNC ou bénéficier d’une rémunération de gérance. À savoir toutefois que les contrats Madelin ne couvrent que les soins classiques pris en charge par les mutuelles de santé habituelles.

Les dépassements d’honoraires, quant à eux, sont remboursés et attardez-vous sur les conditions de prise en charge pour être bien en sécurité. Selon vos besoins, ce type de couverture peut être individuel ou prendre en charge les membres de votre famille.

ACTUALITES MUTUELLES PROFESSIONS LIBERALES

A partir de 2021, les professions libérales peuvent percevoir une indemnisation en cas d’arrêt maladie, suite un amendement au budget de la Sécurité Sociale à l’initiative du Gouvernement. En tout cas, le professionnel libéral doit souscrire et payer les cotisations régulièrement pour bénéficier de ces indemnisations.

Des indemnités journalières pour arrêt maladie en faveur des TNS en 2021
A titre de rappel, le RSI ou Régime Social des Indépendants n’existe plus depuis le 1er Janvier 2020, et donc les libéraux sont désormais affilés au régime général de la Sécurité Sociale. Il est possible que le professionnel libéral soit indemnisé dès le 3ème jour d’arrêt maladie, mais cette situation n’est pas unanime car certaines professions libérales n’ont droit qu’à partir du 91ème jour et d’autres n’ont même pas aucune indemnité journalière. Aux vues de ce facteur de précarisation pour les indépendants, le gouvernement a pris l’initiative de réviser le texte et d’amender le budget y afférent à partir de l’année 2021.

En effet, en cas d’arrêt de travail, les professions libérales et les travailleurs indépendants en général ont le droit de percevoir des indemnités journalières pour compléter leurs revenus. Il est pourtant nécessaire de rappeler que tous les TNS n’ont pas le même régime obligatoire, et donc le droit dépend de la caisse de retraite d’affiliation, à savoir : la SSI, la CPAM, la CIPAV, etc.

Spécifiquement pour les professions libérales qui sont affilées à la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse pour les Professions Libérales, un amendement a été déposé par le Gouvernement pour que le dispositif soit concrétisé à partir du 1er juillet 2021. Les concernés peuvent être pris en charge durant 90 jours en cas d’arrêt maladie. Puis, la caisse de prévoyance prend le relais si le professionnel libéral y est cotisant. C’est d’ailleurs la condition sine qua none, car rien n’est gratuit. Le TNS doit cotiser à hauteur de 0,85% sur une assiette de 5 fois le plafond de la Sécurité Sociale au maximum. L’indemnité journalière de la Sécurité Sociale est plafonnée à 56,35€. Toujours est-il, le droit à des indemnités journalières dépend de la caisse à laquelle le TNS ou le professionnel libéral est affilé. Il faut se renseigner auprès de la caisse pour connaître le droit.

Qu’en est-il de la prévoyance pour combler les IJ de la Sécurité Sociale ?
Tel qu’il est mentionné plus haut, les nouvelles mesures sur les indemnités journalières en cas d’arrêt maladie ne peuvent pas dépasser 90 jours et la prévoyance prend le relais si nécessaire, surtout si l’arrêt maladie est plus long. Pour ce faire, le TNS ou le professionnel libéral concerné doit souscrire une assurance prévoyance. Selon les conditions édictées dans le contrat de mutuelle, l’assurance complémentaire peut prendre en compte l’arrêt maladie dès le premier jour effectif de ce dernier. Mais de nombreux organismes tiennent compte d’un délai de carence. Une indemnité journalière est donc versée dès le premier jour de l’arrêt de travail, afin de compléter les versements effectuées par l’Assurance Maladie. Afin de choisir la mutuelle prévoyance la plus adaptée le TNS doit comparer les divers supports qu’elle lui apporte, en complément de l’Assurance Maladie classique.