Mutuelle profession libérale : art-thérapeute

Les travailleurs indépendants exercent une activité intellectuelle ou technique ou sanitaire. Le paiement de leurs rémunérations se fait souvent en honoraires. La souscription à une mutuelle santé s’avère indispensable pour compléter la prise en charge de la SSI. L’art-thérapeute fait partie de la catégorie de professions libérales. Zoom sur les fonctions, les risques professionnels liés à ce métier et la mutuelle santé profession libérale adaptée à ses besoins.

Ce professionnel utilise l’art comme support pour soulager et soigner les personnes atteint de troubles physiques, psychiques (dépression…) ou relationnels (troubles de l’expression ou de communication, problèmes de handicap, de dégoût de la vie…). Pour ce faire, il peut accueillir les patients dans son atelier. Dans un premier temps, il effectue d’abord un bilan du patient avec le professionnel de santé, comme le médecin ou l’infirmier, puis il établit le programme à mettre en place dans le respect des procédures de soins et dans la spécificité de sa discipline. Ses techniques consistent entre autres à améliorer le ressenti personnel, à stimuler les sensations et les émotions, à éveiller la sensibilité artistique… afin d’atteindre les objectifs fixés. Tout au long de son intervention, il évalue l’évolution de l’état de santé de son patient et envoie les résultats à l’équipe médicale ou paramédicale. Son programme d’intervention doit s’adapter au goût, à l’environnement culturel du patient afin qu’il soit efficace. Il peut utiliser le dessin, le chant, l’écriture, la musique, la danse etc.
L’objectif est d’aider le patient à avoir confiance en lui-même, à le motiver et à l’encourager dans son parcours de soins. Ce métier requiert de bonnes compétences et connaissances en esthétique, physiologie, en pathologies psychologiques, en danse, calligraphie, musique etc. Des qualités comme le calme, la créativité, la curiosité, le dévouement, l’empathie sont également nécessaires.
Concernant le diplôme requis, le titre d’art-thérapeute est accessible dans trois écoles françaises. Les étudiants doivent avoir un bac + 2 ou bac + 3 et disposer aussi des compétences reconnues en beaux-arts ou école de théâtre. A noter que le musicothérapeute est un art-thérapeute qui utilise essentiellement la musique pour aider les patients à extérioriser ses émotions et à restaurer son estime de soi.

Comme tout travailleur, ce professionnel peut être sujet à troubles musculosquelettiques à cause des postures inadaptées, présenter des symptômes de stress, s’il manque du temps pour assurer une thérapie de qualité. Les troubles de métabolisme, les problèmes circulatoires pourraient également lui arriver. La souscription à une mutuelle profession libérale lui est toujours ainsi intéressante pour bénéficier d’une meilleure prise en charge en cas de maladie ou de dépenses de soins santé coûteuses.

La gamme Alptis Divinéa est dédiée aux professions libérales et TNS. Cette formule est accessible sans délai d’attente. Les honoraires pour les postes d’hospitalisation, de chirurgie, de maternité ou à domicile sont remboursés à hauteur de 400 % de la BR en secteur conventionné ou non conventionné. Le forfait hospitalier remboursé à frais réels. Les consultations et visites, les actes techniques médicaux, échographie, analyses, transports… sont pris en charge à hauteur de 300 % de la BR. Il en est de même pour les soins dentaires et les prothèses médicales et capillaires ainsi que les frais d’établissement en cures thermales. La prise en charge de l’optique peut atteindre 300 euros par an au double en fonction de l’existence de remboursement dans l’année précédente. Le contrat fait bénéficier du tiers payant, assistance plus, et une protection juridique.
Les intéressés peuvent demander un devis gratuit sur le site de l’assureur. Ils peuvent aussi recourir à l’outil de comparateur de mutuelles en bas de ce site pour dénicher l’assurance santé moins chère avec les garanties répondant à leurs besoins.