Mutuelle pour profession libérale médecin

Les professionnels libéraux entrent dans le groupe des travailleurs-non-salariés ou TNS. Avant 2018, ces travailleurs dépendaient du RSI mais depuis, ils relèvent du régime du régime général de l’Assurance-maladie. Ce qui signifie qu’ils bénéficient du remboursement des dépenses santé ne sera jamais complet. Ces travailleurs ont donc intérêt à opter pour une assurance santé complémentaire afin de profiter d’une couverture santé plus satisfaisante. Le médecin fait partie des travailleurs dans cette catégorie de profession libérale. Le point sur les fonctions, les risques professionnels et la mutuelle santé profession libérale répondant aux besoins de ce professionnel de santé.

La mission de ce professionnel consiste à soigner les patients lorsqu’ils sont malades. Pour ce faire, il vérifie les constantes, réalise un examen clinique et prescrit des bilans sanguins et des examens complémentaires.  Les médecins du travail, quant à eux, font des examens médicaux ou des suivis médicaux pour déterminer l’aptitude ou non des salariés au travail. A ce titre, ils peuvent proposer une mutation du salarié si l’état du salarié l’impose. Qu’il soit médecin de travail ou médecin de prévention, ce professionnel de santé doit montrer une grande rigueur dans son exercice.  Une bonne résistance physique, un sang-froid, un esprit de synthèse et une bonne connaissance de ce secteur, en plus du sens de la communication sont également requis pour exercer ce métier.
Concernant le diplôme requis, le médecin doit détenir un bac scientifique et avoir suivi des études de médecine pendant 6 ans. Pour exercer en tant que médecin du travail, il faut passer un concours européen en vue de la préparation de certificat d’études spéciales de médecine de travail. La formation dure 2 ans. Les opportunités d’emplois ne manquent pas dans le secteur de médecine de travail.

Ce professionnel de santé est confronté à de nombreux risques biologiques du fait de son contact physique avec les malades. Le risque d’infection dans le cadre des actes de soin ou consultation réalisée par ce professionnel de santé. Il peut aussi contracter des infections professionnelles  Le formaldéhyde utilisé dans le bloc opératoire cause aussi de l’irritation de la peau et un risque cancérigène. A cela s’ajoutent les risques de troubles respiratoires et les effets irritants causés par les produits utilisés lors de la stérilisation à froid du matériel médical et le rayonnement ionisant lors des radiographies. Le surcharge de travail, la charge psychologique, la souffrance et la démence des patients sont des éléments pouvant causer de stress sur la durée.
C’est pour se prémunir de ces différents risques que le médecin prend toujours des précautions d’hygiène comme le port de gants, le port de blouse, de masques etc. Malgré cela, le médecin libéral est soumis aux risques de contracter des pathologies. Et s’il souhaite un meilleur remboursement de ses frais santé, il a intérêt à recourir à une mutuelle adaptée à ses besoins.

La mutuelle des TNS éligible à la loi Madelin est la plus appropriée pour ce professionnel de santé. Ce contrat lui permet de se constituer une retraite complémentaire, une garantie de chômage et lui propose une aide financière en cas d’incapacité du travail ou de décès. Le comparateur de mutuelles en bas de ce site permet de dénicher le contrat Madelin le plus intéressant en termes de garantie et de coût pour toutes les professions libérales, y compris le médecin.