Les soins optiques et les remboursements mutuelles santé

La France dispose l’un des meilleurs systèmes de santé en termes de remboursement de soins. D’une part il y a la sécurité sociale qui rembourse une part de 70 % environ, et de l’autre il y a les mutuelles santé et assurances santé complémentaire qui assument la totalité ou une partie du reste à charge de l’assuré. Les paires de lunettes et les lentilles figurent parmi les dépenses de santé courantes des Français. Pour ce poste, la prise en charge de l’assurance-maladie dépend de l’âge, des soins optiques concernés et de l’état de la vision de l’assuré. La mutuelle santé complète le remboursement insuffisant ou inexistant pour certains actes.

L’optique est une des dépenses de soins qui a un impact important dans le budget des Français. De plus, et on ne peut pas se passer de la correction du degré de ses lunettes lorsqu’on a une vue embrouillée. Une paire de lunettes inclut la monture et les verres. Certes, on peut acheter une monture classique peu chère, mais pour les verres, l’opticien recommande ceux ayant le meilleur confort qui peuvent vider son portefeuille. En effet, on peut en trouver des verres avec un coût allant jusqu’à 420 euros. La prise en charge de la sécurité sociale des verres dépend des soins et de l’âge de l’assuré :

  • Pour les consultations chez les ophtalmologues, son remboursement est à hauteur de 70 % de la BRSS, c’est-à-dire, 28 euros pour les spécialistes de soins optiques du secteur 1 et 23 euros pour ceux du secteur 2.
  • Pour les verres et montures, la base de remboursement est 60 % avec un tarif de base de remboursement différent pour les moins de 18 ans et les plus de 18 ans.
  • A titre d’exemple, pour les moins de 18 ans, la sécu a un tarif servant de base au remboursement de 12,04 euros pour un verre blanc simple foyer sphère de -6,00 à + 6,00 contre 2,29 euros pour le même type de verre chez les personnes âgées de plus de 18 ans. Un autre exemple pour les personnes mineures, un verre multifocal ou progressif, sphère hors zone de -8 à +8 est remboursé avec une base de remboursement de 66,62 euros contre 24,54 euros pour le même type de verre chez les assurés de plus de 18 ans. Le taux de convention baisse ainsi significativement pour les personnes majeures.

Il est ainsi important de se tourner vers une mutuelle santé qui propose une couverture plus satisfaisante des frais optiques si on a des problèmes de vue.

La complémentaire santé prend charge du ticket modérateur, des dépassements d’honoraires pratiqués par les ophtalmo selon la garantie souscrite. En général, elle propose un forfait global à l’année au-delà duquel l’adhérent n’est plus remboursé. Elle ne rembourse pas aussi les produits d’entretien pour les verres ou les lentilles.
Par ailleurs, les contrats solidaires et responsables imposent des seuils de remboursement des lunettes compris entre 50 à 470 euros pour une paire de lunettes de verres simples contre 200 à 850 euros pour les verres complexes. Quant aux montures, le plafond maximal des contrats solidaires est fixé à 150 euros pour une période de 2 ans.
Pour choisir la bonne mutuelle, il faut ainsi sélectionner celle qui propose le pourcentage de remboursement élevé (au moins 200 % par rapport à la BRSS) et un remboursement en forfait annuel correspondant à ses besoins.
Pour comparer rapidement les devis et les remboursements de mutuelles, utilisez l’outil comparateur mutuelle sur notre site. Cet outil permet de mettre en concurrence les tarifs et remboursement des assurances santés complémentaires.