Mutuelle dentaire et optique : les avantages d’une montée en gamme

Chaque contrat présente éventuellement des garanties spécifiques. C’est pour cette raison qu’il serait mieux de monter en gamme afin d’obtenir une couverture plus bénéfique concernant les prestations non prises en charge ou mal couvertes par l’assurance maladie quand il se trouve que les garanties des mutuelles économiques ne sont plus à la hauteur de la couverture des dépense de santé espérée par l’assuré.

Du point de vue réaliste, il est évident que les garanties des mutuelles optique d’entrée de gamme ne pourront pas être assez pour couvrir les dépenses en santé, surtout quand les coûts des soins de l’assuré s’avèrent très élevés, tel est le cas pour l’optique et en dentaire. Et en plus, les mutuelles économiques ne prennent en charge que le ticket modérateur, à la limite, dont la valeur de celui-ci est amplement au-dessous à comparer aux coûts réels des soins effectués, surtout pour les prestations sur l’optique et en dentaire.

En ce qui concerne les soins dentaires de hauts niveaux, les forfaits des mutuelles d’entrée de gamme ne sont pas du tout assez pour la couverture qu’ensuite l’assuré a l’impression qu’il a pris à sa charge une grande partie des frais des soins dentaires, même après que le remboursement de la sécurité sociale ainsi que celui de la mutuelle santé soit effectué. Et évidemment, c’est aussi le cas pour le remboursement d’un achat d’une paire de monture et des verres correcteurs de marques.

Afin que l’assuré ne tombe pas dans les pertes engendrées par les frais optiques et dentaires, il est plus prudent de faire un comparatif mutuelles et de choisir celle qui propose les meilleures offres et garanties. Pour les concernés des cas ci-dessous, monter en gamme est plus qu’une obligation :

    Dans le cas où le médecin du patient présente des dépassements d’honoraires,
    Dans le cas où les frais en optique et/ou en dentaires sont très élevés,
    Pour les personnes âgées de plus de 20 ans, dont le port d’un appareil auditif est recommandé,
    Pour les personnes adeptes de la médecine douce,
    Pour tous les besoins estimés comme un confort lord d’une hospitalisation, telle qu’une chambre privée, la télévision…

 

Particulièrement, pour le remboursement des lunettes de vue et de lentilles de contact, le fait d’avoir une bonne mutuelle avec les meilleures garanties est plus qu’une nécessité par le fait que le taux de remboursement proposé par la Sécurité sociale rencontre une grande diminution de jour en jour. En effet, au moyen de ces bonnes garanties, il est particulièrement optimal pour l’assuré de choisir librement les lunettes de vue ou lentilles de contact qui lui convient sans être limité des tarifs.

Quand on parle de reste à charge Zéro, il s’agit d’un remboursement à 100% du ticket modérateur. A titre de rappel, le ticket modérateur est la différence entre le tarif de convention, autrement dit le tarif de base de la sécurité sociale et le remboursement de la sécurité sociale. La participation forfaitaire est toujours à la charge du membre, peut-être 1€ ou 0,50€ selon le cas. Implicitement, il n’y a plus de remboursement à effectuer par la mutuelle Santé.

Cependant, le reste à charge Zéro est limité seulement à certains postes de dépenses de santé comme les prothèses dentaires, auditives et les lunettes. Le reste à charge Zéro fait partie des promesses présidentielles durant la campagne électorale, et ne sera effectif qu’en 2021. L’enjeu du reste à charge Zéro est la motivation de la population à se faire soigner, car le tarif actuel s’avère trop onéreux pour la plupart des ménages, alors que le remboursement de la sécurité sociale est minime sinon nul.

En résumé, le reste à charge Zéro permet aux assurés de ne rien payer dans certains cas de figures. Par exemple, outre les postes désignés supra, la écurité sociale couvre la totalité des frais de santé, ou couvre une partie. Une autre partie est couverte intégralement par la mutuelle, donc l’assuré et adhérent de la mutuelle ne paie plus sauf la participation forfaitaire de 1€ ou 0,50€.

Il est important d’informer les assurés et les adhérents aux mutuelles Santé sur la base de remboursement ou BR. En effet, la Sécurité Sociale défini pour chaque acte médical une base de remboursement autrement appelé tarif de convention, exprimé en pourcentage. Le reste représente dont le montant du remboursement, soit à effectuer par la mutuelle ou par le patient s’il n’est pas adhéré.