Mutuelle pour étudiants

Avant l’entrée à l’université, les étudiants doivent adhérer à ce qu’on appelle « la Sécurité Sociale ». La souscription à cette dernière est payante, et elle varie en fonction des organismes d’assurance.

En ce qui concerne la complémentaire santé, l’inscription n’est pas obligatoire. Les jeunes peuvent y adhérer quand ils le souhaitent.

Raisons de la souscription

Le budget des universitaires est un peu limité et est insuffisant pour couvrir leurs dépenses en matière de santé. S’ils vont chez un opticien, ils assumeront tous seuls le coût des traitements, sans l’aide de leurs parents.

Il est à signaler que la Sécurité Sociale étudiante rembourse juste les 70% des charges étudiants en matière de santé. Afin de bénéficier d’une couverture maximale et de réduire ces frais, il s’avère nécessaire de souscrire à une assurance qui indemnisera le reste de vos dépenses.

 

Protection par la mutuelle

En général, les assurances se chargent de la part complémentaire et de la sécurité sociale des universitaires. Quand on s’inscrit à la mutuelle étudiant, on s’affilie automatiquement à la sécurité sociale. L’adhésion est gratuite pour les jeunes de 16 à 19 ans mais elle est payante pour ceux qui sont âgés de 20 à 28 ans.

La mutuelle se chargera de toutes leurs dépenses en santé au cours d’une année. En outre, ils profiteront d’une assurance accidents de travail – maladies professionnelles (AT-MP) : durant les cours ratés en atelier ou en laboratoire ; et lors de leurs formations professionnelles en entreprise.

Les jeunes ont donc des besoins particuliers en matière d’assurance santé tels que les soins dentaires et/ou les soins optiques réguliers. Pour trouver une mutuelle moins coûteuse mais avantageuse, ils peuvent faire des comparaisons en ligne.

Choix d’une mutuelle

Il dépend de deux critères : le budget de la personne et ses besoins. Avant de choisir une mutuelle, essayez de connaître tous vos besoins de santé. Il faut tenir compte de la somme que vous possédez et opter pour celle qui offre des meilleures garanties, et qui correspond à vos attentes.

Les étudiants doivent éviter de surévaluer leurs besoins. S’ils n’ont pas de problèmes de santé particuliers, ils n’ont qu’à opter pour une assurance moins onéreuse pour couvrir les dépenses imprévues, comme les accidents et les hospitalisations.