Pourquoi souscrire une mutuelle pour étudiant ?

Avant l’entrée à l’université, les étudiants doivent adhérer à ce qu’on appelle « la Sécurité Sociale ». La souscription à cette dernière est payante, et elle varie en fonction des organismes d’assurance.
En ce qui concerne la complémentaire santé, l’inscription n’est pas obligatoire. Les jeunes peuvent y adhérer quand ils le souhaitent.

Le budget des universitaires est un peu limité et est insuffisant pour couvrir leurs dépenses en matière de santé. S’ils vont chez un opticien, ils assumeront tous seuls le coût des traitements, sans l’aide de leurs parents. Il est à signaler que la Sécurité Sociale étudiante rembourse juste les 70% des charges étudiants en matière de santé. Afin de bénéficier d’une couverture maximale et de réduire ces frais, il s’avère nécessaire de souscrire à une assurance qui indemnisera le reste de vos dépenses. Les étudiants ont plusieurs sources de mutuelle maladie. Tant de choix signifient la possibilité d’économiser de l’argent, mais cela peut aussi rendre les choses un peu déroutantes. Voici ce que les étudiants doivent savoir :
Assurance parentale :
Si un parent a une assurance maladie qui couvre les personnes à charge, la plupart des étudiants devraient être en mesure de rester sur le plan de leurs parents jusqu’à l’âge de 26 ans.

Régime d’assurance maladie pour étudiants :
À de rares exceptions près, tout élève accepté à l’école sera éligible. La plupart des plans étudiants exigeront qu’ils consultent des professionnels de la santé sur le campus (à la clinique de santé étudiante) ou dans la région.

Par le travail :
Bien que les règles varient d’un employeur à l’autre, la couverture n’est généralement disponible que pour ceux qui travaillent à temps plein.

La vie peut être imprévisible, et c’est ce qui la rend intéressante. Mais parfois, l’inattendu coûte cher : comme si ce mal de dents tenace est devenu un abcès à part entière, nécessitant un canal radiculaire. À moins que vous n’ayez éliminé tous les risques de votre vie, il est possible que quelque chose de grave se produise, même lorsque vous êtes à l’université. C’est pour cela que la mutuelle santé existe pour vous protéger de ces coûts inattendus, mais cela ne signifie pas que les étudiants ont besoin du même type d’assurance que tout le monde. En trouvant la couverture qui correspond le mieux à vos besoins spécifiques en tant qu’étudiant, vous pouvez économiser de l’argent et obtenir une protection qui ne vous laissera pas exposé lorsque vous en avez le plus besoin.

En général, les assurances se chargent de la part complémentaire et de la sécurité sociale des universitaires. Quand on s’inscrit à la mutuelle étudiant, on s’affilie automatiquement à la sécurité sociale. L’adhésion est gratuite pour les jeunes de 16 à 19 ans mais elle est payante pour ceux qui sont âgés de 20 à 28 ans.

La mutuelle se chargera de toutes leurs dépenses en santé au cours d’une année. En outre, ils profiteront d’une assurance accidents de travail – maladies professionnelles (AT-MP) : durant les cours ratés en atelier ou en laboratoire ; et lors de leurs formations professionnelles en entreprise. Les jeunes ont donc des besoins particuliers en matière d’assurance santé tels que les soins dentaires et/ou les soins optiques réguliers. Pour trouver une mutuelle moins coûteuse mais avantageuse, ils peuvent faire des comparaisons en ligne.

Il dépend de deux critères : le budget de la personne et ses besoins. Avant de choisir une mutuelle, essayez de connaître tous vos besoins de santé. Il faut tenir compte de la somme que vous possédez et opter pour celle qui offre des meilleures garanties, et qui correspond à vos attentes.

Les étudiants doivent éviter de surévaluer leurs besoins. S’ils n’ont pas de problèmes de santé particuliers, ils n’ont qu’à opter pour une assurance moins onéreuse pour couvrir les dépenses imprévues, comme les accidents et les hospitalisations. Quand il s’agit de penser à la planification financière, de nombreuses personnes dans la vingtaine croient à tort que l’assurance n’est qu’une chose dont elles doivent s’inquiéter lorsqu’elles commencent une carrière ou une famille. C’est une énorme erreur car il y a un certain nombre d’avantages à être assuré à un plus jeune âge.

Avantage numéro un :
Vous êtes à l’étape de votre vie la plus saine. Vous ne serez probablement jamais en aussi bonne santé que la vingtaine. Les compagnies d’assurance tiennent compte de votre santé lors de la détermination des primes d’assurance, en particulier pour les polices d’assurance médicale et vie. Plus vous êtes en bonne santé, plus vos primes d’assurance seront bon marché.

Avantage numéro deux : la tranquillité d’esprit
Bien qu’il ne soit pas agréable d’imaginer le pire, il est important de prévoir des événements malheureux et imprévus tels qu’une invalidité ou une incapacité permanente. Imaginez que vous venez de commencer à travailler et que vous êtes impliqué dans un terrible accident qui vous laisse handicaper. Comment allez-vous vous permettre de vivre et de payer vos factures de réadaptation si vous ne pouvez pas gagner le salaire pour lequel vous avez étudié ?

Il est important de jeter les bases d’une solide situation financière à l’avenir. Pour cela, il faut une santé de fer ! Si vous ne savez pas par où commencer, il existe de nombreux conseillers financiers utiles qui seraient plus que disposés à vous aider avec vos besoins d’assurance spécifiques.