Liste des meilleures mutuelles pour les professions libérales – 2

L’irrégularité des revenus des travailleurs indépendants et des professions libérales constitue un blocage à leur souscription à une complémentaire santé. Or, on connaît que l’assurance maladie ne rembourse qu’une partie de dépenses santé des adhérents. Il serait ainsi bénéfique à cette catégorie de travailleurs de souscrire à un contrat assurance santé qui complétera les versements du régime général. La souscription à une formule répondant aux garanties spécifiques dont ils ont besoin leur permet d’avoir accès aux traitements onéreux sans se ruiner car ils seront ainsi mieux remboursés. Nous allons donc voir dans cette deuxième liste les meilleures mutuelles en fonction des postes de soin existants.

Ce groupe d’assurances met en vente le contrat assurance santé TNS sans délai de stage ni questionnaire de santé. Celui-ci se décline en 7 niveaux de garantie. Le premier niveau propose une prise en charge à 100% des dépenses médicales en adéquation avec le contrat responsable. Mais les postes de soins non remboursés par la sécurité sociale ne sont pas pris en charge. Les autres niveaux proposent un meilleur remboursement de soins dentaires comme l’orthodontie, l’implantologie, l’inlay core, les prothèses dentaires etc. ainsi que les forfaits de bien-être comme le sevrage tabagique. Les traitements chirurgicaux des troubles visuels bénéficient également d’une prise en charge jusqu’à 630 euros et jusqu’à 850 euros de forfait lunettes. En ce qui concerne les dépassements d’honoraires pratiqués par les chirurgiens et les anesthésistes de DPTAM ainsi que les consultations soins courants ; cette mutuelle rembourse jusqu’à 450 % du BR. Pour l’appareillage auditif, elle offre un forfait jusqu’à 500 euros. Au vu de ces extraits des garanties affichées par Spvie santé TNS, les personnes en exercice libéral qui travaillent sur écran sont les plus avantagés. Citons entre autres l’analyste programmeur, le cartographe, le concepteur de logiciel, le concepteur rédacteur, le graphiste, le développeur de logiciels…En effet, le travail informatisé accroît les symptômes oculaires et les contraintes visuelles nécessitent des mesures de protection adéquates. La demande de devis adapté à ses besoins peut se faire sur le site. La mutuelle permet de bénéficier d’un tarif abordable de moins de 30 euros pour le niveau 1. Toutefois, des critères comme l’âge, ou la zone géographique où le souscripteur habite peuvent modifier le tarif. Petit bonus, la cotisation est gratuite à partir du troisième enfant et cette complémentaire santé couvre également les ayants droit de l’assuré.

Cette formule est également à préconiser pour les professions libérales et TNS qui souhaitent avoir une prise en charge optimale pour les frais dentaires et un forfait lunettes et lentilles intéressant. En effet, cette marque du groupe AVIVA propose 6 niveaux de garantie qui promettent un remboursement maximal jusqu’à 2000 euros par an des frais de soins dentaires et un forfait lunettes à hauteur de 900 euros par an. Cette mutuelle propose aussi un bonus fidélité optique et dentaire. Par contre, le remboursement des frais des spécialistes et des généralistes de ce contrat santé éligible à la loi Madelin s’échelonne entre 100% à 300%. Amis assurances propose le tiers payant et rembourse sous 48 H les frais de santé. Le tiers payant est une option permettant de ne pas avancer des frais lors de l’achat des médicaments en pharmacie, la consultation médicale, l’analyse au laboratoire etc. A noter qu’AVIVA met également en vente des solutions d’assurances prévoyance (décès, invalidité etc.) destinées aux TNS et professions libérales. Elle aide aussi les assurés en cas de coup dur en assurant le garde d’enfant malade à domicile, l’aide au ménage etc. Les travailleurs exerçant un travail libéral devant l’ordinateur et ceux qui ont des traitements dentaires à faire auront aussi intérêt à souscrire à cette formule. Il est conseillé de demander un devis personnalisé sur le site en fonction des postes santé qu’on souhaite couvrir.

Cette mutuelle qui a vu le jour en 1905 fait partie depuis 2014 du groupe Apicil Mcils. Elle propose aussi des formules avantageuses pour les professions libérales, les auto-entrepreneurs, les seniors et les particuliers. Le contrat Miel TNS répondant au décret responsable ne propose ni délai d’attente ni remplissage de questionnaire santé. Cette mutuelle propose également le tiers payant carte blanche, une assistance en cas de problèmes et un remboursement en 48 h. Leur formule prend en charge les dépassements d’honoraires jusqu’à 450 %, les frais de séjour hospitalier à hauteur de 360 %, les prothèses à hauteur de 520 % et les soins orthodontie jusqu’à 500 %. Concernant les soins dentaires, ce contrat rembourse jusqu’à 200 %. Elle offre également un forfait optique jusqu’à 560 euros pour le niveau le plus haut et une prise en charge des appareils auditifs jusqu’à 220% avec un supplément de package selon le niveau. Les TNS et professions libérales peuvent également bénéficier d’une économie de prix pharmacie et homéopathie à hauteur de 80 euros et d’un forfait médecine douce jusqu’à 100 euros. Cette formule de contrat pour les travailleurs indépendants se démarque des autres parce qu’elle s’adresse non seulement à l’assuré, mais aussi aux familles et au foyer monoparental. Les travailleurs indépendants occupant un poste sédentaire et qui sont exposés à des troubles visuels, auditifs, musculaires et squelettiques sont les plus ciblées par cette formule. En effet, les douleurs de la nuque et de dos arrivent quelquefois à des professions libérales comme le comptable, l’administrateur juridique, l’avoué auprès des cours d’appel, le conseil en investissement financier, l’ingénieur d’affaires etc. Ces professions libérales travaillent souvent pendant plusieurs heures d’affilée devant l’écran en effectuant des tâches monotones. Ils peuvent aussi être soumis à des déficits auditifs dus à l’utilisation intensive du téléphone. Ce qui provoque des symptômes comme l’acouphène, les bourdonnements d’oreilles etc. Il est prudent de se prémunir de ces risques en souscrivant à une protection sociale complémentaire. Le devis peut varier en fonction de l’âge, de composition de famille, de la localisation géographique de l’assuré. La comparaison du tarif/garanties est toujours utile avant l’adhésion à une protection complémentaire santé.

Les soins dentaires comme l’implantologie et la pose de la couronne peuvent impacter sur son budget. Or, le régime social ne rembourse même pas le quart des dépenses dans ces actes médicaux. La complémentaire santé peut prendre en charge les dépenses d’implantologie mais leur taux varie d’une mutuelle à une autre. En général, les assurances santé proposent un bonus fidélité pour les adhérents qui leur sont fidèles pendant au moins deux ans. Les professionnels qui nécessitent une meilleure prise en charge de ce soin dentaire peuvent souscrire à la formule ma Santé Pro d’April qui propose jusqu’à 1250 euros pour le soin implant par année + 500 % du BR pour la couronne dentaire. April figure également parmi les mutuelles TNS et professions libérales qui commercialisent un contrat offrant jusqu’à 1200 euros de remboursement pour l’audioprothèses. Apicil fait même mieux avec son remboursement jusqu’à 1400 euros de cet acte de soin. Et si l’indépendant souhaite une formule qui assure un remboursement optimal en cas d’hospitalisation, on peut se tourner vers Cegema qui propose la prise en charge des frais réels engagés sur le séjour hospitalier et le forfait journalier dès le premier niveau.
Pour conclure, les contrats santé économique sans optimisation de soins dentaires, auditifs convient aux professions libérales qui ne consomment pas de frais de santé chers. Toutefois, si ces derniers effectuent une mise en concurrence des diverses offres santé des assureurs, il leur est possible de dénicher une complémentaire santé qui propose un coût abordable avec des garanties ajustées à leurs besoins.