La prise en charge d’une couronne dentaire par la mutuelle santé

Les soins dentaires sont onéreux et malgré qu’ils ne soient pas très fréquents au cours d’une année, ils peuvent entraîner des bouleversements au niveau des dépenses de la famille. Le recours à une souscription à une mutuelle dentaire semble être la meilleure solution pour faire face à ces dépenses qui ne sont pas d’autant plus entièrement remboursées par la Sécurité sociale, en particulier pour les poses de couronne dentaire.

Le prix de la pose d’une couronne dentaire

À l’instar des soins optiques, les soins dentaires coûtent chers surtout quand il s’agit de soins spécifiques comme la pose d’une couronne dentaire. Les prix de la pose d’une couronne dentaire varient de 500 à 1 000 euros en fonction de plusieurs facteurs. Si c’est un prothésiste-dentaire qui effectue l’opération, elle variera selon les tarifs pratiqués par ce spécialiste. Ce prix augmentera aussi en fonction de la qualité du matériau de fabrication de la couronne dentaire. Les frais engagés par ces soins dentaires peuvent réellement peser fort sur le portefeuille des patients, surtout quand on sait que la sécurité sociale ne rembourse qu’à hauteur de 70% de ces frais. La souscription à une bonne mutuelle dentaire reste une solution abordable pour faire face à ces grosses dépenses en soins dentaires, particulièrement si le patient ne puisse s’y soustraire suite aux directives du chirurgien dentiste pour la pose d’une couronne dentaire. Il faut cependant observer quelques précautions avant de souscrire à une mutuelle dentaire. En effet, avec la multiplication des offres en matière de couverture des frais de soins dentaires, il faut prendre le temps de procéder à des comparaisons des mutuelles avant d’opter pour la bonne mutuelle qui vous convient.

Les avantages d’une mutuelle dentaire

Le niveau de la prise en charge de la Sécurité sociale est très bas par rapport aux frais réels engagés dans les soins dentaires qui peuvent inclure également les dépassements d’honoraires. Avec un taux de remboursement à 70% du tarif conventionnel, une grande partie de ces dépenses réelles qui ne seront pas couvertes par la sécurité sociale, resteront à la charge des patients. En outre, le tarif conventionnel sur lequel se base le calcul du remboursement de la Sécurité sociale, ne tient pas compte de la qualité du matériau de fabrication de la couronne qui peut être très chère. En bref, le prix réel dépasse largement la base. C’est une des raisons qui poussent les patients à adhérer à une mutuelle dentaire qui pourrait proposer des remboursements à hauteur de 100 à 400% du tarif conventionnel. Il s’agit pour les adhérents à ces mutuelles de bien choisir le niveau de garantie qui leur convient le mieux, en fonction de leurs besoins réels en soins dentaires. Un niveau de remboursement intermédiaire est l’idéal si les besoins ne sont pas très spécifiques. Dans ces cas, le remboursement d’une mutuelle santé pour la pose d’une couronne dentaire, ne nécessitera pas un contrat à prix élevé.