Mutuelle santé étudiants : pourquoi est-elle moins chère ?

Pour la plupart des cas, les tarifs pour étudiants imposés par les organismes de mutuelle santé sont bien au-dessous des tarifs imposés aux personnes actives. Est-ce que ces formules ne sont pas très efficaces par rapport à un contrat plus cher ? Quelle est la raison de cette baisse de tarif pour les étudiants ?

C’est un propos tout à fait évident ! Les jeunes sont les moins sensibles aux problèmes de santé. Du moins, ils représentent mois de risque d’être touchés par une maladie grave. Par exemple, leur vue est encore impeccable, contrairement à celle d’une personne active. C’est à partir de ce point de vue là, que les mutuelles spécialisées ont inventé des formules sur-mesure concernant les besoins de santé des étudiants et les questions y afférentes.

Pour plus de détails concernant les mutuelles santé adaptées aux étudiants, suivre ce dossier consacré pour la Mutuelle santé et les étudiants. Il représente moins de risques mais pas au point de les négliger ! C’est la raison pour laquelle il est fortement recommandé aux étudiants d’acquérir une mutuelle santé. Effectivement, les mutuelles étudiantes alignent leurs garanties par rapports aux besoins spécifiques des étudiants. De ce fait, les formules étudiantes seront majoritairement consacrées aux soins courants, à l’optique et à l’orthodontie.

Le petit avantage avec ce type de mutuelle étant la continuité de la prise en charge même en étant à l’extérieur de l’enceinte universitaire ou de l’école supérieure. Dans ce cadre, il arrive souvent que les étudiants effectuent de temps en temps des voyages d’étude, soit pour un stage ou pour un échange à l’étranger et les mutuelles ont tout prévu. En effet, certaines formules étudiantes prévoient une couverture durant les éventuels déplacements de ces jeunes assurés.

Tout le monde le sait : les étudiants ont du mal à s’en sortir côté finance. Il est inutile de proposer à ces jeunes une mutuelle dont le tarif est le même que celui des actifs, vu qu’ils n’auront même pas le moyen de s’en procurer. C’est la raison qui a poussé les organismes complémentaires spécifiques aux étudiants d’établir des formules qui seraient plus accessibles aux jeunes, plus précisément, des tarifs qui partent en moyenne de 15 euros par mois. Ce sont des tarifs plus concurrentiels afin que tous les étudiants puissent bénéficier d’une couverture santé.

Sachez également que les étudiants sont parfois éligibles à l’ACS, l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé. Pour en savoir plus sur l’ACS lisez “Mutuelle : découvrez l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé”. Il est à savoir que dans certains cas, les étudiants sont aptes à l’ACS (Aide à l’acquisition d’une Complémentaire Santé).

La prise en charge d’une mutuelle santé étudiante s’étend jusqu’à l’âge de 28 ans, tant que l’étudiant garde ce statut et qu’il soit souscrit à la Sécurité Sociale étudiante ! Autrement, il faudrait souscrire au contrat de mutuelle santé traditionnel. Lorsque vos études ont pris fin ou que l’étudiant décide de souscrire un contrat complémentaire auquel les garanties seront plus avantageuses, le mieux serait de recourir à un comparateur de mutuelles. C’est un outil d’usage simple et pratique, et est d’une grande utilité afin d’avoir un large aperçu sur les offres santé du marché, que ce soit pour les garanties que pour les tarifs.

Il ne faut pas se précipiter sur le premier contrat qui se présente car il est tout à fait possible de tomber sur la même offre à un prix moins élevé !

Pour les étudiants français, la protection sociale est obligatoire. Il s’agit d’une couverture prémium qui prend en charge une partie des frais de santé et de soin. Et pour certains, cette prise en charge est soutenue par une mutuelle étudiante. Loin d’être obligatoire, ce type de prestation séduit par sa qualité et ses avantages. Quels sont-ils ?

Une réduction des frais de santé
Depuis quelques années, la SECU ne rembourse plus qu’une partie infime des charges de santé. Cette mesure a été prise par les autorités afin d’inciter les médecins à ne pas profiter des malades et à surfacturer leurs honoraires. Désormais, la Sécurité Sociale vous propose seulement de rembourser 70 % des soins maximum. Vous laissant ainsi 30 % de reste à charge. L’assurance mutuelle étudiante pourra s’occuper de ce reste à charge, ou du moins en partie. Le but étant de réduire le maximum possible vos frais de santé.

Une couverture optimale
La mutuelle étudiante se calque sur l’assurance proposée par l’assurance de la SECU. C’est une formule qui peut s’appliquer dans de nombreux domaines : dentaires, optiques, soins généraux, hospitalisations, etc. De quoi garantir votre totale sécurité. Elle prend en charge aussi bien les forfaits hospitaliers que le prix des traitements ou des dispositifs médicaux obligatoires. Comme son nom l’indique, la prestation s’adresse uniquement aux étudiants, à qui les entreprises d’assurance peuvent proposer quelques faveurs : des primes revisitées, une meilleure couverture, etc.

Une qualité de soin sûre
Avec une mutuelle étudiante, vous serez sûr de profiter d’une certaine qualité de soin. Vous pourriez accéder à certaines cliniques ou établissements haut de gamme pris en charge notamment par votre assureur. Bien évidemment, vous devez comparer la qualité de prestation des entreprises d’assurances pour le garantir. Toutes les propositions ne se valent pas.