Le remboursement mutuelles et sécurité sociale de la chiropraxie ou la chiropractie

Cette discipline de la santé s’articule autour du traitement de certaines maladies par la manipulation et l’ajustement de vertèbres. L’objectif est l’élimination des interférences du système nerveux grâce à la correction de la luxation partielle vertébrale. Ce qui permet de restaurer le fonctionnement physiologique du corps humain. Elle met l’accent sur la possibilité du maintien de santé sans recours aux médicaments ni à l’intervention chirurgicale. La sécurité sociale ne rembourse pas ce traitement du fait qu’il est considéré comme un traitement non conventionnel. Cependant, nombreux sont les complémentaires santés qui prennent en charge les consultations chiropratiques.

D’abord cette spécialité de médecine douce qui a vu le jour dans les pays anglo-saxons n’a été reconnue qu’à partir de 2002 en France. Le statut des professionnels exerçant cette discipline n’est reconnu par le décret que 9 ans plus tard. Pour info, l’obtention d’un diplôme de docteur en chiropraxie nécessite 6 ans d’étude après le bac. Ces docteurs sont représentés par l’association française de chiropraxie (AFC). On dénombre 700 professionnels de santé qui bénéficient de l’autorisation de pratiquer les manipulations vertébrales, sans passer par l’avis d’un médecin. Avant de recourir aux exercices thérapeutiques et manipulation vertébraux, le chiropracteur demande prescrit souvent des examens médicaux (analyse de sang, radio, scanner etc) et vérifier l’état général du patient et ses anciens traitements médicaux. Le prix de la consultation peut beaucoup différer d’un praticien à un autre car ce professionnel peut établir ses propres tarifs en fonction des prestations proposées.
Certaines mutuelles santé remboursent une partie ou la totalité des séances de ce traitement. Elles peuvent proposer un remboursement par an ou en forfait par séance. On peut le lire en clair dans son contrat si celui-ci le permet. Il existe aussi des contrats qui combinent le remboursement de ce soin avec l’ostéopathie. C’est-à-dire, ils incluent la chiropraxie dans le traitement ostéopathique.

Les mutuelles santé proposent généralement une prise en charge avec un forfait de 40 euros jusqu’à 300 euros par an pour ce poste de soins. Une mutuelle peut aussi rembourser les traitements de chiropraxie jusqu’à 10 fois par an. Ce qui permet à un assuré de ne pas avoir de reste à charge importants. La prise en charge de l’assurance santé complémentaire est connue dès la réalisation du devis. Mais le souscripteur peut aussi appeler la mutuelle de son choix pour savoir si elle rembourse ce traitement et quel est le nombre de séances remboursées.
Pour éviter un contrat cher, nous avons développé un outil de comparateur mutuelles sur le site. Cet outil aide à mettre en concurrence le tarif des mutuelles qui peuvent proposer ce type de médecine douce. Après avoir déniché le contrat le plus abordable, il suffit par la suite de se renseigner sur le forfait ou la prise en charge de la mutuelle de cette garantie. N’oubliez pas aussi de vérifier les détails comme le tiers payant, la rapidité du remboursement.
Concernant la prise en charge de la chiropraxie des mutuelles sur le marché, chaque assurance santé a ses modes de remboursement pour les consultations d’un chiropracteur. Chez Mutos à titre d’exemple, elle rembourse à un seuil maximum de 300 euros par an ce soin. Chez Veralis, la prise en charge maximum est de 270 euros. Tandis qu’Apicil propose un remboursement de 200 euros contre 100 euros par an pour Smatis.
A noter enfin que dans la région parisienne, les tarifs de consultation de ce traitement est dans les environs de 50 euros par séance, mais dans les autres régions, le praticien peut appliquer un tarif moins cher.
consultations annuelles).