Mutuelle départ retraite : mutuelle d’entreprise ou nouvelle complementaire santé

Lorsqu’un salarié part à la retraite, la société ne participe plus à la cotisation de sa mutuelle collective. Il assurera seul la cotisation de son assurance santé. Ainsi, avant le départ à la retraite, pensez à effectuer des recherches sur le régime obligatoire ou facultatif de votre mutuelle santé d’entreprise. En général, le budget santé d’un futur retraité repose entre les mains de son régime antérieur. S’il était couvert individuellement tout au long de sa vie active par une autre complémentaire, son départ n’a aucune incidence car, l’Assurance continuera à couvrir sa santé. Dans le cas contraire, l’ancien travailleur est invité à souscrire à une mutuelle.

La personne retraitée sera toujours affiliée à son régime collectif si elle a passé un accord avec son entreprise, et cela avec ou sans la contribution financière de cette dernière.

  • Si le contrat d’entreprise était obligatoire, l’ex-salarié profitera alors d’une protection légale. Il s’agit d’une garantie de continuation, nommée « droit de suite ». Cependant, on ne peut pas trop compter sur ce genre de couverture.
  • Si le contrat proposé par la compagnie était facultatif. Le recouvrement par l’assurance cessera lors du départ de l’employé à la retraite.

Pour trouver la mutuelle qui convient à vos attentes, il faut prendre en compte de nombreux points. On constate souvent des difficultés quand on passe d’un contrat collectif à un contrat individuel. Pour éviter les mauvaises surprises financières, le retraité doit opter pour une assurance qui procure des garanties avantageuses et adaptées à ses besoins de santé.

Les forfaits proposés par les mutuelles varient en fonction de l’âge d’un individu. Il peut être même un peu plus coûteux pour les retraités. Aussi, la progression du tarif est liée avec votre âge. Avant de s’inscrire, il faut connaître toutes les démarches ainsi que l’évolution des prix.

En outre, l’individu en retraite devra vérifier les garanties offertes par chaque mutuelle senior . Il ne faut pas s’arrêter sur les postes dentaire et optique, mais s’assurer en même temps contre les accidents ou l’hospitalisation. Enfin, essayez de voir si la compagnie d’assurance peut vous couvrir tout au long de votre vie.

Cet assureur Swisse fait partie des compagnies d’assurances proposant un contrat dédié aux seniors de plus de 55 ans. Le contrat Swisslife Santé retraités se décline en 8 formules avec une prise en charge s’échelonnant entre 100 % à 300 % pour les frais de séjour, salle d’opération et actes de chirurgie. Les soins courants sont, quant à eux, remboursés à hauteur de 200 % de la BRSS. Cela inclut les radios, les actes techniques et médicaux, les analyses…Cette assurance santé couvre aussi le reste à charge pour les dépenses de verres complexes et les prothèses auditives grâce à des forfaits.

Dans ce contrat, la chambre particulière est couverte à hauteur de 100 euros par jour tandis que le forfait journalier illimité est payé aux frais réels. Le renforcement de certaines postes de soins comme la médecine douce et les autres dépenses santé non remboursées par la Sécurité sociale est aussi possible à partir du niveau 2 du contrat. Une option « retraités + » prend aussi en charge les soins dentaires non remboursés ainsi qu’un forfait complémentaire pour la chambre particulière. Cette option permet également de bénéficier d’une aide financière pour les frais d’obsèques de 1 000 euros ainsi qu’un capital de 800 euros en cas de perte d’autonomie totale.
Ce contrat permet également d’accéder à des services d’accompagnement pour les aidants et un forfait annuel de 500 euros TTC. A noter que cet assureur propose l’accès au réseau carte blanche auprès de 140 000 professionnels de santé et la possibilité de ne payer aucune avance grâce au tiers payant.

Vous pouvez réaliser une demande de devis en fonction de votre profil sur le site de l’assureur. Si vous souhaitez dénicher la mutuelle proposant le meilleur rapport tarif/garanties, vous pouvez vous servir gratuitement d’un comparateur d’assurances santé.

Le départ à retraite doit être préparé minutieusement car c’est une étape très importante qui détermine la qualité de vie sanitaire d’un homme ou d’une femme. Le départ à la retraite peut entraîner plusieurs changements. Un salarié a le droit de garder la mutuelle d’entreprise obligatoire, tout en se questionnant si l’on peut conserver les avantages ou non. A cet effet, il s’agit de comparer les deux offres, c’est-à-dire garder la mutuelle entreprise ou souscrire une mutuelle Santé adaptée aux séniors.  En tout cas, l’organisme de santé de la mutuelle d’entreprise est obligé d’accepter le maintien des garanties du retraité, reste à savoir si ces garanties peuvent continuer à satisfaire les besoins du retraité dont l’état de santé change avec l’âge.

A noter qu’en tant que salarié, l’employeur prend en charge les 50% des cotisations, ce qui n’est pas le cas pour un retraité qui veut garder la mutuelle entreprise. La première année de mise en retraite, il doit payer 100% des cotisations, avec les mêmes garanties, puis la 2ème année ce serait à 125% et à la 3èmùe année ce serait à 150%.  Aux vues de ces principes, la mutuelle santé d’entreprise devient plus chère pour le retraité. Et puis, si la mutuelle entreprise a un caractère collectif, il devient une mutuelle individuelle pour le retraité.

En calculant les pours et les contres, il revient moins cher de souscrire un nouveau contrat lequel peut être adapté aux besoins réels, présents et futurs. Il s’agit de trouver une mutuelle séniore qui propose le remboursement des frais d’orthodontie, ce qui s’avère important pour la famille. En sus, au-delà de 60 ans, une bonne prise en charge des prothèses auditives est nécessaire. Il convient de trouver une mutuelle santé sénior qui propose des garanties intéressantes sur les postes de santé les plus onéreux ou des forfaits pour les soins lesquels sont non remboursés sinon mal remboursés par la Sécurité Sociale, par exemple, les médecines douces.