Mutuelles seniors : les avantages d’un contrat « couple »

À partir de 55 ans, les besoins en termes de santé d’un senior peuvent évoluer. Pour une meilleure prise en charge en cas de maladie, d’hospitalisation ou de chirurgie, les seniors auront alors intérêt à se souscrire à une mutuelle santé. D’autant plus que leur pouvoir d’achat baisse également àcet âge. Pour cefaire, il existe le contrat couple qui offre des avantages appréciables notamment au niveau du tarif, mais aussi concernant leurs prestations. En effet, le contrat santé senior coûte plus cher que la formule standard car il y a plus de garanties. Toutefois, en optant pour le contrat couple, le senior peut réaliser une belle économie de 15%.

Il est possible de souscrireà un contrat individuel. Toutefois, il faut préciser que le tarif appliqué par les complémentaires santé pour les seniors est deux fois plus élevé par rapport au tarif pour les personnes plus jeunes et dans la vie active. Selon l’UFC Que choisir, un retraité aurait à déverser 94 euros environ par mois pour sa cotisation mutuelle. Pour un couple, le montant revient donc dans les 188 euros par mois soit, près de 6% des ressources d’argent du retraité alors qu’on sait que leurs revenus ont baissé depuis qu’ils sont partis à la retraite. L’association prévoit d’ailleurs que ce montant de cotisation va encore augmenter, la cotisation pourrait représenter 10% du revenu des retraités. Pour ne pas être pris de court, les seniors feront alors mieux de se préparer avant la retraite et de chercher la mutuelle la plus abordable.

Une assurance santé individuelle, certes offre plus de garanties, mais son coût est onéreux. Il importe pour eux de trouver une couverture qui ne prend en charge que leurs besoins urgents ou courants tels que l’hospitalisation, la cure thermale, le remboursement de prothèses dentaires ou auditives, etc. L’intérêt d’un contrat couple réside dans le fait que la plupart des assurances santé accordent des réductions de cotisation si les deux conjoints adhérent ensemble dans un seul et même organisme. Cette ristourne peut s’échelonner entre 5 % à 10%. En outre, la double affiliation permet d’avoir un seul contrat.

Bon à savoir : l’utilisation des outils de comparateurs en ligne est recommandée si on souhaite avoir des garanties satisfaisantes à prix abordable. A noter également que la demande de devis est gratuite sur les plateformes d’assurances et n’engage en rien le demandeur. La mise en concurrence de compagnies d’assurance et mutuelles santés’avère ainsi important avant la souscription à une mutuelle senior, qu’il s’agisse d’une formule couple, ou d’un contrat individuel.

Lorsqu’il est question de choisir une mutuelle couple, il est primordial de tenir compte des besoins santé de chacun afin de bénéficier d’une couverture en cas de pépin. Les couples sans enfant ou n’ayant plus d’enfant à charge peuvent sélectionner une assurance santé familiale en fonction de leur âge. En règle générale, on conseille aux seniors de sélectionner la couverture plus performante en hospitalisation. Une garantie s’élevant au minimum à 200% voire plus est une bonne alternative pour faire face aux problèmes qui peuvent survenir.

Le couple doit aussise focaliser sur les postes de soins liés à l’optique ou dentaire par exemple (prothèse dentaire et lunettes), les médecines douces ; sans oublier le remboursement de médicaments, la prise en charge de chambre individuelle, le remboursement d’une consultation de médecin généraliste ou spécialiste etc. Il est pertinent alors de bien calculer ce qu’il faudrait ajouter dans les garanties ou ce qu’il faut payer soi-même. Si l’un des couples n’a pas besoin de suivre des soins de médecines douces qu’une fois par an par exemple, il est préférable de payer soi-même cette prestation.

Pour bénéficier pleinement des avantages d’un contrat couple, les deux conjoints doivent avoir des besoins analogues en matières de santé. En effet, si l’un d’eux aurait à opter pour une couverture particulière pour des raisons médicales, le montant additionnel sera automatiquement ajouté dans le contrat commun même si l’une des deux parties n’en a pas besoin. Le tarif présentera alors un surcoût qui peut même dépasser la ristourne octroyée pour le contrat en commun.

Dans ce cas, il est judicieux de faire une comparaison des offres afin de déterminer si la mutuelle couple est plus avantageuse ou non. Il en est de même si l’âge de l’un des deux assurés n’entre plus dans la fourchette d’âge acceptée par l’assurance. Certains assureurs ne calculent pas le montant de la cotisation avec l’âge moyen du couple mais avec le questionnaire de santé et les risques qu’ils auront à couvrir. Il faudrait alors vérifier comment l’organisme assureur procède au calcul du montant de la cotisation.

Ainsi, avant de se souscrire à une mutuelle individuelle ou une mutuelle couple, il serait intéressant de décrypter les garanties proposées et de faire la comparaison de montant de cotisations. Des avantages tels que la gratuité de la première année de cotisation pour les enfants à charge, l’existence d’un tiers payant, la rapidité de remboursement et les services additionnels comme l’aide au ménage sont également importants.

Depuis le 01 er janvier 2016, les employeurs du secteur privé sont aussi obligés de souscrire leurs salariés dans une complémentaire santé du groupe. A cet effet, ils ont à payer au minimum la moitié de la cotisation. Les garanties de cette mutuelle peuvent s’étendre sur le conjoint ou les enfants à charge bien que cela n’est pas exigé par la législation. Cette formule présente des avantages si le conjoint n’adhère pas encore à une mutuelle d’entreprise obligatoire. Elle est également bénéfique pour le couple si leurs besoins en santé sont identiques, mais si le conjoint aurait à suivre un traitement spécifique, il est évidemment plus intéressant de choisir une mutuelle individuelle qui sera plus adaptée à ses besoins.

Bon à savoir : selon une étude effectuée par Comparadise, 40% des internautes de plus de 55 ans sont en quête d’un contrat couple. Cela s’explique par le fait qu’au moment de la retraite, le couple ne bénéficie plus de couverture de la mutuelle de groupe de l’un d’eux, mais il y a aussi le fait que ce type de contrat présent des tarifs moins chers.

Ce sont les retraités en couple qu’il faut parler en premier, sachant qu’avec leur moyen financier de plus en plus maigre, les cotisations représentent une part importante de leurs revenus. Si les deux conjoints prennent chacun un contrat, d’autant que certaines garanties incluses dans ces contrats ne vont pas être utilisées, ils risquent de payer plus que nécessaires. Si chacun cotise 100€, donc ils vont payer 200€ par mois.

Pourtant, avec un contrat pour couple, ils peuvent choisir les garanties les plus utiles qui répondent exactement aux besoins de santé de seniors (soins dentaires, soins optiques et lunettes, cures thermales, frais d’hospitalisation etc.), avec une réduction jusqu’à 15%.

Aussi, le principe est similaire pour les jeunes couples qui peuvent fusionner leurs mutuelles individuelles. Ensemble, les deux conjoints définissent les garanties, et si l’un des deux est confronté à une nouvelle complication de santé, ils peuvent rajouter une nouvelle garantie. Le rajout au tarif de la mutuelle peut être moins cher et sur mesure.Par exemple, en cas d’affection longue durée diagnostiquée, le couple peut sélectionner un meilleur remboursement de frais d’hospitalisation ou une garantie supérieure pour les consultations de spécialistes, notamment pour couvrir les dépassements d’honoraires.

Pour le cas d’un couple où les deux sont salariés dans deux entreprises différentes, si les garanties sont satisfaisantes dans chaque mutuelle d’entreprise et les coûts sont abordables, les deux conjoints peuvent garder les deux contrats et les enfants ayants droit sont souscrits à la mutuelle la plus avantageuse en termes de garanties. Cependant, pour alléger les démarches et les cotisations en mutuelle santé, l’un des conjoints peut être rattaché au contrat collectif de l’autre, en qualité d’ayants droit. Ainsi, avec la différence, le couple peut souscrire une sur-complémentaire santé si leurs besoins en santé deviennent plus intenses ou plus spécifiques.