Connaître les points essentiels d’une bonne mutuelle retraite

La souscription à une mutuelle retraite est la solution idéale pour les retraités qui ne bénéficient plus d’une prise en charge. Pour réduire les frais de traitement, sélectionner une mutuelle retraite moins chère afin de faire des économies. Demander un devis gratuit avec le comparatif assurance santé

La couverture maladie d’un retraité dépend du caractère obligatoire ou non de sa mutuelle entreprise. S’il a souscrit une mutuelle collective obligatoire, il continuera à bénéficier d’une protection légale. Pour jouir de cette prérogative, les conditions suivantes sont exigées : la signature d’un contrat avec l’ancien employeur et le versement d’une cotisation régulière. La continuité du contrat est très importante même si la personne en retraite risque de perdre quelques avantages. Ainsi, la couverture santé devient moins importante quand on atteint un certain âge (60 ans et plus) ou quand on change de statut (retraité).

Par contre, si le salarié est affilié à une mutuelle entreprise facultative, l’employeur n’assure plus sa protection au moment de la retraite. Dans ce cas, il est vivement conseillé au retraité de recourir à une assurance retraite afin de bénéficier d’une prise en charge appropriée.

A la veille de la retraite, il faut commencer à trouver la mutuelle qui convient, et pour une première idée, il est important d’utiliser les comparateurs en ligne qui vont incessamment proposer plusieurs formules, des plus simples aux plus compètes et plus étoffées, avec des options qui peuvent s’adapter à chaque situation. Ces comparateurs peuvent aider le jeune retraité à trouver le meilleur rapport qualité/prix.

Avant de se fixer les critères d’une bonne mutuelle retraite, le futur assuré en qualité de retraité adhérent à une mutuelle se doit d’évaluer le budget à consacrer à la mutuelle santé, tous les mois.  Il s’agit en premier lieu de faire le point sur la consommation médicale, présente et future. La fréquentation des centres médicaux qui devient incontournable, et la consultation de spécialistes pratiquant des dépassements d’honoraires, qui s’impose à cause de l’état de santé, doivent orienter le choix du contrat de mutuelle santé.

Pour les critères : il faut tenir compte de la garantie hospitalisation proposée par la mutuelle santé senior. Il faut trouver les mutuelles qui prennent en charge intégralement le forfait hospitalier sans limitation de durée. Il est important de signer un contrat Mutuelle Sénior qui prend en charge les dépassements d’honoraire pour les frais de soins, surtout qu’il faudra un jour adopter une clinique privée.

En outre, il faut faire attention à l’évolution des prix, car les assureurs et ou les mutuelles peuvent augmenter les prix à mesure que le sénior adhérent avance en âge. Les mutuelles Santé font progresser moins vite le prix par rapport aux compagnies d’assurance. Les raisons de la progression du prix sont dues aux dépenses de santé à rembourser qui augmentent plus rapidement par rapport aux cotisations, entraînant la dégradation de l’équilibre financier du contrat.

Le futur adhérent à la mutuelle Sénior doit être prudent vis-à-vis des promotions proposées par les mutuelles, car, par exemple, 2 mois gratuites à la souscription peut diminuer le coût de la 1ère année, mais les années suivantes seront plus chargées. Ce sont les critères préalables, mais en ce qui concerne les niveaux de garanties, tout dépend des besoins de l’adhérent.

Actuellement, les différentes compagnies d’assurance commencent à se rendre compte que les nécessités en matière de santé des retraités sont de plus en plus importantes au fur et à mesure qu’ils avancent en âge. Pour répondre à leurs besoins, les fournisseurs en mutuelle créent des modules variés proposant différentes sortes de garantie. Ainsi, les retraités ont la possibilité de souscrire un contrat qui leur convient et qui rembourse convenablement leurs dépenses de santé (frais d’hospitalisation, traitements orthodontiques, soins oculaires,…).

Les personnes qui partent à la retraite ont souvent du mal à passer d’une mutuelle d’entreprise collective à une mutuelle santé individuelle. Pour éviter ce changement brusque, il faut comparer les offres proposées par les mutuelles avant de choisir une complémentaire. Puis, il est judicieux de choisir une mutuelle proposant garantie à vie. En outre, les différentes modalités doivent être connues à l’avance pour ne pas avoir des surprises déplaisantes quand le contrat sera renouvelé.

La Mutuelle Bleue fait partie des assureurs proposant un contrat adapté aux personnes âgées à travers son pack bleu. Cette garantie se décline en 5 formules. La prise en charge est comprise entre 100 % à 200 % de la BRSS pour les honoraires médicaux non DPTAM, les actes de radiologie, les auxiliaires médicaux, les soins à l’étranger pris en charge par le R.O, les appareillages, les soins dentaires et les actes préventifs. Les prothèses dentaires non remboursées par le RO et l’implantologie bénéficient d’un forfait annuel de 450 euros. A noter que le montant du plafond annuel de remboursement de prothèses, d’implantologie et d’orthodontie peut atteindre 1 500 euros. Les honoraires médicaux DPTAM sont, quant à eux, remboursés à hauteur de 100 % à 220 % du BRSS. La chambre particulière est couverte à hauteur de 80 euros par jour pour le niveau le plus performant contre 20 euros par jour pour le lit d’accompagnant.

A partir du niveau 3, ce contrat prévoit aussi le remboursement des soins de médecines douces comme l’ostéopathie, la chiropractie, l’acupuncture, la naturopathie avec une participation à hauteur de 40 % du BR dans la limite du plafond annuel de 100 euros. La mutuelle bleue propose aussi un forfait de 200 euros par an pour l’aide-ménagère non consécutive à une hospitalisation. La téléconsultation médicale et l’assistance sont proposées pour tous les niveaux.

Une option prévoyance facultative accompagne ce contrat. Celle-ci se répartit en option : prévoyance hospitalisation, accident et capital équipement dépendance. A titre d’exemple, pour ce dernier cas, l’assureur prévoit le versement d’un capital de 3 000 euros en cas de perte d’autonomie.
Les intéressés peuvent demander un devis gratuit sur le site de l’assureur. Par ailleurs, s’ils souhaitent accéder à une mutuelle senior proposant une cotisation plus abordable, ils peuvent commencer par faire une simulation sur un comparateur de mutuelles santé.