Guide de la mutuelle pour seniors et retraités

C’est une réalité : les besoins en santé s’accroissent avec l’âge et les frais y afférent également. Pourtant, il faut noter que la prise en charge de ces frais de santé par la Sécurité Sociale reste inchangée en termes de base de remboursement. A cet effet, la mutuelle senior devient intéressante pour les personnes en activités qui se proposent de faire valoir leurs droits à la retraite, au même titre que les retraités qui veulent changer de complémentaire santé.

Plusieurs sont les raisons pourquoi il faut prévoir une meilleure santé senior ou changer si nécessaire, par exemple : l’évolution de l’état de santé, l’allongement de l’espérance de vie, etc. Ci-après est proposé un guide narratif pour bien poser le choix, du moins pour comprendre l’utilité et le fonctionnement d’une mutuelle senior. En effet dans ce billet, il s’agit d’exposer les garanties indispensables, puis les options de garanties intéressantes. Il convient également de prendre connaissance des réglementations sur les mutuelles seniors, les points de vigilance et enfin 100 % Santé : une confusion positive pour les seniors.

Le but est de souscrire une assurance santé senior qui prend en charge les risques les plus courants et les garanties les plus spécifiques au profil du senior. S’agissant des garanties indispensables pour les seniors en général, car les exceptions confirment la règle, sont prioritairement les frais d’hospitalisation. Et corolaire au séjour à l’hôpital, une chambre individuelle est parfois nécessaire, sans négliger la prise en charge d’un accompagnant du fait que le senior peut avoir une mobilité réduite ou subit une déficience de l’autonomie.

Durant l’hospitalisation, le senior peut avoir besoin de consultations effectuées par des professionnels de santé qui pratique les dépassements d’honoraires, ou bien des analyses en Laboratoire ou de radiologie. Il arrive que les médecins de l’hôpital ne puissent pas prendre des décisions thérapeutiques à l’endroit du senior sans avoir entre les mans les résultats des tests, des radios ou des scanners. Après le séjour hospitalier, il faut également les garanties indispensables à la convalescence.
Toutefois, il ne faut pas oublier la priorité des appareillages auditifs, des équipements optiques et des prothèses dentaires qui sont très peu couverts par la Sécurité Sociale.

En résumé, ce sont les garanties plus que nécessaires dont il faut prévoir lors d’un choix de mutuelle senior. Au fait, en choisissant la mutuelle senior, il faut garder à l’esprit l’équilibre optimal entre les garanties indispensables et le budget maîtrisé. En sus de ces garanties indispensables, il existe une série de garanties pouvant être communes à tous les seniors et devant être intégrées dans une mutuelle pour les plus de 60 ans.

Choisir et souscrire une mutuelle senior est bien plus compliqué qu’il y parait à première vue. Les besoins d’un retraité sont en effet très différents de ceux d’un salarié actif ou d’un TNS. Parfois même, les besoins du senior sont appelés à changer au fil des années. Les dépenses de santé principales que devrait couvrir une mutuelle senior et qui sont classées comme options de garanties intéressantes sont : les visites fréquentes chez le cardiologue, les analyses de sang, les consultations régulières nécessaires au suivi d’un traitement particulier.

Les mutuelles Santé seniors doivent tenir compte également les dépenses habituelles pour les personnes âgés, pourtant mal remboursés par la Sécurité sociale, notamment le cas des cures thermales, des implants dentaires, des lunettes, des appareils auditifs, ou encore de l’assistance. Il est probable qu’avec l’âge, les seniors ont besoin de chirurgie réfractive des yeux, soins de pédicure et vaccins « exotiques », des Médecines douces (acupuncteur, ergothérapeute, ostéopathe…), de l’assistance en cas de maladie grave ou d’hospitalisation à domicile, des forfaits de remboursements qui s’accroissent du jour au lendemain.

Les seniors en quête d’une bonne mutuelle doivent trouver des assureurs Santé qui adaptent leurs offres aux personnes âgées. Autant que possible, il faut éviter les mutuelles avec une lourdeur administrative qui exige au préalable des questionnaires Santé, qui excluent les seniors à cause de l’âge, qui font payer une cotisation très élevées. L’essentiel est de s’écarter des obstacles autant que possible. Pour ce faire, il faut connaître les réglementations en vigueur.

Il peut arriver que le salarié qui part en retraite veuille garder la mutuelle d’entreprise obligatoire. C’est possible, mais ce serait à titre individuel, et il doit faire la demande à l’organisme assureur dans les 6 mois à compter de son départ de l’entreprise. Les garanties restent identiques mais le montant de la cotisation revient au prix réel pendant la première année, c’est-à-dire sans la contribution de l’employeur. Puis la 2ème année, il y a un ajout de 25% puis un ajout de 50% à la 3ème année, puis la hausse n’est plus plafonnée. Cependant, les cotisations des ayants droit ne suivent pas ce plafonnement même s’ils étaient couverts également par le contrat collectif.

En outre, le senior retraité peut bénéficier de la complémentaire Santé pour une aide de l’ACS s’il justifie que ses revenus, y compris les pensions de retraite, sont très modestes et se trouvent en dessous du seuil qui permet l’éligibilité à l’ex-CMU-C.

A noter que les TNS qui partent en retraite ne jouissent plus les avantages fiscaux. Pourtant, le retraité ou l’ex-salarié ou l’ex-TNS peut bénéficier la mutuelle d’entreprise obligatoire de son conjoint à titre d’ayants droit, permettant le moindre coût, voire la gratuité selon la convention avec l’employeur.

Le senior qui est en train de chercher une mutuelle est conseillé de choisir une mutuelle avec une garantie viagère qui le protège contre la résiliation de la part des assureurs, surtout si les résultats des bilans expriment des besoins de couverture plus ou moins importants.

Effectivement, garder la mutuelle entreprise lorsqu’on part en retraite n’est pas forcément intéressant, sachant que plusieurs sont les garanties qui deviennent inutiles avec l’âge, par exemple le forfait maternité, le forfait contraceptif oral, etc. Par contre, d’autres garanties sont indispensables quand on devient senior (frais d’hospitalisation, cures thermales, appareillage auditif, etc.).

Aussi, il faut être vigilant pour les mutuelles qui résilient le contrat à un certain âge du senior. Il faut trouver le dispositif avec lequel le senior peut jouir sans souci les garanties, les remboursements et sans limite d’âge, pour éviter d’être exclus définitivement de la complémentaire Santé, alors que le moment est critique du point de vue santé.

Pour trouver la mutuelle Senior qui convient au mieux, étant donné l’augmentation des risques de santé et d’autonomie, il faut utiliser un comparateur d’assurance en ligne, ne serait-ce que pour demander des conseils et des devis gratuitement.

  • L’option tiers payant et la prise en effet immédiate des garanties (absence de délai de carence) figurent parmi les bases de critères de sélection. Le tiers payant permet à un adhérent de ne pas avancer les frais.
  • pour les soins dentaires, certains assureurs proposent un bonus de fidélité mais celui-ci n’est applicable qu’à partir de 3ème année d’adhésion. De plus, certaines mutuelles imposent un plafond maximum de garanties à rembourser. Ce qui risque de limiter la prise en charge à quelques actes par an.
  • pour les seniors qui souhaitent avoir un meilleur remboursement des prothèses et implants dentaires, il leur serait aussi intéressant d’opter pour une prise en charge sous le forme d’un forfait.
  • la personne âgée devrait aussi vérifier la prise en charge de la mutuelle en cas d’hospitalisation ou de dépendance. Certaines mutuelles offrent une option d’aide à domicile pour le ménage, le course etc.
  • il est également utile de rappeler l’importance du bon choix de garanties en fonction des soucis de santé auxquels le senior aurait à faire face. S’il souffre par exemple d’un trouble de métabolisme, son choix devrait se porter sur un meilleur remboursement de médicaments et d’hospitalisation. Et s’il a des besoins spécifiques en soins dentaires, il aurait à opter pour un contrat proposant un remboursement au moins à hauteur de 200 % du BR.
  • certaines assurances santé proposent le remboursement d’une chambre particulière mais cette prise en charge est limitée dans le temps.
  • Enfin, le recours à un comparateur de mutuelles seniors en ligne comme celui présent sur notre site aide également à trouver la mutuelle la plus adaptée à son budget et à ses besoins de couverture santé. En d’autres mots, les prestations choisies parmi les formules de l’assurance santé doivent être à la hauteur des moyens financiers du senior. Parce qu’on ne doit pas oublier que bon nombre de seniors retraités affichent une baisse de revenus.

Il est possible de résilier une mutuelle en envoyant un courrier ou une lettre recommandée avec accusé de réception à l’assureur. L’adhérent aurait à tenir compte d’un délai de préavis de 2 à 3 mois selon ce qui est stipulé dans les conditions générales de vente. Avec la loi Châtel, pour les contrats qui peuvent prétendre à l’application de cette loi, l’assureur est dans l’obligation d’informer l’assuré de son droit de résiliation. Cet avis d’échéance doit être envoyé 15 jours avant la date limite de résiliation. Le senior peut aussi résilier sa complémentaire santé lors de son départ à la retraite en envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception.

Plusieurs sont les retraités qui perçoivent une pension de retraite trop faible pour se permettre la souscription à une mutuelle senior. La Réforme Santé 100% est conçue pour que les personnes âgées puissent bénéficier pleinement un meilleur accès aux soins, surtout sur les 3 postes de soins concernés par la réforme, à savoir l’optique, le dentaire et l’audition. Ainsi, les seniors peuvent changer leurs lunettes ou leurs appareils auditifs avec le dispositif de reste à charge zéro. A noter que les postes de soins en dehors de l’optique, de l’auditif et du dentaire ne rentrent pas dans le cadre de la réforme 100% Santé. Le senior doit donc s’organiser pour les soins courants, les frais d’hospitalisation, les médecines douces, etc.

A noter que la Réforme Santé entraîne une certaine augmentation du montant de la cotisation de mutuelle Senior, malgré l’annonce du ministère des solidarités et de la santé qu’il ne doit pas y avoir d’augmentation dans le cadre du « reste à charge 0 ».