Souscrire à une mutuelle afin d’être mieux remboursé

Afin d’être recouvert par votre mutuelle, il faut attendre le remboursement venant de la Sécurité Sociale. En fait, le montant du recouvrement effectué par l’assurance dépend du contrat souscrit par les membres.

Les étapes à suivre pour obtenir un acquittement

Au moment de la consultation, chaque patient doit montrer leur carte vitale de couleur verte au médecin. Après l’avoir scannée, il l’envoie à la caisse de la Sécu pour un remboursement dans un court délai. Si les personnes soignées oublient par exemple de présenter leur carte, on leur donne une feuille de soins qu’il faut envoyer au régime obligatoire. Les démarches sont très simples car ce dernier s’occupe du remboursement de vos soins par la suite.

Si la caisse d’assurance maladie est reliée à une mutuelle par télétransmission, les membres seront indemnisés automatiquement. Il n’a plus besoin de procéder à une autre démarche. Tout est entre les mains de votre organisme d’assurance. Dans le cas contraire, les assurés ne profiteront pas automatiquement de ce remboursement.

Recouvrement de la totalité des frais de soins

La mutuelle acquitte une partie des dépenses en soins non recouvertes par la Sécurité sociale. Pour en bénéficier, il faut disposer de ce qu’on appelle « ticket modérateur ». Le recouvrement se fait sur la base des tarifs pratiqués par de le régime social. Si les honoraires dépassent de celui convenu, ils restent entièrement à la charge des adhérents.

En général, la sécurité sociale ne prend en charge que 70% de vos frais médicaux. Mais cela dépend du contrat que l’individu a signé avec son assurance. Pour les mutuelles simples, le recouvrement est à 100 %. Par ailleurs, il n’y aura pas de charges supplémentaires si vos honoraires n’ont pas excédé le prix normal. Cette proposition peut convenir à toutes sortes de situations. En ce qui concerne les mutuelles haut de gamme, l’indemnisation peut être à 400 % de celui effectué par la Sécu.