Quelques éclaircissements sur ce qu’est une assurance santé

Nous pouvons définir en quelque sorte que l’assurance santé a pour finalité de protéger les assurés face à des dépenses conséquentes relatives aux risques que peuvent générer les besoins ou autres interventions d’origine médicaux.

Comme définition technique de l’assurance santé, nous pouvons lui attribuer la suivante : « l’assurance santé est un procédé économique par lequel une ou plusieurs compagnies d’assurance s’engagent – après apposition des signatures des concernés (c’est-à-dire l’assureur et l’assuré) dans le contrat d’assurance santé et selon les conditions générales incluses – envers un ou plusieurs assurés de prendre en charge toute ou partie des dépenses en santé en cas d’évènement ayant porté atteinte au bon état de santé de ou des assurés que ce soit d’ordre physique ou psychologique, nécessitant une intervention médicale afin de rétablir son état de santé au mieux ».

De par cette définition de l’assurance santé, nous pouvons tirer des précisions :

1) L’assurance santé sert à apporter une protection financière à l’assuré contre les menaces pouvant atteindre son état de santé physique ou mental, ans tenir compte des risques qui peuvent toucher ses biens.

2) L’assurance santé se porte uniquement garant des suites économiques découlant de la survenue d’une menace (maladie ou accident) pouvant engendrer des soins médicaux, mais ne peut pas octroyer un dédommagement suite aux dégâts d’un autre ordre subi par lui (d’ordre économique ou moral). Plus simplement,  cela veut dire que l’assurance santé n’est pas en mesure d’indemniser un assuré ayant été victime d’un préjudice économique ou moral par exemple lors d’une erreur médicale. En revanche, l’assurance santé a la possibilité (en fonction des garanties et conditions incluses dans le contrat) de prendre à sa charge les dépenses médicales liées à celle-ci en rétablissant l’état de santé de l’assuré.

3) Comme tous les contrats d’assurance, il y convient de ne pas confondre, en assurance santé, le souscripteur et l’assuré. En effet, le souscripteur d’un contrat d’assurance santé est l’individu qui appose sa signature et qui prend l’engagement envers la compagnie d’assurance de verser les primes et les cotisations. L’assuré est alors la personne désignée en tant que bénéficiaire  des prestations d’assurance santé. De ce fait, il est fort probable dans le domaine de l’assurance santé qu’une seule personne souscrive à un contrat et que plusieurs en bénéficient. C’est le cas  par exemple de la mutuelle santé (c’est l’assuré social qui souscrit) où dans les conditions générales, les prestations s’étendent jusqu’à ses ayants-droit (le conjoint et les enfants).

4) En somme, l’assurance santé, par définition, n’octroie les remboursements des dépenses relatives aux soins de santé que dans les figures indiquées et dans les limites déclarées au contrat. Par cela, il serait plus convenable pour chacun de bien évaluer les besoins en couverture santé des bénéficiaires du contrat, pour ne pas avoir trop de mal à dénicher une meilleure offre d’assurance santé répondant à des critères convenables. L’assureur propose et choisit pour le futur souscripteur des offres adaptées s’alignant parfaitement  au budget de celui-ci ainsi que de ses besoins.