Prise en charge des contraceptions d’urgence par les mutuelles

Suite à une prise de pilule ratée ou une déchirure de préservatif, il se peut qu’on recoure à une solution d’urgence de la contraception. En cas de doute, ce qu’il ne faut surtout pas faire c’est de paniquer et de perdre de temps, c’est-à-dire penser tout de suite à prendre une contraception d’urgence.

Dans quel cas utiliser la contraception d’urgence ?

Appelée également « pilule du lendemain », c’est une solution alternative à défaut de ponctualité de la prise de la contraception « traditionnelle ». Pilule oubliée ou un préservatif qui craque ? La solution pour éviter une grossesse non désirée est la pilule du lendemain.

Vu les termes « urgence » et « lendemain », ceci implique que l’efficacité de la pilule dépend du temps de prise, plutôt sera le mieux. En général, cette pilule doit être éventuellement prise dans la journée du rapport non protégé ou mal protégé.

Il est à savoir que l’efficacité de cette pilule n’est pas 100%. Son efficacité est d’environ 95%, un taux qui peut diminuer au fil du temps. Les 72 heures écoulées, la pilule n’a plus aucun effet. Au-delà de ce dernier délai, il est conseillé de prendre la pilule du surlendemain. Son efficacité est d’environ 98,5%, avec un délai d’efficacité allant de 5 jours après le rapport sexuel.

C’est une contraception exceptionnelle !

Il est important de bien savoir que la prise d’une pilule du lendemain ne doit pas être habituelle. Ce n’est qu’une solution alternative qui ne remplace en aucun cas la pilule traditionnelle ou autres méthodes de contraception. Rien que le fait de savoir que ce n’est pas totalement efficace doit conscientiser qu’il serait mieux d’adopter une solution régulière.

Pour remédier au souci d’oubli fréquent de pilule, de nouvelles méthodes de contraception « internes » sont désormais mises en place, telles que l’implant et le stérilet. Cependant, ces méthodes ne peuvent pas être adaptées à tout le monde. Seul le médecin saurait parfaitement conseiller sur le moyen le plus adapté à chacun.

Remboursement de la pilule du lendemain

   • Par la Sécurité Sociale

Deux alternatives sont aux portées des femmes aux besoins de la pilule de lendemain :

    • Obtention sans prescription médicale (gratuite pour les mineurs), mais ne sera pas remboursé par la Sécurité Sociale.
    • avec une prescription médicale, dont le taux de remboursement du tarif de la Sécu s’élève à 65%.

   • Par les mutuelles

En général, cette prestation particulière est remboursée par les mutuelles. Il vaut mieux tout de même vérifier si le contrat le prévoit. Avec la présence d’une prescription médicale, les pilules du lendemain ou du surlendemain sont prises en charge par une mutuelle, à condition que les garanties soient mentionnées dans le contrat.

Comparez les mutuelles santé !

Afin de bénéficier d’une bonne couverture en matière de contraception, sélectionnez la plus efficace ! Pour cela, procédez à une comparaison des offres de mutuelles santé pour avoir en liste toutes les formules disponibles.