Mutuelle senior : est-ce qu’on peut souscrire à deux ?

Beaucoup de mutuelles senior offrent une réduction de 5 à 10% sur les cotisations payées par les conjoints, notamment pour le cas d’une souscription à deux. Il convient de vérifier les clauses du contrat avant la signature.

Les garanties correspondent-ils aux besoins des souscripteurs ?

Les seniors ne sont jamais à l’abri des maux au quotidien tels que les problèmes de vue, d’audition et dentaires. Avant de passer à la souscription à deux d’une mutuelle senior, il faut d’abord penser à tracer les réels besoins de chacun ainsi que les frais les plus habituels, comme pour les consultations chez les médecins spécialistes, les implants dentaires, les prothèses auditives, les lunettes etc. Ces actes doivent être inclus dans les garanties, dont les niveaux sont à vérifier.

A NOTER

La cotisation varie en général, selon l’âge des deux souscripteurs.

Les conditions requises pour le cas d’une hospitalisation

Il est impératif que le séjour dans l’hôpital soit illimité, que le patient peut disposer d’une chambre individuelle et que le remboursement fourni soit sur les dépenses réelles. A part cela, il convient de voir la garantie offerte par la mutuelle pour les séjours dans les établissements de convalescence ou de rééducation.

La garantie prévue dans le contrat est-elle à vie ?

Cette garantie est viagère dont le contrat ne peut, en aucun cas, être interrompue, sauf si l’assuré le demande ou si ce dernier n’a pas réglé correctement ses cotisations. Cette mesure est particulièrement en faveur des personnes âgées, vu qu’elle permet à ces dernières de se débarrasser des importantes dépenses de santé, ainsi que de se mettre à l’abri des résiliations inattendues du contrat.

Des avantages offerts spécialement aux séniors

Même en comparant les offres proposées par diverses mutuelles, il ne faut pas non plus oublier le profil de santé ! Particulièrement, sur la prise en charge des patchs anti-tabac, les  divers vaccins recommandés par le médecin mais qui ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale, les actes en médecines douces (acupuncture, ostéopathie, diététique, chiropractie…). Il possible de trouver des mutuelles plus avantageuses sur la prise en charge des cures thermales. Pour finir, précédant toute décision, il est à tenir compte qu’une bonne mutuelle se mesure à son principe de couverture, c’est-à-dire, immédiate, sans délai de carence ni de questionnaire médical.

A NOTER

D’après les mutuelles, la cotisation connaît une augmentation tous les ans ou tous les cinq ans, il convient donc de bien vérifier ce pi=oint avant toute souscription.