Dépenses dentaires : la couverture prévue par l’assurance complémentaire santé

Les dépenses couvertes par l’assurance maladie

Pour une simple consultation chez un médecin, la Sécurité sociale offre un remboursement de 70% du tarif d’une consultation conventionnée, c’est-à-dire, avec un tarif de 23 euros (tarif conventionné de consultation d’un chirurgien-dentiste), le remboursement sera de 16,10 euros. Pour ce qui est d’une consultation chez un spécialiste en stomatologie, le tarif de convention est à hauteur de 28 euros (en secteur 1) et le remboursement prévu pour cela est ainsi de 18,60 euros, y compris la participation forfaitaire de 1 euro.

Cependant, il faut rester vigilant face aux médecins stomatologistes en secteur 2. En effet, ces derniers sont en mesure de fixer eux-mêmes leurs propres tarifs, tandis que le remboursement sera toujours évalué sur la base du tarif conventionné, soit 23 euros. Le remboursement fournit est ainsi de 15,10 euros, avec la participation forfaitaire de 1 euro.

Il reste que les dépassements d’honoraires qui sont les plus chers. Pourtant cette situation est de plus en plus fréquente chez les stomatologues. Le cas échéant, il est certain que le dépassement n’est pas pris en compte par l’Assurance Maladie. Le remboursement de celle-ci ne se résume qu’à la base du tarif conventionné. C’est dans ces cas-là que souscrire une mutuelle s’avère être nécessaire.

Quelles sont les prestations remboursées par la complémentaire santé ?

L’assurance complémentaire propose diverses formules. A titre d’exemple, le ticket modérateur propose un remboursement de 100% de la différence entre le tarif de convention et le remboursement de vos frais dentaires de la Sécurité Sociale. Il ne prévoit tout de même pas une prise en charge sur les dépassements d’honoraires.

Il existe d’autres formules prévoyant un remboursement de 125%, 150% et même plus. De ce fait, la couverture sera plus élargie. Pour une simple consultation chez un dentiste dans le secteur 2, qui établit librement son propre tarif de consultation à 40 euros par exemple, le remboursement accordé par l’Assurance Maladie est de 15,10 euros (calculé sur la base du tarif conventionné de 23 euros), y compris la participation forfaitaire de 1 euro. L’assurance complémentaire santé sera ainsi en mesure de prendre en charge ce qui n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale, tel que le ticket modérateur et le dépassement d’honoraires.

Avec la formule « Ticket Modérateur », l’assuré sera indemniser à 100% du tarif conventionné (23 euros), fera bénéficier à celui-ci un remboursement de 7,90 euros, servant à compléter le remboursement de la Sécurité Sociale. Les 17 euros restant, sur la base d’une consultation de 40 euros (40 – 15,10 – 7,90), seront ainsi à la charge du patient.

Par contre, si le souscripteur choisit une formule à 150%, le remboursement prévu l’assurance complémentaire santé est de 150% du tarif conventionné (23 euros), soit une indemnisation d’une valeur de 34,50 euros.

Un budget un peu limité ? Afin de trouver une assurance complémentaire santé couvrant suffisamment les dépenses en soins dentaires, il est conseillé de faire appel à un comparateur d’assurances. Le rôle de celui-ci est de confronter toutes les offres des assureurs susceptibles, à la place de l’usager, par la suite, proposer toute une sorte de devis. L’usager n’aura plus qu’à choisir l’offre qui lui semble la plus adaptée.