Quelles différences entre mutuelles santé et assurances santé ?

Des centaines d’organismes, plus de 600 sur le territoire français, proposent à la population des prestations, y compris la couverture des frais de santé complémentaires. Parmi la multitude des offres, il n’est pas facile de différencier les termes utilisés tels que mutuelle santé, assurance santé, assurance maladie, complémentaire santé, sécurité sociale, etc. C’est au niveau des statuts qui différencie une mutuelle santé et l’assurance. En effet, si la première est st déterminée par un code de mutualité, la seconde est plutôt régie par le code des assurances.

Dans une mutuelle, les membres sont appelés des « adhérents » et non des « assurés ». La vie d’une mutuelle santé ne dépend jamais des voix de chacun des membres lors des votes au cours des assemblées. Aussi, le montant de la cotisation qu’il a versée n’affecte en rien les risques encourus par un adhérent. Les fonds d’une mutuelle émanent des cotisations des adhérents et en dépendent considérablement. Une mutuelle ne cherche pas à se faire profit. Pour une mutuelle santé, la cotisation à verser dépend de l’âge des adhérents. Ceci dit, les risques encourus n’ont pas d’importances majeures.

Auparavant, les mutuelles étaient réservées à certaines personnes privilégiées, celles qui étaient dans l’enseignement, dans le corps militaire, dans le milieu médical, etc. Actuellement tous les métiers qui présentent un certain risque ou pas sont dorénavant concernés par la mutuelle santé. Il existe une loi qu’on appelle loi Chatel permettant de résilier facilement une ancienne mutuelle si on veut changer en une nouvelle plus efficace.

Quand on parle de mutuelle d’assurance, à quoi doit-on s’attendre ?
Effectivement, la mutuelle d’assurance ne constitue pas une mutuelle santé mais une assurance santé. Elle est régie par le code des assurances. Les recouvrements effectués par l’assurance santé dépendent des risques encourus par l’assuré et des cotisations qu’il a versées à la différence d’une mutuelle santé.

Avant d’adhérer à une complémentaire santé, il est conseillé de bien confirmer s’il s’agit d’une assurance santé ou d’une mutuelle santé pour éviter toute confusion car évidemment il y a une nette différence entre les deux entités.

Est-il vraiment nécessaire d’avoir une mutuelle santé ?
La réponse est en effet affirmative puisque qu’on sait que la Sécurité Sociale ne rembourse que 60 à 70 % des frais médicaux, mais jamais la totalité des dépenses engagées. Pour éviter de payer une somme excessive, il est recommandé de recourir aux couvertures supplémentaires. En particulier pour le cas des mutuelles optiques ou dentaires.
« Je n’ai pas besoin de mutuelle, je vais bien ! »
Tel est trop souvent le propos d’une personne normale, ne voulant pas être pessimiste. Cependant, le jour où la maladie survienne, tôt ou tard, il sera en quête du ticket modérateur et aura recours à une mutuelle santé. Certaines mutuelles ont mis au point un système qu’on appelle franchise cautionnée, permettant à ses membres de se faire rembourser une partie des cotisations versées si pendant les 12 derniers mois, aucune maladie n’est survenue ou tout simplement aucune demande de recouvrement n’a été sollicitée.

Que faire en cas de maladie chronique ?
Il existe bien sûr une mutuelle santé qui dispense une garantie à vie. Il suffit de la choisir pour une couverture viagère. Si on a constamment recours aux services de recouvrement, certaines mutuelles pourraient essayer de résilier le contrat puisqu’on sait pertinemment que la mutuelle santé n’a aucun but lucratif.

Choisissez bien votre mutuelle santé, définissez vos besoins, adoptez la mutuelle qui vous convient au mieux, s’agit-il d’une mutuelle familiale ou d’une mutuelle individuelle ? Prenez votre temps pour faire le meilleur choix.

Certainement, ces termes parlent d’un contrat dans lequel est stipulé un remboursement de frais de santé, en tout ou partie, qui ne sont pas remboursés par la Sécurité Sociale. Cependant, il en existe des différences qu’un novice dans ce domaine n’arrive pas à décrypter au risque de se tromper dans l’interprétation. Par exemple, la complémentaire santé est une offre de prise en charge de frais de santé d’un adhérent à une mutuelle santé ou à une assurance santé. Ceci étant, une mutuelle santé est un organisme qui propose une complémentaire santé. L’assurance santé propose la même prestation.

En prenant une à une les termes mutuelle santé et assurance santé, il y a les mutuelles santés qui sont des sociétés de personnes à but non lucratif dont le fonctionnement est basé sur la solidarité des membres. Or, pour les assurances santé, le fonctionnement est basé sur le système de mutuelle santé avec la différence qu’elles s’attachent au Code des assurances et non au code de mutualité.

Pour les mutuelles santé, les assurés versent des cotisations pour constituer les fonds et elles interviennent dans des réalisations sanitaires et sociales, alors que les assurances santé interviennent exclusivement pour des prestations financières telles que les indemnisations, les primes, etc.

Si dans une mutuelle santé, les sociétaires désignent les dirigeants par voie d’élection. Auprès d’une assurance santé, ce sont des professionnels de formation en assurance et/ou bancaire qui dirigent les affaires. A cet effet, dans une mutuelle santé, les excédents sont répartis entre les membres et adhérents ou mis en réserve, alors que les assurances santé les utilisent, comme dans une société privée, dans le réinvestissement.

Si vous êtes salarié, l’adhésion à une mutuelle est obligatoire. Si vous êtes TNS, la mutuelle santé est facultative. Tandis que l’assurance Santé représente pour tout le monde des assurances complémentaires et tout adhérent peut s’attendre à un remboursement supplémentaire en cas d’accident de vie ou de cataclysmes cités dans le contrat.