Solutions d’urgence en contraception : Usage, efficacité et remboursements

La contraception d’urgence est essentielle pour prévenir une grossesse non désirée suite à des situations imprévues comme l’oubli de pilule ou un préservatif défectueux. Accessible sans ordonnance, la pilule du lendemain, telle que Norlevo ou EllaOne, doit être prise rapidement après un rapport non protégé pour maximiser son efficacité. Alternativement, un dispositif intra-utérin (DIU) peut aussi être utilisé comme contraception d’urgence. Bien que ces méthodes soient efficaces, elles ne doivent pas remplacer une contraception régulière et sont moins efficaces avec le temps. Leur remboursement varie selon la prescription et la couverture des mutuelles.

Toutes les femmes peuvent avoir recours à la contraception d’urgence pour éviter une grossesse non désirée. Elle est nécessaire en cas d’absence de contraception, d’oubli de pilule, de viol, de rupture de préservatif pendant les rapports sexuels, ou en cas d’échec ou de mauvaise utilisation des méthodes contraceptives habituelles. Il n’y a pas de limite d’âge pour son utilisation. Cependant, la contraception d’urgence ne peut pas interrompre une grossesse en cours ni affecter le développement de l’embryon. Il existe deux types de contraception d’urgence : la pilule du lendemain et le dispositif intra-utérin (DIU).

Les pilules d’urgence

Disponibles sous forme de comprimé unique, vous pouvez les obtenir dans les pharmacies ou les infirmeries sans ordonnance médicale. Vous pouvez choisir entre deux types de pilules, Norlevo ou EllaOne. Pour une efficacité optimale, prenez Norlevo dans les premières heures après un rapport non protégé et jusqu’à trois jours, ou EllaOne jusqu’à cinq jours après le rapport. La pilule d’urgence ne vous rend pas stérile ; elle retarde l’ovulation pour que les spermatozoïdes meurent avant la fécondation.

La pose d’un DIU

Le DIU est un dispositif intra-utérin en forme de T, composé de plastique souple de 3 à 4 cm et recouvert de cuivre. Inséré dans l’utérus, il prévient la fécondation en empêchant la rencontre entre les spermatozoïdes et l’ovule. Cette méthode de contraception peut durer jusqu’à 5 ans, mais nécessite une consultation médicale en urgence. Elle convient à toutes les femmes qui ne présentent pas de contre-indications à sa pose. Le DIU est disponible en taille courte ou standard selon la taille de votre utérus et peut être posé à tout moment du cycle par un médecin ou une sage-femme.

Aussi appelée « pilule du lendemain », elle constitue une solution de secours en cas d’oubli ou de défaillance de la contraception « traditionnelle ». Une pilule oubliée ou un préservatif défectueux ? La solution pour éviter une grossesse non désirée est la pilule du lendemain. Comme l’indiquent les termes « urgence » et « lendemain », l’efficacité de cette pilule dépend du moment de la prise ; plus tôt elle est prise, plus elle est efficace. En général, cette pilule doit être prise idéalement dans la journée suivant le rapport sexuel non protégé ou mal protégé.

Il est important de savoir que l’efficacité de cette pilule n’est pas de 100%. Son taux d’efficacité est d’environ 95%, un pourcentage qui peut diminuer avec le temps. Après 72 heures, la pilule n’a plus d’effet. Au-delà de ce délai, il est recommandé de prendre la pilule du “surlendemain”, comme EllaOne. Son efficacité est d’environ 98,5%, et elle peut être prise jusqu’à 5 jours après le rapport sexuel.

Il est crucial de comprendre que l’utilisation de la pilule du lendemain ne doit pas devenir une habitude. C’est une solution de secours qui ne remplace en aucun cas la pilule contraceptive habituelle ou d’autres méthodes de contraception. Le simple fait de savoir qu’elle n’est pas totalement efficace devrait inciter à adopter une méthode de contraception régulière.

Pour pallier les problèmes d’oubli fréquent de la pilule, de nouvelles méthodes de contraception « internes » ont été mises au point, comme l’implant et le stérilet. Cependant, ces méthodes ne conviennent pas à tout le monde. Seul un médecin peut conseiller efficacement sur la méthode la plus appropriée pour chaque individu.

Remboursement de la pilule du lendemain par la Sécurité Sociale

Deux alternatives sont à la disposition des femmes ayant besoin de la pilule du lendemain :

  • Obtention sans prescription médicale (gratuite pour les mineures), mais elle ne sera pas remboursée par la Sécurité Sociale
  • Avec une prescription médicale, le taux de remboursement de la Sécurité Sociale s’élève à 65%

Remboursement de la pilule du lendemain par les mutuelles

En général, cette prestation spécifique est remboursée par les mutuelles. Il est cependant recommandé de vérifier si le contrat de la mutuelle le prévoit. Avec une prescription médicale, les pilules du lendemain ou du surlendemain sont prises en charge par une mutuelle, à condition que les garanties soient mentionnées dans le contrat.

Afin de bénéficier d’une bonne couverture en matière de contraception, choisissez la plus efficace ! Pour cela, réalisez une comparaison des offres de mutuelles santé pour avoir accès à toutes les formules disponibles. Il est essentiel de comparer les mutuelles santé pour trouver celle qui offre une couverture adéquate pour les contraceptions d’urgence pour plusieurs raisons importantes :

Variabilité des offres :

Les mutuelles santé proposent une large gamme de plans et de forfaits différents. Certaines mutuelles peuvent inclure la contraception d’urgence dans leurs prestations de base, tandis que d’autres peuvent exiger une option de couverture spécifique ou une prime plus élevée pour inclure cette prestation. La comparaison vous permet de trouver la mutuelle qui répond le mieux à vos besoins.

Coûts :

Les coûts associés à la contraception d’urgence peuvent varier en fonction de la mutuelle. En comparant les mutuelles, vous pouvez déterminer quelles sont les primes mensuelles ou annuelles, les franchises et les co-paiements associés à la contraception d’urgence, ce qui peut vous aider à économiser de l’argent à long terme.

Couverture spécifique :

Toutes les mutuelles ne couvrent pas nécessairement tous les types de contraceptions d’urgence ou ne les couvrent que partiellement. Il est important de vérifier les détails de la couverture pour vous assurer que la méthode de contraception d’urgence que vous préférez est incluse et couverte de manière adéquate.

Réseau de prestataires :

Les mutuelles ont souvent des réseaux de prestataires de soins de santé avec lesquels elles ont des accords. Il est important de s’assurer que les fournisseurs de contraception d’urgence que vous préférez ou que vous utilisez déjà sont inclus dans le réseau de votre mutuelle pour éviter des coûts supplémentaires.

Exigences de remboursement :

Certaines mutuelles peuvent exiger des autorisations préalables ou des procédures de demande de remboursement pour la contraception d’urgence. En comparant les mutuelles, vous pouvez prendre connaissance de ces exigences et vous assurer de choisir une mutuelle qui offre une procédure de remboursement pratique.

Évolution des besoins :

Vos besoins en matière de contraception d’urgence peuvent changer au fil du temps. Une mutuelle qui répondait à vos besoins à un moment donné peut ne plus être adéquate à l’avenir. La comparaison régulière des mutuelles vous permet de vous assurer que vous disposez toujours de la couverture nécessaire.