Santé et bien-être et gestion de la dénutrition chez les seniors

La dénutrition est une préoccupation majeure pour les seniors, affectant 3 à 10 % des personnes âgées vivant à domicile et jusqu’à 70 % de celles en institution. Les causes incluent des maladies chroniques, une diminution de l’appétit et des facteurs psychosociaux comme la solitude. Les symptômes incluent perte de poids, faiblesse et fatigue. La prise en charge passe par une nutrition adaptée et le soutien des mutuelles. Des produits comme G-Nutrition et Protibis, remboursés par la Sécurité Sociale, aident à gérer cette condition. La prévention et la gestion proactive sont essentielles pour améliorer la qualité de vie des seniors.

La dénutrition est un problème grave et potentiellement mortel, surtout chez les seniors. Elle peut découler de multiples facteurs, y compris des maladies chroniques, de la déshydratation, et d’une diminution de l’appétit, souvent aggravée par des facteurs psychosociaux tels que la solitude et la dépression.

Signes et Symptômes de la Dénutrition:

Les symptômes de la dénutrition chez les seniors peuvent inclure la perte de poids inexpliquée, la faiblesse, la fatigue et l’altération de la fonction immunitaire. Voici quelques indicateurs spécifiques :

  • Variations du poids
  • Indice de masse corporelle (IMC) inférieur à 21
  • Taux d’albuminémie inférieur à 35g/l
  • Faiblesse musculaire et fatigue

Diagnostic de la Dénutrition:

Un médecin peut suspecter une dénutrition si une personne âgée présente une perte de poids de plus de 5% en un mois ou de plus de 10% en 6 mois. L’IMC et le taux d’albuminémie sont également des indicateurs cruciaux pour établir un diagnostic précis. Toutefois, des conditions telles que le syndrome inflammatoire peuvent affecter ces valeurs, nécessitant une évaluation plus détaillée.

Une prise en charge nutritionnelle rapide est requise en cas de signes de dénutrition aiguë, tels qu’une perte de poids supérieure à 10% en un mois, un IMC inférieur à 18, ou un dosage d’albuminémie inférieur à 30 g/l.

La dénutrition chez les personnes âgées est influencée par divers facteurs et conditions médicales, et sa prévalence peut être exacerbée par la solitude, la pauvreté, et un manque d’accès aux soins dentaires appropriés.

Causes Principales et Facteurs de Risque:

  • État Dentaire: Les seniors ont souvent un mauvais état dentaire, rendant difficile la consommation d’aliments nécessitant plus de mastication.
  • Prise de Médicaments et Maladies: Certaines conditions médicales et médicaments peuvent affecter l’appétit et la digestion, contribuant à la dénutrition.
  • Problèmes de Comportement et Solitude: La solitude et les erreurs alimentaires sont courantes chez les seniors, contribuant à une nutrition inadéquate.
  • Facteurs Financiers et Psychologiques: Des revenus insuffisants et l’état dépressif peuvent conduire à une perte d’appétit.
  • Changements Physiologiques: La sécrétion d’hormones, la capacité de digestion, et la perception du goût changent avec l’âge, affectant la consommation alimentaire et la nutrition.

La mutuelle adaptée est cruciale pour aborder certains de ces facteurs, comme les soins dentaires, permettant une meilleure qualité de vie et une meilleure nutrition.

Conséquences de la Dénutrition:

La dénutrition peut entraîner une série de complications de santé telles que l’affaiblissement physique, la détérioration des organes, la diminution de la graisse et de la masse musculaire, et des difficultés à maintenir l’équilibre et la mobilité. Les conditions de santé préexistantes et la dépendance peuvent également s’aggraver en raison de la dénutrition.

Maladies Associées:

Les maladies comme le cancer, l’insuffisance rénale, les problèmes respiratoires et digestifs, et les problèmes rhumatismaux sont parmi celles qui peuvent favoriser la dénutrition en impactant l’appétit et la digestion.

La dénutrition peut conduire à diverses complications de santé chez les seniors, il est donc impératif de gérer cette condition de manière proactive et attentive. La détection précoce, une alimentation adaptée, et un soutien continu sont essentiels dans la gestion de la dénutrition chez les personnes âgées.

Identification Précoce et Interventions Médicales:

Les symptômes tels que l’apathie, l’amaigrissement, la chute, l’anémie, les troubles de comportement, et les troubles d’humeur sont des signaux d’alerte. Un médecin doit effectuer les examens nécessaires pour déterminer la cause sous-jacente et formuler un plan de traitement approprié.

Approches Nutritionnelles Adaptées:

  • Menus sur Mesure: Les menus adaptés au goût et aux besoins nutritionnels des seniors sont fondamentaux. Les aliments doivent être attrayants et adaptés aux personnes ayant des problèmes de mastication.
  • Support et Convivialité: Le partage de repas et la compagnie peuvent stimuler l’appétit. Les aides à domicile peuvent également assister dans la préparation des repas et l’achat des courses.
  • Équilibre Nutritionnel: Une alimentation équilibrée et diversifiée est essentielle. Un apport suffisant en protéines, énergie, et une hydratation adéquate sont cruciaux.
  • Acceptation: L’adaptation à un nouveau régime peut être un défi, surtout pour ceux qui ont des préférences alimentaires établies. Un suivi régulier et un soutien sont nécessaires pour assurer l’acceptation.

Le régime alimentaire doit être non seulement enrichi et équilibré, mais aussi agréable et conforme aux préférences individuelles pour encourager la consommation. L’apport en eau est également vital, avec un minimum de 1,5 l par jour recommandé pour les seniors.

Surveillance Continue:

Le suivi de l’évolution du poids et de l’état de santé global est essentiel pour évaluer l’efficacité du traitement et apporter des ajustements si nécessaire. Le rôle de la famille et des soignants est central dans la surveillance et la gestion de la dénutrition.

Caractéristiques et études cliniques de G-Nutrition et Protibis
Le pain G-Nutrition est un complément nutritionnel oral (CNO) développé par la Société Dijon Céréales, le laboratoire Nutrisens et Cérélab, spécialistes de la filière blé-faire-pain, débuté en 2008. Il s’agit d’une brioche riche en protéines, calcium, et sélénium, pesant 65g et offrant 20,6g de protéines pour 100g, ainsi que 3,01kcal/g. Cette composition permet de maintenir la masse corporelle des seniors en situation de dénutrition et de contrer les effets néfastes du vieillissement, troubles cognitifs, et dysfonctionnements du système immunitaire. Un à deux pains par jour peuvent couvrir 17% des apports journaliers recommandés en fibres.

Protibis, produit par le CHU de Nice, est un biscuit formulé pour lutter contre la dénutrition et maintenir le poids des personnes âgées ou affaiblies. Il offre un apport hyper-protéiné et hypercalorique et présente un index glycémique inférieur à 28, convenant donc aux personnes atteintes de diverses conditions médicales comme le cancer, la maladie d’Alzheimer, ou le diabète.

En complément, il existe des crèmes et boissons enrichies utilisées pour combattre les carences nutritionnelles, notamment dans les résidences pour personnes âgées.

Qu’en est-il des remboursements de la G-Nutrition et le Protibis ?
Les galettes Protibis sont prises en charge par l’Assurance Maladie depuis le 1er Mars 2017. Le pain G-Nutrition est également remboursable sur prescription médicale depuis 2018, avec une prise en charge par la Sécurité Sociale prévue jusqu’au 31 juillet 2023. Ceci est crucial compte tenu de la prévalence de la dénutrition, affectant plus de 2 millions de personnes en France.

La position des mutuelles Santé ou des mutuelles senior en ce qui concerne les garanties relatives à ces compléments alimentaires est une question pertinente. Pour que ces produits attirent l’attention, il est essentiel qu’ils soient reconnus comme des actes médicaux ou des médicaments.