Quelques précisions importantes sur la mutuelle hospitalisation

Souscrire à une mutuelle santé permet à l’adhérent de bénéficier d’un remboursement de ses frais de soins. En pratique, le taux de remboursement est exprimé par différentes formules qui déterminent les garanties proposées. Une mutuelle santé propose également plusieurs formules ou postes de dépenses, dont les frais d’hospitalisation. La mutuelle hospitalisation propose en particulier la prise en charge des dépenses engagées lors d’un séjour à l’hôpital ou dans une clinique. Un tel séjour pourrait causer de lourdes dépenses qui ne sont pas automatiquement couvertes, ou tout au plus, ces frais ne seront que partiellement couverts par le régime obligatoire. Ceci est d’autant plus frustrant que les dépassements d’honoraires ne sont pas du tout remboursés par le régime obligatoire et restent à la charge des patients. C’est dans ces cas précis qu’une mutuelle hospitalisation s’avère très importante.

Le principal objectif de la souscription à une mutuelle hospitalisation est de bénéficier des remboursements des frais d’hospitalisation. L’assurance d’obtenir ces remboursements rassure les patients qui peuvent se permettre d’engager des sommes d’argent pour leurs soins. Toutefois, que ces remboursements peuvent être partiels ou en intégral, il convient toujours d’avoir toutes les informations nécessaires pour connaitre les limites de la prise en charge par la mutuelle. En effet, une couverture à 100% ne signifie pas pour autant la couverture de toutes les dépenses engagées, il restera toujours une part importante à la charge du patient.

Ces détails sur les frais d’hospitalisation concernent les dépassements d’honoraires et les frais de confort qui ne sont pas couverts par certaines formules. Il est fortement conseillé de négocier un remboursement aux frais réels et non en pourcentage. Ce qui signifierait que le remboursement ne dépend pas d’un tarif forfaitaire ou d’un taux fixe mais couvrira tous les frais engagés. Il est également important d’avoir un tiers payant permettant de ne pas avancer sur ces frais d’hospitalisation. C’est très important pour les patients d’avoir ces deux garanties, remboursement à coûts réels et tiers payant car cela rendrait une hospitalisation tranquille sans se soucier de ces détails importants.

Il s’agit ensuite de dénicher la bonne mutuelle hospitalisation qui répondrait à toutes ces attentes. Pour ce faire, l’assistance d’un conseiller en assurance est importante et pourrait être très bénéfique pour le patient. En effet, le conseiller l’assistera dans les négociations des tarifs de la mutuelle et dans toutes les procédures de souscription. Ce sont des étapes très importantes que le patient ne devra jamais négliger avant d’adhérer à une mutuelle. Une autre option qu’il pourra prendre aussi est de faire un comparatif de mutuelle santé. Ces comparaisons de mutuelles entre elles permettent d’identifier par soi-même les mutuelles moins chères avec les garanties qu’elles offrent. En fonction de leur profil établi selon leurs besoins et capacité financière, les patients ne pourront que faire le bon choix après une comparaison.

Dans le domaine des frais de santé, les frais d’hospitalisations sont ceux qui coutent le plus cher. En effet, la facture englobera plusieurs soins et dépenses santé que vous devriez régler à la fin du séjour.

La location de la chambre
La première dépense qui nous vient à l’esprit est la location de la chambre. À l’instar des hébergements de vacances, les cliniques facturent leur chambre par nuitée et en fonction de la catégorie : 1ème, 2e ou 3e catégorie. Tout dépend de si vous avez envie d’être seul ou non dans votre chambre et si vous avez envie d’une salle de bain privée.
À savoir que dans le prix de la location de chambre d’hospitalisation, les repas du patient seront compris.

Les opérations lourdes
Les opérations lourdes, si besoin, seront en sus. Il en sera de même pour tous les accessoires et traitements qui devront être utilisés au bloc.
Mais comme pour les frais de location de chambre, ces dépenses peuvent être en partie éligibles pour les assurances complémentaires santé. Attention cependant, on parle ici d’une opération agréée et qui n’est plus à son stade expérimental. Pour le remboursement, vous devez faire une demande auprès de votre assureur.

Les soins et les traitements
Bien évidemment, pendant votre séjour à l’hôpital, vous devriez suivre des traitements et des soins différents. Les médicaments et les dispositifs médicaux indiqués varient au cas par cas et en fonction de la gravité de votre situation. Mais en tous les cas, quand bien même l’hôpital vous proposerait les traitements en questions, ces derniers ne seront pas gratuits. Vous allez devoir les régler avec la facture à la date de votre sortie.

Heureusement, ces dépenses peuvent aussi être payées via le système de « tiers payeurs » des assurances complémentaires santé.