Mutuelle santé senior : le reflux gastro-œsophagien (RGO)

La remontée de l’acide vers l’œsophage est une pathologie qui concerne toutes les tranches d’âge et plus particulièrement les personnes âgées. Il est facile de traiter cette maladie même si 25 % de patients souffrant de ce phénomène consultent un médecin. La Sécurité sociale rembourse le traitement du RGO mais en cas de complications ou d’aggravation de la maladie, la prise en charge d’une assurance santé senior est à préconiser. Le point sur les symptômes, les causes et le traitement du reflux gastro-œsophagien.

Le reflux peut se présenter sous plusieurs formes :

  • la personne a un goût acide dans la bouche. Ce symptôme s’accompagne souvent des ballonnements, de gaz, des nausées et une mauvaise haleine.
  • la personne peut ressentir des brûlures d’estomac lors du reflux du suc gastrique depuis l’estomac vers l’œsophage. Ces douleurs peuvent survenir en position couchée après la prise d’un repas.
  • les manifestations comme la toux, la douleur ressemblant à une angine de poitrine, une voix enrouée notamment le matin, des problèmes à avaler peuvent aussi caractériser cette maladie.
  • le patient peut aussi avoir un sommeil perturbé, un essoufflement pendant la nuit qui pourrait faire croire à une crise d’asthme.
  • l’émail des dents de la personne souffrant de ce reflux est aussi érodé et elle a un mal de gorge persistante.

A noter que le reflux gastro-œsophagien peut apparaître chez le bébé, les femmes enceintes, les jeunes adultes et les seniors.

L’apparition du reflux acide est d’abord normale après un repas trop copieux. Toutefois, si les brûlures d’estomac, les vomissements, la douleur lors de la déglutition ou les symptômes apparaissent souvent, il est temps de prendre rendez-vous avec son médecin traitant.

  • Ces signes sont causés par un mauvais fonctionnement du sphincter œsophagien inférieur. Cet organe s’ouvre pour faire passer la nourriture avalée puis se ferme d’une façon hermétique en dehors du repas. Le dysfonctionnement apparaît lorsqu’il montre des signes de faiblesse comme la mauvaise fermeture. Ce qui entraîne la remontée de l’acide gastrique vers l’œsophage.
  • Les facteurs comme le surpoids, le stress, la consommation des aliments contenant du gaz, des épices, du chocolat peuvent également déclencher le reflux gastro-œsophagien.
  • Le port des habits trop serrés et la prise des médicaments irritant l’estomac comme les antibiotiques, les anti-inflammatoires, les suppléments en fer peuvent aussi favoriser le reflux.
  • Enfin, certaines maladies comme la hernie natale et la sclérodermie peuvent aussi causer le reflux.

Par ailleurs, les autres symptômes comme la présence du sang dans les crachats, la respiration difficile, les selles noires doivent alerter la personne sur la nécessité de se rendre chez le médecin.

La modification des habitudes alimentaires est le premier réflexe pour rétablir l’activité normale du sphincter œsophagien inférieur. La prise de certains médicaments et de certaines substances irritant l’estomac comme les boissons alcoolisées, le thé, le chocolat, l’ail, l’oignon, la frite, le repas gras est aussi à éviter. Il faut aussi bien mastiquer les aliments et prendre des petites portions. Outre ces mesures diététiques, le maintien d’un poids idéal et le respect d’un temps de pause de 3 h avant de se coucher permet également de ne pas fatiguer l’estomac. Enfin, la consommation de cigarettes et le port des vêtements trop serrés sont à proscrire lorsqu’on a un problème de reflux d’acides gastriques.

Le médecin peut prescrire des traitements médicamenteux avec les alginates, les antiacides, les médicaments qui réduisent la production d’acide par l’estomac comme la famotidine, l’oméprazole etc. Si ces traitements s’avèrent inefficaces, il peut orienter le patient vers l’intervention chirurgicale en cas de graves complications.