Mutuelle santé senior : le cancer de la peau

Avec l’âge, les risques de contracter diverses maladies nécessitant de traitement coûteux augmentent. En France, le cancer de la peau se situe au 9ème rang des cancers qui touchent le plus la population. Cette pathologie grave est notamment due à l’exposition fréquente au soleil et à l’utilisation des ultraviolets artificiels. Les dépenses liées au cancer sont prises en charge à hauteur de 100 % par l’Assurance-maladie sur la BRSS, mais ce remboursement est insuffisant. Le point sur les signes cliniques, les causes, les traitements et les mesures préventives de base pour cette maladie.

Chaque année, 80 000 nouveaux cas sont enregistrés dont la majorité a plus de 50 ans. Cette augmentation exponentielle des cas est due à de mauvaises habitudes qui mettent à mal la peau : les traitements aux rayons UV, l’absence d’hydratation et d’entretien, l’utilisation des mauvais produits, etc. Il s’agit d’une maladie qui touche les cellules de la peau et qui peut entrainer des mélanomes sous l’épiderme. Concrètement, ce sont les petites tâches marron qui peuvent se localiser sur tout le corps. Ce peut aussi être des carcinomes ou des excroissances anormales sur la peau. À savoir que le cancer de la peau peut se localiser aussi bien sur le corps que sur le visage.

Il existe 3 types de cancer les plus courants : le carcinome basocellulaire (CB), le carcinome spinocellulaire et le mélanome.

  • Le carcinome basocellulaire apparaît souvent chez les personnes exposées au soleil. La première manifestation est une enflure rosée de forme ronde sur les oreilles, le cou ou la poitrine. Cette lésion s’étend après quelques mois ou années. Elle produit souvent des croûtes accompagnées de saignement qui se guérissent puis se renouvellent. A défaut de traitement, la tumeur maligne entraîne la destruction de la peau. Ce type de cancer peut-être superficiel, nodulaire ou morphéiforme. Le premier peut apparaître sur la poitrine, le torse ou le visage sous forme d’une plaque squameuse. Le type nodulaire apparaît sur la tête et le cou sous forme de bosse rose. Quant au CB morphéiforme, la tumeur apparaît sous forme de cicatrice de couleur ivoire avec une apparence légèrement ampoulée. C’est le plus agressif de toutes les formes de cancer de la peau à cause de son développement rapide.
  • Le carcinome spinocellulaire, quant à lui, apparaît sur la peau exposée au soleil sous forme d’une masse dure et d’une lésion rugueuse et écailleuse de couleur rose ou rouge ou de même couleur que la peau. Le patient peut avoir des démangeaisons et la tumeur saignera facilement en cas d’égratignure sans causer de douleur. Ce type de carcinome est susceptible de causer de métastase comparée au CB. Lorsque les autres organes comme la bouche, l’anus ou l’oreille sont touchés par la tumeur, le traitement est difficile.
  • le mélanome, quant à lui, est une tumeur cancéreuse peu fréquente, mais pouvant causer la mort du patient. Il se forme dans le pigment de la peau et les yeux. Il peut aussi former des métastases. Ses manifestations peuvent être une tâche de couleur brune qui change de forme et de couleur ou un grain de beauté qui se développe au fil du temps et qui change de couleur et d’aspect de ses bords.

Les personnes qui s’exposent d’une façon excessive aux rayons ultraviolets sont les plus à risque dans l’apparition de ce type de cancer. Les personnes au teint clair, avec des cheveux blonds et aux yeux bleus qui ont du mal à se bronzer sont les plus prédisposées à cette tumeur maligne de la peau. C’est dû au fait que leur peau a moins de pigments et qu’elles disposent ainsi de moins de protection contre le soleil. Les tumeurs surviennent lorsque l’ADN d’une cellule saine subit une division cellulaire anormale qui entraine la multiplication désordonnée de la cellule.

Les rayons ultraviolets dans les salons de bronzage provoquent aussi la survenue de cette maladie. Enfin, le contact avec les produits chimiques comme l’arsenic ou le radium est également incriminé dans l’apparition de cette maladie.

Le professionnel de santé effectue une analyse au microscope d’un échantillon de peau de la plaque ou de la lésion. Le médecin peut entreprendre la biopsie de surface, le prélèvement de la surface de la peau à l’emporte-pièce ou l’exérèse. Cette intervention chirurgicale nécessite une opération locale.

Le premier traitement de cette maladie s’articule autour de l’opération chirurgicale. Le médecin enlève la peau par couches autour de la tumeur s’il craint un risque de récidive. Dans tous les cas, le patient ne pas être totalement guéri car, la tumeur maligne peut apparaître si les cellules cancéreuses se sont greffées à distance ou sur les tissus adjacents. S’il s’agit d’une tumeur sur la main, le médecin fait l’excision de la peau par couche avec la chirurgie micrographique de Mohs. D’autres traitements comme le laser ou l’application de l’azote liquide ainsi que les médicaments en application locale peuvent également être envisagés. En dehors de ces traitements, le professionnel de santé peut aussi choisir la radiothérapie ou la chimiothérapie si la maladie s’est propagée dans d’autres parties du corps.

Le cancer fait partie des affections de longue durée (ALD) dans la liste de 30 maladies prises en charge par la caisse d’Assurance maladie. Le remboursement de dépenses liées au traitement de cette pathologie est à hauteur de 100 % de la base de remboursement de la Sécurité sociale. Cela concerne les actes médicaux et examens utiles au traitement de cette maladie (médicaments vignette bleue et les frais d’hospitalisation). Par ailleurs, les patients souffrant de cette pathologie bénéficient aussi du tiers payant.

Certains frais sont cependant à charge du patient, parmi lesquels on retrouve la participation forfaitaire de 1 euro, la chambre particulière, le forfait hospitalier journalier ainsi que les dépassements d’honoraires appliqués par certains spécialistes. Pour bénéficier d’une meilleure couverture santé, il est conseillé de souscrire à une mutuelle santé senior.

L’avantage de cette complémentaire santé réside dans le fait que l’assuré peut choisir une prise en charge plus optimisée pour certains postes de soins répondant à ses besoins (par exemple, hospitalisation, médecine douce, etc.). Afin de dénicher la mutuelle santé senior la plus intéressante en termes de cotisation et de garanties, nous conseillons aux seniors de passer par un comparateur mutuelle. Cet outil les aide, comme son nom l’indiquer, à comparer les formules d’assurances mutuelles senior en quelques clics. Le recours à cet outil de simulation est complètement gratuit et sans engagement. Après avoir déniché la mutuelle senior au coût le plus abordable avec les garanties correspondant à ses attentes, il suffit de vérifier les détails comme la rapidité du remboursement, le délai de carence…

Passé un certain âge, notre état de santé n’est plus ce qu’il était. Les seniors sont en effet plus vulnérables à certaines maladies comme le cancer de la peau par exemple.

Pour minimiser les risques d’un cancer de la peau, vous devez bien évidemment vous protéger le plus possible du soleil. Cela ne signifie pas que vous devez rester terrer chez vous. Vous pouvez vous exposer à la plage en appliquant une crème solaire du bon indice par exemple. Choisissez un produit de qualité, et surtout qui n’est pas périmé pour éviter d’abîmer votre peau. Appliquez votre produit toutes les 2 heures maximum.

Préférez également les manches longues quand vous sortez. Avec du coton, vous profiterez tout de même d’une certaine fraîcheur en été. Puis, si vous comptez profiter de votre jardin ou de la plage, mettez-vous à l’ombre de préférence. Les voiles, les parasols et bien d’autres encore peuvent vous aider en ce sens.

Les petits comme les grands peuvent développer ce type de cancer s’ils ne sont pas protégés des rayons ultra-violets. Il est donc recommandé de protéger sa peau du soleil en portant un chapeau à larges bords, un pantalon long et large, ainsi qu’une chemise à polyester à manches longues. Il existe également des vêtements anti-UV en microfibres qui permettent de ne pas subir l’effet néfaste des rayons ultra-violets. Le port de ces vêtements est conseillé pour les personnes qui travaillent au grand air.

Le teint hâlé suite au recours à un salon de bronzage ne permet pas aussi protéger la peau contre le rayon de soleil. Enfin, l’application des écrans solaires avec un indice FPS d’au moins 30 ou 50 30 minutes avant son exposition au soleil permet aussi de protéger la peau contre l’effet néfaste des rayons ultra-violets.

Cette mutuelle d’assurances créée en 1950 propose un contrat appelé VIVAZEN adapté aux besoins des seniors pour leurs dépenses santé les plus importantes comme l’hospitalisation, l’optique, le dentaire et l’audioprothèse. Le souscripteur a le choix entre 5 niveaux de remboursement. Les garanties de niveau 1 à 4 sont solidaires et responsables contrairement au niveau 5 qui n’est plus responsable. Pour le niveau 4, par exemple, dans le traitement d’un cancer de la peau et d’autres pathologies, les honoraires médicaux sont pris en charge à hauteur de 170 % de la BR contre 180 % de la BRSS pour les honoraires paramédicaux, analyses et examens de laboratoire. Les appareillages et autres prothèses hors dentaires sont remboursés à hauteur de 200 % de la BR, pour les cures thermales, le remboursement du niveau 4 est limité à 100 % de la BR + 150 euros. La formule niveau 4 propose un forfait de remboursement de l’orthodontie de 300 euros par semestre de traitement, un forfait de remboursement de lunettes avec verres simples de 400 euros chez un opticien partenaire et 550 euros pour les lunettes avec verres complexes.

A noter que le souscripteur doit souscrire à 3 modules (soins courants, hospitalisation et optique dentaire). La mutuelle propose le tiers payant et les garanties assistance. Pour obtenir un devis personnalisé de cette mutuelle, il est recommandé de se rendre auprès de l’agence la plus proche ou demander un devis gratuit en ligne.