Les pièges à éviter des contrats de mutuelle santé

Vous envisagez de souscrire à une mutuelle santé en raison du fait que les coûts des soins de santé sont de jour en jour très élevés alors que ces actes sont en général mal pris en charge par la sécurité sociale ? Il est primordial pour chacun de ne pas négliger leur santé et de se soigner en cas de maladie. Dans ce cas, il est nécessaire de se pencher vers une garantie assez large, et également celle qui pourra suffisamment rembourser les frais réels générés, peu importe l’acte de santé effectué. C’est la raison pour laquelle il est préférable de souscrire à une mutuelle santé.

Il n’est déjà plus étonnant que les propos dans les publicités des contrats d’assurance santé ne sont pas, pour la plupart, vrais. Ainsi, le premier geste à adopter est de faire son choix, uniquement sur la base du contenu dudit contrat et non pas en fonction de ce qui est dit à la publicité.

En effet, il existe plusieurs organismes qui offrent divers contrats d’assurance sur le marché, à compter les mutuelles, les compagnies d’assurance santé et l’institut de prévoyance. De ce fait, bien que les offres de contrat soient innombrables, l’embarras du choix n’est pas pour autant au rendez-vous. Peut-être bien mais dans le sens où aucune offre ne semble convenir parfaitement aux demandes du souscripteur. En faisant le point entre les exclusions de garantie et les couvertures inutiles, la prudence devient tout de suite évidente, au moment de la souscription du contrat de la mutuelle santé.

Il faut rester vigilant car en souscrivant, il est judicieux de garder un œil sur tout le contenu du contrat. En effet, des pièges y sont insérés et il faut à tout prix les discerner au moment de la signature du contrat. Il ne faut pas s’en faire pour cela, car il existe des sites, spécialement conçus pour mettre les pièges établis dans les contrats mutuelle santé sous les feux du projecteur, entre autres le nôtre, qui vous met les points à la lumière.

Il faut bien choisir sa mutuelle santé. C’est indispensable pour bénéficier un remboursement rationnel des frais de santé non couverts par l’Assurance Maladie. Pour bien choisir, il faut connaître le fonctionnement de la mutuelle, les frais de santé couverts et le taux de remboursement. Il y a beaucoup d’autres paramètres à observer.

En effet, l’Assurance Maladie rembourse une partie des frais que le patient paie chez le médecin ou au laboratoire qui réalise des analyses médicales, ou bien les frais d’hospitalisation et/ ou les coûts de médicaments. Le taux de remboursement accordé par l’assurance Maladie est connu à l’avance selon la réglementation en vigueur suivant les postes de santé. C’est ce qu’on appelle tarif de convention ou base de remboursement dont le patient doit savoir avant même de choisir une mutuelle Santé.

Adhérer à une mutuelle Santé dispense au patient de se poser de question pécuniaire lorsqu’arrive le temps d’aller se soigner ou consulter un spécialiste. La mutuelle, avec son remboursement significatif, est d’une grande utilité dans une situation critique de la santé.

A titre illustratif, consulter un spécialiste qui pratique les dépassements d’honoraires fait que la Sécurité sociale ne rembourse que 70% du tarif de convention de 23€. Après déduction de la participation forfaitaire de 1€, le remboursement de la Sécurité sociale perçu par le patient est de 16,10€ – 1€ = 15,10€. Si la consultation coûte 40€, que le patient est sans mutuelle santé, il doit payer de sa poche 29,90€, comme reste à charge. La mutuelle Santé peut tout rembourser, ou au moins une grande partie du reste à charge, si le patient est adhérent, à condition, par ailleurs, que le patient ait choisi la meilleure mutuelle santé.

Un salarié déjà souscrit à une mutuelle santé obligatoire avec un panier de soins minimal peut changer de mutuelle s’il constate que les remboursements ne conviennent plus à ses attentes. Pour choisir la bonne mutuelle, il doit identifier ses besoins qu’il compose avec son profil. Le comparateur Mutuelle en ligne est une grande aide pour lui. Il faut bien déterminer les besoins médicaux et comparer les garanties mutuelles convenables à moindre prix de cotisations mensuelles sinon on risque de vouloir changer à tout moment.