La prise en charge des couronnes dentaires par les mutuelles santé

Les soins dentaires sont onéreux et malgré qu’ils ne soient pas très fréquents au cours d’une année, ils peuvent entraîner des bouleversements au niveau des dépenses de la famille. Le recours à une souscription à une mutuelle dentaire semble être la meilleure solution pour faire face à ces dépenses qui ne sont pas d’autant plus entièrement remboursées par la Sécurité sociale, en particulier pour les poses de couronne dentaire.

Utilisées en dentisterie esthétique, les couronnes dentaires sont des prothèses sur-mesure placées sur une dent pour réparer les dents délabrées, fracturées ou disgracieuse. Elles permettent donc de recouvrir vos dents abîmées, de modifier ses teintes, se formes ainsi que ses positions. En général, la durée d’une couronne est de dix ans. Toutefois, elle ne doit pas être effectuée en présence de maladies de gencive ou de bruxisme. Trois différents types de couronnes sont habituellement utilisés. Néanmoins, il serait plus judicieux de choisir le modèle de couronne avec votre dentiste qui saura le mieux adapté à l’emplacement de vos dents.

La couronne céramo-métallique à base métallique mais constituée de céramique, elle est esthétique, résistante mais laisse facilement apparaître sa base métallique.
La couronne en résine composite est faite en résine, plus fragile mais moins chère.
La couronne céramo-céramique, fabriquée en céramique et très esthétique. Par contre, si vous la choisissez, elle n’est pas vraiment solide mais reste tout de même la plus chère de toutes.

Si vous choisissez la couronne céramo-métallique, son installation nécessite certaines étapes. Le dentiste doit préalablement préparer la dent qui recevra la couronne. Vous allez donc subir un meulage sous anesthésie locale. Puis, une prise des empreintes de la dent à remplacer doit être faite pour créer un modèle de fabrication de la couronne. Le dentiste et le prothésiste travailleront mutuellement pour s’assurer que la couronne finale se placera précisément à votre dentition naturelle en examinant la couleur et la forme des dents adjacentes. Une structure métallique est ensuite fabriquée qui sera couverte de couches minces de céramique. Lorsque la couronne est finie, vous rendez de nouveau chez le dentiste pour cimenter la couronne finale sur votre dent. Les étapes de l’installation d’une couronne céramo-céramique sont les mêmes qu’une couronne céramo-métallique mais sans base métallique.

À l’instar des soins optiques, les soins dentaires coûtent chers surtout quand il s’agit de soins spécifiques comme la pose d’une couronne dentaire. Les prix de la pose d’une couronne dentaire varient de 500 à 1 000 euros en fonction de plusieurs facteurs. Si c’est un prothésiste-dentaire qui effectue l’opération, elle variera selon les tarifs pratiqués par ce spécialiste. Ce prix augmentera aussi en fonction de la qualité du matériau de fabrication de la couronne dentaire.

Le sourire est aujourd’hui un élément essentiel de votre look. C’est un moyen pour faire bonne impression comme pour parfaire votre mise en beauté. Raison pour laquelle, vous devez en prendre soin. Afin de réparer les effets des dents de travers et de quelques années de mis à l’abandon, opter pour des couronnes et des bridges sont notamment conseillés par les dentistes. Désormais, ce genre de soin sera pris en charge 100 % par votre mutuelle santé.

2020 : le reste à charge obligatoire n’est plus
Cette année 2020 annonce l’arrivée d’une nouvelle réforme en matière de prestation des entreprises d’assurance. Désormais, en matière de soins dentaires, vous n’avez plus de reste à charge obligatoire, et ce, notamment pour la pose de couronne dentaire. Cela s’applique aussi bien pour les accessoires en céramiques que métalliques et pour toutes les dents. Cela touche également les couronnes en zircone sur les incisives, les canines et les prémolaires et les bridges céramo-métalliques sur une incisive.

Une mise en place par étape
Cette réforme a été votée et mise en place depuis avril 2019. Néanmoins, l’année dernière, les soins éligibles pour une prise en charge 100 % était limité. Les remboursements des dispositifs de santé étaient plafonnés.

Depuis le premier janvier de cette année, le reste à charge 0 commence être appliqué pour certains patients, dont justement ceux qui ont un contrat de mutuelle santé responsable. Bien évidemment, ce genre de prise en charge obéit encore à des conditions assez strictes. Il vous faudra entre autres un professionnel agréé et respecter le plafonnement de la prise en charge. La liste des prises en charge possible sera optimisée dès janvier 2021 pour finalement couvrir toutes les prothèses et couronnes dentaires d’ici 2020.

La souscription à une bonne mutuelle dentaire reste une solution abordable pour faire face aux grosses dépenses en soins dentaires, particulièrement si le patient ne puisse s’y soustraire suite aux directives du chirurgien dentiste pour la pose d’une couronne dentaire. Il faut cependant observer quelques précautions avant de souscrire à une mutuelle dentaire. En effet, avec la multiplication des offres en matière de couverture des frais de soins dentaires, il faut prendre le temps de procéder à des comparaisons des mutuelles avant d’opter pour la bonne mutuelle qui vous convient.

Il convient pour les adhérents à ces mutuelles de bien choisir le niveau de garantie qui leur convient le mieux, en fonction de leurs besoins réels en soins dentaires. Un niveau de remboursement intermédiaire est l’idéal si les besoins ne sont pas très spécifiques. Dans ces cas, le remboursement d’une mutuelle santé pour la pose d’une couronne dentaire, ne nécessitera pas un contrat à prix élevé.