Une couverture santé pour les personnes à faibles revenus

Les personnes qui gagnent peu d’argent ou issues d’une catégorie sociale mois aisée ne peuvent pas se payer une assurance complémentaire. Pour cette raison, le gouvernement français a instauré un organisme social pouvant offrir des soins et des médicaments aux plus démunis afin qu’ils puissent assurer leur santé. La compagnie qui propose ses offres n’est autre que la CMU et la CMU-C. La société de couverture maladie a été créée en 2000 et elle est gérée par l’URSSAF.

A propos de la CMU

La CMU est une couverture maladie universelle de base qui facilite l’adhésion à une assurance santé. Elle aide particulièrement les résidents français qui n’ont pas accès à la Sécu. Une fois souscrite, la personne bénéficiera d’un recouvrement pendant une durée de 12 mois.
Pour avoir le droit à ladite CMU, il faut être un résident en France. La stabilité dans ce pays est acquise au bout de 3 mois de résidence. En outre, les non-résidents doivent posséder un titre de séjour bien valide pour avoir acquérir une couverture.
Par ailleurs, la personne n’est pas autorisée à se souscrire au régime obligatoire sous un autre titre. Elle risquera d’être sanctionnée en cas de non-respect de la convention.

Droits des individus appartenant à la CMU

Les individus inscrits à cette couverture maladie bénéficient des aides de l’assurance, de la même manière que les autres membres. Ceux qui ont accès à la CMU de base doivent payer le ticket modérateur ainsi que le forfait hospitalisation. En fait, il y a certaines dépenses non indemnisées par le régime, mais qui peuvent être recouvertes par une complémentaire.

Accès à la CMU

Ceux qui désirent s’adhérer à CMU doivent adresser une demande à leur caisse primaire d’assurance maladie. Il faut qu’ils fassent aussi une demande d’affiliation et une déclaration de leurs revenus annuels. En outre, il faut joindre les autres documents exigés sur le formulaire.
Si la demande est approuvée, les salariés ayant des revenus bas seront recouverts par la CMU, et cela dès la date de souscription. Votre conjoint et vos enfants pourront également bénéficier de cette prise en charge.
Avant le 1er août de chaque année, la personne doit effectuer une déclaration de revenu à nouveau afin de justifier de sa situation professionnelle.

Mutuelle complémentaire (CMU-C)

La CMU-C est comme une mutuelle et l’adhésion à cette dernière est facultative ; ce n’est pas exigé comme à la CMU de base. Le remboursement accordé par la CMU-C varie en fonction de votre revenu annuel. C’est une mutuelle a été créée pour rendre service aux plus démunis. De plus, il n’y a pas de cotisation à payer, la protection est totalement gratuite.
Puis, elle assure le paiement du ticket modérateur pour votre consultation chez le médecin traitant, ainsi que vos frais d’hospitalisation. Avec le tiers payant, le taux de remboursement est de 100%.Toutefois, cette CMU-C peut être gérée par le régime obligatoire ou par un autre centre de mutuelle santé bénévole.
Pour accéder à une couverture complémentaire, les intéressés doivent envoyer une demande à leur caisse d’Assurance Maladie.