Prendre soin de ses dents avec une mutuelle orthodontie

Veillez à ce que les dents soient saines. Cherchez une mutuelle orthodontie qui peut couvrir en partie ou même la totalité de vos dépenses en comparant les mutuelles.

La chirurgie dentaire se divise en plusieurs branches, y compris l’orthodontie. Cette branche orthodontie intervient pour corriger les mauvaises positions dentaires et osseuses. Dans telles positions, les dents risquent d’être perdues prématurément suite à de caries ou de maladie parodontale. Telles mauvaises positions ne sont pas non plus très esthétiques et les dents sont difficiles à nettoyer. En outre, les risques de tensions musculaires responsable de maux de têtes ou de troubles de l’articulation temporo-mandibulaire ou de douleurs de nuque sont plausibles avec les mauvaises positions dentaires. Parfois, la beauté du sourire est perturbée, dommage !

Pour remédier à ces problématiques dues aux mauvais alignements des dents, l’orthodontie intervient, sous réserve que l’intervenant ait suivi une formation de plusieurs années après les études dentaires. Un simple dentiste ne peut pas intervenir en qualité d’orthodontiste. L’objectif des traitements orthodontiques est la remise en forme du visage pour que ce soit attrayant avec une bouche saine et que les dents aient une chance de durer toute la vie de la personne.

Les traitements d’orthodontie sont remboursés par la Sécurité Sociale si l’assuré a moins de 16 ans. Le montant acquitté s’élève à 193,50 euros par semestre, soit 387 euros par an. Ce taux de remboursement est largement inférieur par rapport aux tarifs moyens de soins dentaires. Mais il est à signaler que la Sécurité Sociale n’indemnisera pas intégralement les dépenses. Une mutuelle santé payera le reste si la prise en charge est à 100%. Dans ce cas, l’adhésion à une bonne mutuelle est vivement conseillée car les frais restant à la charge des parents peuvent s’avérer très élevé.

Au-delà de 16 ans, les soins orthodontiques ne sont plus pris en charge par l’Assurance Maladie. Seule une mutuelle peut intervenir pour rembourser les frais liés à l’orthodontie adulte. Comme les mutuelles proposent rarement un remboursement de ce traitement, les adultes doivent couvrir eux-mêmes les dépenses. Cela va engendrer un déséquilibre dans le budget familiale, car dans d’autres région de France, les charges peuvent atteindre 700 ou 800 euros par semestre.

En général, les parents amènent leurs enfants avec des mauvaises positions de dents à l’âge de 7 ans, ou 11 ans à la limite. Les interventions sont plus faciles à réaliser dans cette tranche d’âge. Mais les adultes peuvent aussi se faire soigner les mauvaises positions des dents, mais il faut utiliser une technique parfaitement fignolée avec des appareils spécifiques en rapport à la qualité de l’os, de la situation buccale, etc. Le spécialiste est maître de la décision à prendre.

Au niveau de la Sécurité sociale, le montant de remboursement pour une opération d’orthodontie est de 193,50€ par semestre, avec un maximum de 6 semestres. Au-delà, le patient doit débourser, sinon la mutuelle Santé du patient peut rembourser en tout ou partie le reste à charge en fonction du contrat. Le choix d’une mutuelle santé est de plus en plus difficile puisque le nombre des offres ne cesse d’augmenter. Pour cela, un site comparateur des mutuelles vous sera très utile afin de simplifier votre choix. Pour les besoins en orthodontie, le mieux est de demander en ligne un devis afin de savoir ce que proposent les organismes de santé. Il est donc possible de sélectionner une bonne mutuelle en fonction de leurs prestations et de vos moyens financiers.