Mutuelle profession libérale : greffier auprès des tribunaux de commerce

Cette catégorie de travailleurs englobe un certain nombre de professionnels qui travaillent tous en tant qu’indépendants. Leur chiffre d’affaires dépend donc de leurs revenus. Les professions libérales sont affiliées à la sécurité sociale des indépendants. Or, le remboursement de ce régime étant peu satisfaisant pour certains postes de santé, ils pourraient ne pas bénéficier d’une couverture santé suffisante en cas de pépin. Dans ce cas, la souscription à une mutuelle profession libérale permet de compléter le remboursement du régime général. Le greffier fait partie de ces professionnels. Zoom sur ce métier, ses risques professionnels et la mutuelle adaptée à ses besoins.

Cet officier public et ministériel est nommé par le Garde des Sceaux. Il prend note les débats pendant une audience et garantit l’authenticité des actes juridictionnels. Les personnes qui souhaitent obtenir une copie d’un jugement du tribunal recourent aussi à cet officier. Dans les tribunaux de commerce, il s’occupe de l’archive des actes déposés par les commerçants et les sociétés et des actes des sociétés en liquidation. La tenue du registre de commerce et des sociétés, du registre des inscriptions ou des nantissements entre aussi dans la tâche de ce professionnel. Il prend aussi en charge le dépôt des requêtes en injonction de payer, des demandes d’assignation. Ce professionnel exerce ainsi la fonction de rédaction et conservation d’un certain nombre de dossiers juridiques. Le métier exige le respect professionnel. Les conditions d’entrée requièrent un concours, un stage et un entretien de validation du stage. Les postulants doivent être français, ne doivent pas faire l’objet d’une condamnation pénale ou d’une sanction disciplinaire et ne pas être en procédure de faillite personnelle. Il doit aussi détenir un diplôme validant la première année de master en droit. Le concours est ouvert aux titulaires de bac+2 en droit. L’évolution vers le poste de greffier en chef est accessible après un concours de bac+3.

Le greffier auprès des tribunaux de commerce exerce une profession libérale et il est à la disposition de tous. Le stress, la fatigue, le surmenage font partie des risques professionnels liés à cette activité professionnelle. Il pourrait aussi quelquefois ne pas avoir de repos suffisant et subir le contact tendu avec le public. Comme tous les travailleurs qui travaillent sur écran, ils sont aussi sujets à des contraintes posturales et articulaires. En tant que travailleur exerçant une profession libérale, ce professionnel dépend du régime de la sécurité sociale des indépendants. Le remboursement des prestations en nature de ce régime est identique à celui du régime général (cela inclut par exemple les frais de santé lors de consultation chez un médecin ou un spécialiste, l’examen médical, les médicaments, l’hospitalisation). En revanche, les autres postes de santé et la prise en charge du remboursement en cas d’arrêt de travail sont faibles. D’où l’intérêt pour ce professionnel de souscrire à une mutuelle éligible à la loi Madelin. Ce type de contrat lui permet de se constituer une retraite complémentaire ou un contrat de prévoyance en cas de perte d’autonomie ou de chômage.

Cette mutuelle commercialise un contrat responsable qui propose 7 niveaux de garanties sans délai de carence et avec le tiers payant généralisé. Les niveaux autres que le niveau basique 1 proposent une prise en charge plus satisfaisante des dépassements d’honoraires des spécialistes et médecins, des soins dentaires et des dépenses optiques ainsi que les forfaits de médecine douce. Les femmes bénéficient aussi du remboursement de la maternité dès la deuxième année de garantie. Les intéressés peuvent réaliser une demande de devis gratuit sur le site de l’assureur. Et s’ils souhaitent dénicher l’assurance santé complémentaire la moins chère, ils peuvent recourir à l’outil de comparateur mutuelles en bas de ce site.