Mutuelle pour auto entrepreneur : achat / vente voiture d’occasion

Le statut d’auto-entrepreneur est intéressant pour les personnes ayant une marge élevée et ayant une expertise approfondie dans son domaine. De par leur spécificité, les mutuelles ont développé des offres de couverture santé permettant de couvrir les risques professionnels liés à l’exercice de fonction de ces professionnels. Le professionnel en achat/vente voiture d’occasion fait partie de cette catégorie d’auto-entrepreneur. Tour d’horizon sur les fonctions de cet agent, les risques de son métier et le moyen de dénicher la complémentaire santé auto-entrepreneur la plus adaptée à ses besoins.

Comme son nom l’indique, ce professionnel achète les véhicules et les revend afin de réaliser une plus-value. Ce métier nécessite ainsi un investissement de départ assez important. Dans l’exercice de son métier, il peut être donc amené à louer un espace pour stocker ces autos afin que le public puisse faire une visite. Dans ce milieu très concurrentiel, il peut aussi se spécialiser sur une seule marque (Citroën, Peugeot, Range rover…) ou un type de voiture (luxe, tout terrain ou utilitaire, voiture de collection…). Pour réussir dans ce secteur de niche, il doit ainsi avoir une connaissance poussée de la mécanique et de la voiture dont il démarche afin de déjouer les vices cachés de la voiture. Des capacités de négociation ou le sens commercial ainsi que les capacités stratégiques sont également requises dans ce secteur. Par ailleurs, en tant que commerçant auto-entrepreneur, l’acheteur/revendeur voitures d’occasion aurait à s’inscrire au registre des métiers et sera soumis à une règlementation stricte. En revanche, en tant que profession non réglementé, ce métier n’exige pas de diplôme. Une expérience professionnelle dans le secteur suffit pour se constituer une clientèle dans ce métier.

A la différence d’autres métiers d’auto-entrepreneur, on ne recense pas de pathologies professionnelles spécifiques dues à l’exercice de ce métier. Cependant, dans le cadre de sa mission ou au cours de sa démarchage, l’acheteur/revendeur pourrait se trouver dans des situations potentiellement à risque, où il peut être exposé à une substance nocive. Un accident de travail pourrait aussi survenir sur son lieu de travail. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire pour un acheteur/revendeur de voiture de suivre une formation professionnelle en mécanique afin de mieux identifier les risques de son métier. Outre les éventuels risques causés par un accident, ce professionnel peut aussi contracter d’autres maladies qui ne sont pas forcément liées à son activité comme le mal de dos, les problèmes oculaires ou problèmes dentaires… Ces pathologies nécessitent des soins adaptés afin qu’elles ne nuisent pas à la santé générale de ce professionnel.

Vu le coût des dépenses santé et de l’hospitalisation, il est évident que sans une prise en charge adéquate d’une assurance-santé complémentaire, les séjours hospitaliers et les traitements pèsent lourd au budget d’un patient. Surtout, si ses rentrées d’argent fluctuent. Pour ce, il leur est conseillé de compléter le remboursement de l’assurance-maladie par celle d’une mutuelle auto-entrepreneur. La souscription à une complémentaire santé proposant une couverture adaptée aux besoins de santé de l’acheteur/revendeur d’autos d’occasion lui permet de bénéficier d’un meilleur traitement d’une pathologie tout en évitant les difficultés financières qui pourraient survenir en cas d’hospitalisation.
Afin de dénicher la mutuelle auto-entrepreneur la plus intéressante en termes de coût et de garanties, ces courtiers autos ou acheteur/revendeur peuvent passer par l’outil de comparateur mutuelles en bas de ce site. Cet outil gratuit et sans engagement leur permet de trouver en quelques clics la compagnie d’assurance ou la mutuelle adaptée à leurs besoins et à leur budget.