Le guide de la mutuelle profession libérale

On appelle profession libérale, toutes les activités indépendantes dans le domaine commercial, artisanal ou intellectuel, et elles sont exercées par un spécialiste.La profession libérale englobe le régime auto-entrepreneur, ou entreprise individuelle.
En général un professionnel libéral propose d’une manière indépendant des prestations intellectuelles ou techniques à travers ses qualifications professionnelles et sous sa responsabilité personnelle.
Le tout peut se faire dans le respect de la déontologie professionnelle comme le cas des professions libérales réglementées. Ces sont des professions exercées par des officiers publics comme les avocats, ou les huissiers de justice. Les professionnels libéraux peuvent embrasser le statut d’entrepreneur individuel ou d’autres structures. Ce qui différencie un professionnel libéral d’un salarié ordinaire, c’est qu’il ne perçoit pas de salaire fixe. Pour ce, il leur est indispensable de bénéficier d’une couverture santé appropriée en cas de maladie, maternité, hospitalisation et d’autres garanties sociales. Le choix d’une mutuelle santé adaptée à un professionnel libéral dépend de ses attentes en matière de protection sociale.

Les fonctions suivantes sont généralement classées dans cette catégorie : le comptable, le conseiller fiscal, l’architecte, l’agent immobilier, l’avocat, le notaire, l’huissier, le médecin, le paramédical, le dentiste, le kiné ou encore le pharmacien. La liste est non exhaustive. En fait, elles concernent les personnes dans le métier de santé, ceux dans les travaux techniques et cadre de vie, et ceux dans le secteur du droit. Notons que certaines professions libérales n’ont pas le droit de mélanger leurs activités professionnelles avec d’autres activités commerciales. En guise d’exemple, le notaire, le comptable, le réviseur d’entreprise… Ces professionnels libéraux disposent d’une assurance-maladie spécifique (RSI) . Les professionnels indépendants dans le domaine artisanal ou commercial jouissent également de ce régime obligatoire. Dans la plupart de cas, la couverture du RSI est souvent insatisfaisante par rapport aux besoins spécifiques de l’adhérent. D’où l’importance de bien choisir une complémentarité santé pour pallier les déficiences de cette caisse. En effet, une bonne mutuelle permet à un assuré de bénéficier d’un remboursement partiel ou total du ticket modérateur. Elle doit aussi prendre en charge des soins dentaires et optiques, des frais d’hospitalisation ou d’autres accidents comme l’invalidité. Elle doit également offrir une prise en charge efficace des dépassements honoraires. En tant que travailleur non-salarié, le professionnel libéral aurait à rechercher un tarif compétitif avec les garanties nécessaires des complémentarités santé. Il est essentiel pour lui de définir ses attentes et ses besoins réels, surtout s’il aurait à faire des consultations médicales coûteuses de temps en temps. Ce genre de prestation est médiocrement pris en charge par le régime obligatoire. Certaines personnes dans cette catégorie associent également leurs mutuelles à des solutions d’épargne comme c’est le cas du contrat Madelin.

Les professionnels libéraux doivent trouver une complémentarité performante qui tient compte des risques associés à leurs activités. Mais leur efficacité n’est pas le seul critère, car il y a également l’ayant droit et les besoins de la famille de travailleurs dans cette catégorie. À la différence d’un salarié, les professionnels libéraux ont droit de choisir leur propre mutuelle. Ils ne sont pas contraints de se souscrire à une mutuelle du groupe. Mais l’aspect important pour lui est que son contrat doit être éligible des bénéfices du cadre de la loi Madelin. À ce titre, il bénéficie de la fiscalité avantageuse qui lui permet la déduction fiscale de ses cotisations de ses impôts sur revenus sous certaines conditions. Et même son conjoint collaborateur peut profiter de cet avantage. Les contrats Madelin présentent d’ailleurs des solutions d’épargne, de retraite et de contrat mutuelle. Ces prises en charge peuvent être intéressantes notamment en cas de chômage, arrêt de maladie, achat de prothèses auditives ou autres problèmes.
Notons que le contrat Madelin n’est pas limité à une catégorie d’activité indépendante, il s’adresse à l’ensemble des TNS ( travailleurs non salariés ) y compris les professions libérales. Bien qu’il existe un plafond pour le remboursement, les mutuelles entrant dans le cadre de cette loi offrent des options plus ou moins flexibles. Il est par exemple possible de choisir entre un contrat individuel et un contrat de couverture familiale. Le contrat Madelin, est en fait, à conseiller pour les familles nombreuses car la cotisation ne dépend pas de nombre de personnes à couvrir. Concernant la couverture prévoyance d’un professionnel libéral, s’il est victime d’un accident grave, il se peut qu’il ne puisse plus travailler. Grâce à ce contrat, il peut recevoir des indemnités journalières ou même une rente lorsqu’il s’agit d’une invalidité totale. Et s’il veut se constituer une retraite complémentaire, la souscription à un contrat Madelin offre des avantages plus intéressants qu’un contrat PERP. La rente viagère permet à l’assuré d’avoir des revenus réguliers pendant sa retraite. Mais il faut seulement comprendre qu’on ne peut pas racheter le contrat de retraite facultative que sous certaines conditions comme la cessation d’activité de l’adhérent suite à une liquidation judiciaire ou un cas d’invalidité de deuxième ou troisième catégorie. Toutes les mutuelles ne sont pas encadrées par la loi Madelin. Si on se réfère à la loi ANI, seules les complémentaires santé proposant de contrats solidaires et responsables entrent dans le cadre de la loi Madelin. En ce sens, il importe donc de se souscrire à une mutuelle respectant ces conditions si on souhaite bénéficier de la déduction fiscale.
Si l’adhérent souhaite une complémentaire de troisième niveau en dehors du cadre de contrat Madelin, il doit savoir que la cotisation de celle-ci n’est pas déductible. Le remboursement dans ce cas pourrait être très attractif, car elle couvre ce que le régime social des indépendants et le contrat Madelin n’ont pas remboursé. La plus grande partie des dépenses de santé seront ainsi remboursées.

Le meilleur moyen de dénicher une meilleure mutuelle qui puisse satisfaire a ses besoins c’est de passer par un comparateur de mutuelles en ligne . Celui-ci permet l’utilisateur en quelques minutes de trouver une offre accessible qui répond à ses besoins. Il peut être invité à remplir un formulaire, en écrivant des informations le concernant. Cela facilite l’établissement du devis de sa couverture santé, en fonction de son métier de professionnel libéral. Ceci permet également de faire des économies parmi les produits comparés dans ce secteur concurrentiel. Les tarifs des mutuelles peuvent beaucoup différer pour les mêmes prestations, d’où l’intérêt de mettre en concurrence les différentes offres. La plupart des comparateurs mutuelles sont libres et sans engagement. Ce qui signifie qu’en répondant aux questionnaires, l’internaute n’est pas obligé d’adhérer à la mutuelle proposée. Cependant, il faut remarquer que les mutuelles les moins chères ne sont pas toujours les plus intéressantes. Outre le coût de la cotisation, le délai de carence, le remboursement en cas d’accident, le taux de prises en charge ainsi que les meilleures garanties sont également des éléments à prendre en compte. L’idéal étant de trouver une formule qui s’adapte à son profil tout en lui offrant des tarifs abordables.
En conclusion, le professionnel libéral bénéficie d’une assurance maladie spécifique . Celle-ci est pourtant incomplète. S’il veut bénéficier d’une meilleure prise en charge des ses besoins en termes de santé, il aurait à se souscrire à une complémentaire santé. Les contrats Madelin ont l’avantage de lui offrir un surplus de remboursement de dépenses sanitaires. Mais il peut également choisir d’ autres mutuelles en utilisant le comparateur mutuelle en ligne.